ACCUEIL

Echo

Historique

 

Année 1925

-

1936/39

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1930 un numéro... puis on se rapproche

Mais avant petit retour en arrière sur l'année 1913

1931 - 35  /  46 - 49  / 5255 - 56 - 57 - 59

64  - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 -

/ 80

  

Juillet 1913

Evénements Religieux du Mois

    • BAPTÊMES - Sont devenus chrétiens, enfants de Dieu et de l'Église, par le saint Baptême.
      • Le 27 mai : Anastasie BASSIN, fille de Jean et de Anne-Marie Harel, née ce jour à Balac. Parrain : Alexandre Thébaud; marraine : Angèle Bassin, soeur de l'enfant.
      • Le 1er juin : supplément des cérémonies du baptême à Albert Jean Elie BOURSIER, fils de Albert et de Jeanne-Marie Provost, né le 19 mai 1912, à Pleyber6Christ (Finistère), et ondoyé avec la permission de Monseigneur. Parrain : Jean-Marie Provost; marraine : Élise Boursier.
      • Le 10 juin : Joseph Marcel René MORIN, fils de Joseph et de Marie Siloret, né la veille à la Gare. Parrain : Marcel Morin; marraine : Agathe Siloret.
      • Le 20 juin : Anne-Maria GOULOUAND, fille de Jean-Marie et de Jeanne-Marie Moulin, née ce jour à Tréhau.
      • Le 20 juin : Léon DEBRAY, fils de Jean et de Marie Chotard, né hier à la Chenac. Parrain : François Debray; marraine : Anne-Marie Debray.
    • MARIAGES - Se sont unis devant Dieu par les liens indissolubles du mariage chrétien :
      • Le 3 juin : Jean-Marie LAURENT, fils majeur de Pierre-Marie Laurent et de feue Julienne Blanchard, né et domicilié à Langon, et Adèle GUERIN, fille majeure de Jean-Marie Guérin et de Feue Anne-Marie Gaudichon, née et domiciliée à Langon.
      • Le 10 juin : Auguste MEILLERAY, fils majeur de Jean-Marie Meilleray et de Julienne Percevault, né et domicilié à Langon, et Anne-Marie GAGEOT, fille majeure de feu Eugène Gageot, et de Anne-Marie Hoguet, née et domiciliée à Langon.
      • Le 10 juin : Jean-Marie JAHENY, fils majeur de Jean-Marie et de Rose-Marie Leroux, né et domicilié à Marsac (diocèse de Nantes), et Joséphine ROGER, fille majeure de Pierre-Marie Roger et de Marguerite Rochedreux, née et domiciliée à Langon.
      • Le 17 juin : Joseph JOLY, fils majeur de Toussaint Joly et de Marie-Louise Provost, né et domicilié à Langon, et Anne-Marie ROGER, fille majeure de Jean-Marie Roger et de feue Anne Ribot, née et domiciliée à Langon.
      • Le 17 juin : Jules PROVOST, fils majeur de François Provost et de Julienne Gicquel, né et domicilié à Langon, et Marguerite GUIHOT, fille majeure de Jean et de Laurence Provost.
      • Le 17 juin : Pierre-Marie MACE, fils majeur de Joseph et de Hyacinthe Riaud, né à Langon et domicilié à Saint-Cyr diocèse de Versailles, et Marie-Angèle GAUDICHON, fille mineure de Jean-Marie et de Jeanne-Marie Hochard, née et domiciliée à Langon.
      • Le 24 juin : Prosper CLOSIER, fils majeur de feu Louis Closier et de Rosalie Quenel, né à Bain-de-Bretagne et domicilié à Notre-Dame de Rennes, et Marie JOUADE, fille majeure de feu Jean Jouadé et de Marie Meilleray, née à Langon, domiciliée de fait et de droit à Notre-Dame de Rennes.
    • ENTERREMENTS - Ont été inhumés selon le rite de la Sainte Église :
      • Le 31 mai : Mentor ACLOQUE, décédé à la Couaillerais, à l'âge de 39 ans.
      • Le 4 juin : Julien BOUVAIS, décédé à Port-de-Roche, à l'âge de 69 ans.
      • Le 12 juin : Louis MONNIER, décédé à la Gare, à l'âge de 58 ans.
      • Le 14 juin : Marie-Joseph DELANOE, décédée à Balac, l l'âge de 7 mois.
      • Le 23 juin : Joseph PROVOST, décédé au Brûlais, à l'âge de 67 ans.


Janvier 1931

      Ce sont les vœux que notre maman nous avait appris autrefois, quand nous étions enfants. Je n'en connais point de plus beaux ! Aussi, je viens vous dire à tous et à chacun par la voix de l'ÉCHO, le même petit compliment :

Bonjour ! Bon An ! Bonne Santé toujours

Et puis, le Paradis à la fin de vos jours

Octobre 1930

    • BAPTÊMES

          • Le 23 octobre, a été ondoyé un enfant DANDE, fils de Jean et de Marie Porcher, né à la Pommardière.
          • Le 27 octobre, a été conféré le Supplément de cérémonies à Michel Jean Baptiste CHAUVIN, fils de Jean Baptiste et de Angèle Fourré, ondoyé le 19 octobre. Parrain : Robert Chauvin. Marraine : Madeleine Chauvin.
    • ENTERREMENTS

          • Le 29 octobre, a été inhumé Blanche PROVOST, fille de Julien et Julie Billard, décédée à la Morinais, âgée de 43 ans.

          • Le 30 octobre, a été inhumée Jeanne PROVOST, épouse de Jean Laigle, décédée à Bernuit, âgée de 64 ans.

Au cours de l'année 1930, nous avons eu 36 décès dont 27 grandes personnes et 9 enfants - 12 mariages et 40 baptêmes.

      MESSE DE NOËL

        "... Vous aviez parmi vos chanteuses de très belles voix... Vous aviez un groupe d'hommes et de jeunes gens, dont les voix parfaitement harmonisées, ont très bien rendu tout ce qu'ils ont donné... Vous aviez un soliste (c'était René Ablain) dont la voix très très juste et très belle a été très goûtée"

      Une visite dans le clocher

      Les cloches électrifiées !... Les cloches sonnent toutes seules !... Par quel mécanisme cela peut-il se faire ?... c'est la réflexion que se faisaient plusieurs… Je serais curieux de voir cela… Juste ! L'occasion se présente… Samedi soir (27 octobre 1930) on va sonner le baptême du petit Michel Chauvin…

      Hein ! on y va… Et, c'est toute une caravane qui s'enfile dans le clocher : Mr le Garde-champêtre, Mr le secrétaire de Mairie, Mr Enjalbert, Isidore Renouard, sans parler de Mr le Vicaire… et nous voilà de grimper le long des échelles. A certains passages étroits, il faut se faire petit… nous y arrivons quand même.

      Nous assistons à la mise en branle… c'est vraiment curieux de voir chaque cloche actionnée par un moteur qui commande à un levier et à un énorme volant prendre sa volée prendre sa volée avec une précision mathématique.

      L. Orhant vicaire.

      P.S. 34 ans plus tard il sera procédé à la rénovation de cette électrification : LIRE

Haut de page


Juillet 1935  (Nouveau "logo" et premier "clin d'oeil" aux Menhirs)

Aujourd'hui, solennité de la St Pierre, fête patronale de la Paroisse.

================================

    • BAPTÊME -

        • Le 23 juin a été baptisé, Alphonse JINVRESSE, fils de Alphonse et de Hélène Peigné, né la veille à Bodiguel; Parrain : Jules Peigné; Marraine : Anastasie Jinvresse.

        • Le 25 juin ont été unis devant Dieu par les liens indissolubles du mariage chrétien : Emile DANDE fils majeur de feu Pierre et de Emile-Jeanne Delanoë, né et domicilié à Langon - Vaulay - et Marie CHAUVIN, fille de Jean-Baptiste et de Angèle Fourré née à Avessac et domiciliée à Langon - PN 27 -.    - Photo -

    L'Écho de Langon au nom de la Paroisse toute entière exprime ses plus vifs sentiments de reconnaissance à ce jeune homme digne de tout éloge tant par son exemple qui a fait tant à l'église qu'au patronage l'admiration de tous ceux qui l'ont connu. - Depuis de nombreuses années il s'est dévoué sans compter comme organiste bénévole n'acceptant d'autre récompense que celle que le Bon Dieu voudra bien lui donner un jour en souvenir de tant de services rendus à l'église de Langon !

    Mais si Emile Dandé a su se dévouer sans compter au service de la Paroisse, en tant qu'organiste, il n'a pas mis moins d'ardeur à seconder les différentes oeuvres paroissiales (cercle d'études, Mutuelles Accidents et Incendies). Il s'est surtout montré à la tête de ce cours par correspondance organisé pour aider nos jeunes gens à acquérir les aptitudes nécessaires à leur profession agricole. Pour se rendre compte de la compétence du maître il suffit de lire les notes de nos élèves parues dans "L'Union Agricole"; j'ai assisté plusieurs fois à ces cours et j'ai pu voir moi-même l'attention que les jeunes apportaient durant cette heure de travail. Que de fois aussi en tant qu'aumônier chargé de diriger le cercle d'étude j'ai apprécié les discussions de notre président "Emile Dandé". Ce n'est pas sans regret que nous le voyons nous quitter, cependant son action parmi les jeunes gens restera et j'en suis sûr en a déjà décidé plus d'un à devenir un de ces apôtres de l'exemple dont la jeunesse a tant besoin si elle veut se dégager de la médiocrité qui paralyse trop souvent notre existence.

    C'est donc de tout cœur que nous adressons à ce nouveau foyer tous nos vœux de bonheur.

    Abbé Victor Grasland      

    • SEPULTURES -

        • Le 17 juin a été inhumé, Hippolyte BOUTET - Port de Roche - décédé à l'âge de 78 ans.

        • Le 28 juin a été inhumé, Julien PORCHER, veuf de Marie Rivière, décédé à Roche à l'âge de 71 ans.

- Sur l'avancement des travaux en cours de la nouvelle école (privée) des garçons -

( Historique et photos)

UNE VISITE A L'ECOLE

    Les personnes qui se contentent de passer sur les routes de Beslé ou de Renac, sans pénétrer sur le chantier peuvent facilement croire que les travaux sont presque terminés, et pourtant, ce n'est qu'une illusion. Sans doute les maçons et les couvreurs ont fini leur travail, mais vous savez par expérience que les murs et la couverture sont peu de chose dans une construction aussi importante que celle de notre école de garçons.

    Avant de parcourir les différentes pièces, remarquons cette superbe niche aux couleurs "Blanche et jaune" qui fait l'admiration des spectateurs : elle est destinée à recevoir la statue de Saint Jean-Baptiste qui doit être le patron de la future école. Quel est l'auteur de cette belle niche ? L'artiste refuse de donner son nom : on a beau questionner, on n'arrive pas à dévoiler le mystère; peu importe l'ouvrier : l'œuvre est réussie, que l'auteur en soit félicité ! La statue du Saint Précurseur qui autrefois passa sa vie dans le désert aride vivant de sauterelles et de miel sauvage, dominera d'ici quelques mois le marais laissant apparaître ce vaste horizon, une des beautés du pays.

Haut de page   


Novembre 1946

BAPTÊMES.

  • Le 6 octobre : Annick Marguerite Marie GEFFRIAUD (Supplément) - La Menisais

  • Le 19 octobre : Enfant DANDE (Ondoiement) - Court-Tiret

MARIAGES

  • Le 5 octobre - Clément Thébault domicilié à Pléchâtel et Marie DANIEL domiciliée à la Loge en Langon

  • Le 19 octobre - Pierre MONDY domiciliée à la Marquerais et Simone HERVE domiciliée au Vaulx

  • Le 23 octobre - Alphonse Gautier domicilié à Guipry et Marie-Thérèse GRASLAND domiciliée à la Glénais

  • Le 26 octobre - Pierre Pinot domicilié à St Ganton et Denise PERCEVAULT domiciliée à la Buntais

DECES

  • Le 2 octobre - Emile DANDE au Grand Clos - 40 ans

  • Le 16 octobre Mélanie LOYSANCE épouse L. Massiot inhumée à Rennes.

      DEUIL AU PATRONAGE

        Le patronage vient de perdre un de ses membres les plus influents dans la personne d'Emile Dandé. L'éducation qu'il avait reçue dans sa famille à la Foi profonde et solide l'avait fait un homme foncièrement droit, volontaire, juste, travailleur, dévoué, en même temps qu'un père de famille exemplaire.

        Ses derniers moments passés sur terre furent édifiants pour tout son entourage, un mot venait souvent sur ses lèvres : Merci. Nous garderons gravés dans notre mémoire ses dernières recommandations. A sa veuve, à ses 6 enfants, à toute sa famille nous offrons nos plus chrétiennes condoléances, et les assurons de nos plus ferventes prières pour le défunt.


Mai 1949

MARIAGES

  • Le 20 avril - André MALO domicilié à Port de Roche et Marie Renaud domiciliée à la Gare.

        • Le 26 avril - Jean BALLARD domicilié au Bot et Monique Debray domiciliée au Bot.

 

DECES

  • Le 6 avril - Julien LABBE domicilié à Tréau - 80 ans.

        • Le 27 avril - Maria GAUDICHON de Montenac, inhumée à Rennes.

        AU PATRONAGE

        La Troupe "Les Menhirs" toujours aussi dévouée pour la grande cause ; la subsistance de nos écoles chrétiennes, va nous donner dimanche prochain 8, le 15, le 26 mai à 3h. un spectacle comparable à "La Porteuse de Pain". En ce moment même  un artiste peintre nous fait de nouvelles toiles en vue de cette pièce. D'avance nous sommes sûrs que vous viendrez applaudir nos acteurs et actrices qui ont sacrifié de nombreuses soirées pour vous.

        Il sera prudent de louer ses places pour être bien placé dans la salle.

        Avis aux jeunes surtout : le dimanche matin de 8h à 10h. le stand de tir va être ouvert. Venez faire un tour. Bientôt un grand concours va être ouvert à tous. Le Ier prix sera de 800 francs, puis 500, 300, etc.... tabac, cigarettes, cidre bouché...

 

        Après une réunion toute intime, nos jeunes soldats quittent leur foyer pour accomplir leur service militaire. Munis des bons conseils de M. le Recteur et M. le Vicaire, de leurs aines ils partent avec le sourire. Déjà Eline, Gérard ont rejoint Paris, Jollivel Marseille pour embarquer vers l'Afrique. N'oubliez pas de nous écrire pour l'Écho.

 

Haut de pagee    


Octobre 1952

          BAPTÊMES :

      • Le 6 septembre - Claudine Marie-Hélène DUMONTIER, fille de Raymond et de Marie-Reine Siloret née à Paris (14ème). Parrain : Marcel Fleury. Marraine : Marie-Rose Siloret.
      • Le 5 octobre - Claudine Marie-Luce GAUVIN, fille d'Auguste et de Lucienne Jan, née à la Chapronnais. Parrain : Emile Jan. Marraine : Veuve Gauvin.
        • MARIAGES :

          • Le 9 septembre : Marcel Gaudichon domicilié à Persan et Marie-Thérèse HINOT domiciliée au Bourg de Langon.
          • Le 16 septembre : Jean Frangeul domicilié à Saint-Just et Emilienne GICQUEL domiciliée à la Marquerais en Langon.
          • Le 8 octobre : François GUERIN domicilié à Villeneuve en Langon et Germaine GUIHAIRE domiciliée à Musson en Langon.

          DECES :

          • Le 26  septembre : Eugène BOURREL décédé à Tréau à l'âge de 60 ans.

          THEÂTRE

          La Troupe des "Menhirs" travaille avec beaucoup de bonne volonté pour nous donner le 23 avril un spectacle de tout premier choix : "La Maison sous l'Orage" (Yves Cariou en parle dans sa lettre 16 avril 1960 - NDLR). Familles de Langon vous tiendrez à vous joindre aux autres familles extérieures à Langon pour applaudir, comme il se doit, nos acteurs et actrices qui sacrifient leurs soirées pour que vivent nos Écoles Chrétiennes. Retenez bien la date du 23 avril...

          LA CLIQUE  - Une photo -

          Nos jeunes gens s'y donnent à plein, et nous espérons que pour les Processions de Fête-Dieu, nous aurons la joie de les entendre

          La liste des donateurs continue : 2 dons de 500 francs, un autre de 200 frs, un troisième de 150 frs, 2 de 100 frs, enfin un de 50 francs; ce qui fait un total pour ce mois ci de 1600 francs. A tous un grand merci...

          SPORTS

          Le lundi de Pâques 2 équipes de Langon vont s'affronter sur la Lande contre l'Équipe de Massérac et l'Hermine de Renac. Une coupe offerte par M. le Maire, ce dont nous le remercions bien vivement, en sera l'enjeu. Qui l'emportera???; il en va de l'honneur de 'L'Espérance de Langon". Et les 2 équipes, nous en sommes sûrs, feront tout pour remporter la victoire.

+++ LE CLOCHER DE NOTRE EGLISE  +++

          Depuis longtemps déjà la Croix du clocher et le Coq menaçaient de tomber, et les dernières rafales de vent avaient, semble-t-il, aggravé leur inclinaison, ce qui faisait dire aux gens du quartier : "Pourvu que la pointe du clocher ne me tombe pas dessus". La municipalité, prévoyant le danger, décida d'entreprendre des travaux... C'est maintenant chose faite... Il fallait voir cette équipe d'ouvriers monter les échafaudages avec quelle rapidité et aussi quelle aisance. M. le Maire s'était réservé le soin d'aller jusqu'au sommet, il est vrai que M. Isidore Renouard est un sportif!... M. Devilaine et M. Mainguet y sont montés eux aussi hardiment et ont descendu et la Croix et le Coq comme des braves.

          Certaines personnes, les voyant ainsi, en étaient, parait-il, malades ! Bien entendu, le Coq, lassé d'être là-haut sur son perchoir et sachant qu'il devait y retourner, fit une petite promenade sentimentale à travers le Bourg, et comme de juste réclamait son traitement à tous ceux et celles qui avaient l'habitude de le regarder pour savoir si dans la journée il allait faire beau ou au contraire s'il allait faire de l'eau! La promenade fut bien faite... et il y eut des heureux. Une telle entreprise n'arrive pas tellement souvent.

          Une fois bien retapé et redoré, le cou rempli de médailles et la queue toute enrubannée, les mêmes hommes, avec toujours M. le Maire, le remontèrent avec la Croix et l'installèrent solidement et droit. Et maintenant je ne sais si le Coq a chanté son "cocorico" en signe de remerciement pour sa bonne visite au Bourg; en tout cas de son perchoir il continuera pendant X temps de rendre service en qualité de girouette...

          Un merci à tous nos bons ouvriers qui ont fait preuve de sang-froid et d'un courage et d'une volonté remarquables.

$$$ DES CERCUEILS ROMAINS... DECOUVERTS A LANGON $$$

          Les journaux régionaux ont raconté en long et en large avec photos à l'appui la découverte extraordinaire faite dans notre vieux Langon de deux cercueils datant de l'époque Gallo-Romaine. Alors qu'ils effectuaient des travaux de terrassement près de leur maison face au Calvaire du Bourg à proximité de la Chapelle Sainte-Agathe, Messieurs Henri LEBLANC et P. DAVID eurent soudain leur attention attirée par quelque chose de pas ordinaire, mis a nu par leurs pioches.

          Avec précaution ils dégagèrent plus avant et se trouvèrent en présence d'un, puis de deux cercueils qu'on suppose dater des Romains. Ces cercueils de forme et de dimensions actuelles, faits d'une matière ressemblant à celle utilisée dans la partie "est" de la chapelle, composée entre autre d'un amalgame de sables et de coquillages, renferment encore des ossements gardant entièrement leur forme primitive., mais s'effritant au toucher. Il est probable qu'il s'agit de l'emplacement d'un cimetière datant du IVème siècle...

          Curiosité de plus pour Langon. Désormais ces 2 cercueils se trouvent dans la Chapelle - photo - et ont reçu, et recevront nombre de visiteurs... Avis aux estivants...


 

Haut de pagee    

Mars 1955

BAPTÊMES.

    • Le 14 février : André Joseph Marie HAMELINE, fils d'André et de Gisèle Duval né à Port de Roche - Parrain  : Joseph Hillion; Marraine : Maria Jan.

          • Le 6 mars : Serge Georges François Henri TUAL, fils d'Albert et de Hélène Jouadé né à la Moisonnais - Parrain Daniel Tual (remplaçant Georges Tual); Marraine Madeleine Jouadé.

           

    • DECES. -
        • 11 février - Aristide JOLIVEL décédé au Bourg - 71 ans.
        • 14 février - Joseph MONDI décédé au Coudrais - 69 ans.
        • 14 février - Jeanne-Marie ROUAULT(Vve Guitton) décédée à Pontchaillou et inhumée à Langon - 84 ans.
        • 7 mars - Jean-Marie MACE décédé à la Chapronnais - 72 ans.

Avril 1955

NOS SOLDATS

        La fin du mois de février a rendu à leurs familles 5 des gars de Langon. Après trente mois de séparation. Ils ne cachent pas leur joie de se retrouver avec nous, définitivement cette fois. Ce sont Eugène BLAIN, François BASSIN, Joseph GICQUEL, Emile TRESSEL, Georges TUAL. La visite sympathique d'arrivée de ces jeunes nous a fait bien plaisir en même temps qu'elle nous a apporté des détails précis de ce qui se passe en Afrique…

        Les uns reviennent, les autres s'en vont : Pierre MACÉ de la Gigardais est parti – soi-disant – directement au Maroc ? Christian BOUVIER est toujours à Pierre Curie. Il forme le souhait de demeurer jusqu'à la fin dans ce soin tranquille. La ferme où il s'occupe lui rappelle celle de la Chenac. Emile COLIN est revenu dans son ancien bled de Toudja : c'est pas drôle; il faut faire des patrouilles tous les jours, des ouvertures de routes… Il regrette beaucoup la ferme où il a passé 4 si bon mois. Mais bientôt une perm'… Joseph DANDÉ s'annonce pour une permission très prochaine avec nous… René GARCON trouve qu'il fait un peu trop chauden plein désert d'Oudgla! La santé et le moral sont cependant au beau fixe et il n'oublie pas l'Équipe de l'Espérance de Langon qui, certains jours, fait des merveilles…

        Auguste GAUVIN s'en tient à la région de Picard. Il s'y plaît très bien et y passe du bon temps : rien à faire, 8 heures de garde de temps à autre, le matin pas d'heure fixe pour le réveil, et il fait très beau. Paul GAUVIN est étonné d'apprendre qu'il y ait eu de sérieuses inondations par chez nous. Au Maroc, c'est pas la même chose, ça chauffe dur; pas une goutte de pluie. Pour passer le temps il est parti en manœuvre du côté d'El-Hajeb. Pierre GEFFRAY espère revenir au pays lui aussi pour une permission aux environs de Pâques. Il n'a pas bougé de Port-Lyautey et il s'y plaît bien. Henri GUILLAUME m'écrivait il y a une quinzaine de Bouira. Secteur à peu près calme, mais après une période d'une huitaine de jours pendant lesquels les Arabes ont montré les dents. En qualité de dessinateur, Henri est actuellement secrétaire du Commandant d'Unité. La "planque" ? – "Ma nouvelle activité n'est pas toujours une sinécure. Il m'est arrivé trois ou quatre fois la semaine dernière de travailler jusqu'à 2 heures du matin. Ce n'est guère reposant! Chose vraiment extraordinaire… Mais le travail, c'est la santé, mon Vieux, et pendant ce temps-là les jours s'écoulent plus rapidement!..."

        Armand HAREL vient de passer 2 mois dans la ville de Saïda, le premier à ne rien faire et le deuxième à terminer le peloton d'où il est sorti caporal (félicitations). De là Armand est allé rejoindre son nouveau poste à Berthelot, petite bourgade assez tranquille, paraît-il : "On couche sous la tente et on mange dans la gamelle. C'est un peu du Camping."

        Auguste HEUZÉ  est dans la région d'Oran, à Prévost, un petit bled de 400 habitants. Mais il est très occupé en patrouilles ou escortes à travers des terrains souvent escarpés et bien fatigants; et pour se reposer ; la garde. Marcel JAN s'impatiente d'avoir une permission : elles sont à chaque moment supprimées. "On ne peut rien y comprendre" – C'est l'Armée, ça, mon Cher! Mais il se console facilement au mess des Officiers. – Y'a bon !...

        Henri JINVRESSE n'est guère rassuré dans le secteur plus ou moins calme où il vit depuis son arrivée en Algérie. Ca ne vaut pas l'Allemagne, c'est sûr. Michel MASSIOT assure la protection d'une équipe de cheminots occupés à réparer la ligne de chemin de fer que les Fellaghas auraient sabotée. Christian NANIN espère être dans une huitaine à Langon pour une Convalo, par suite d'un accident qu'il a eu, se blessant à la jambe : ceci lui a valu un agréable séjour à l'hôpital.

        Gaston PROVOST est au Maroc, à Fès même. Le secteur est calme. IL a le temps de penser à ses clochers et à "sa bonne vieille commune". Jean PROVOST est parmi nous pour une quinzaine de jours. Jean est pilote de char.  Ca va très bien là-bas à Malakoff.

        Marcel TUAL attend lui aussi, avec anxiété, sa permission prochaine. Il est au Maroc depuis plus d'un an. A bientôt, Marcel, n'aie pas le mal de mer !...

        Jean-Claude PALUSSIÈRE est, lui, à Cherbourg. Le travail de comptabilité ne lui fait pas défaut en préparation de ses examens… Mais avec le "Joli mois de Mai" viendront les jours heureux d'une longue détente, n'est-ce-pas

        Marcel Pautonnier

Haut de page   


1956 - Septembre

    • BAPTÊMES -
        • Gilles GUIHAIRE, né le 12 juillet à la Gaudinais. Parrain : Pierre Guihaire - Marraine : Monique Gauvin.
        • Jean-François JOLLIVET, né le 30 mars à la Louzais. Parrain : Christian Jollivet - Marraine : Jeanine Fleury.
        • Chantal DANDÉ, née le 24 août à la Glénais - Parrain : Jean-Pierre Dandé - Marraine : Anna Lévêque.
        • Jean-Luc BILLARD, né le 14 avril à Rennes. Parrain : Ernest Guérin - Marraine : Madame Héligon.

         

    • MARIAGES -
        • 11 août - Bernard POULAIN et Hélène DANDÉ
        • 18 août - Louis RONDEAU et Marcelline DANIEL.

     

    • SEPULTURES -
        • 18 août - Gilbert RICORDEL des Brûlais, décédé le 17, âgé de 8 jours.
        • 20 août - Monique MÉAUDE de la Louzais, décédée le 17, âgée de 5 ans.
        • 20 août - Marcel JOSSEAU et Aristide LEFEUVRE, décédés accidentellement le 17  à la carrière de la Chenac, âgés l'un et l'autre de 44 ans.

        LA RENTREE DES CLASSES

 

        La rentrée des classes dans nos écoles primaires aura lieu le lundi 17 septembre à 8 heures. Tous les enfants se donneront rendez-vous à l'Église à 7 heures 30 pour assister à la Messe qui sera offerte à leurs intentions. Il serait bien que certaines mamans qui le peuvent, prennent part et viennent demander avec leurs enfants au Saint-Esprit de bénir la nouvelle année scolaire.

        A l'École des Filles - Le Cours Complémentaire reprendra le mardi 25 septembre, et le Cours Ménager, le lundi Ier octobre.

        A l'École des Garçons - Un départ : Le Frère Joseph Léonissa nous quitte. Ses supérieurs l'ont désigné pour une Mission importante de la formation des futurs Frères Maristes. IL devient professeur au Juvénat de Varennes? Nous l'assurons de nos prières. Le Frère Noël lui succède à la direction de la classe des moyens. Nous lui adressons la bienvenue et lui souhaitons un long et fructueux séjour parmi nous.

        Les Cours par correspondance commenceront en octobre. Qu'on ne tarde pas à s'inscrire auprès de Monsieur le Vicaire pour les garçons, et chez les Religieuses pour les filles..

        A tous, bon départ et bonne année.

        APRES LA KERMESSE

 

        Le 23 juillet est déjà loin, la kermesse est encore toute proche dans nos esprits. Le beau temps - chose rare actuellement - était lui aussi de la fête. Un magnifique défilé entraîna jeunes et vieux sue le terrain. Sur son passage, notre clique au grand complet emballa de ses accords vigoureux les moins optimistes. Les 3 chars - si la quantité n'y était pas, nous avons apprécié la qualité "Supérieure" - les trois chars des chansons françaises (dont "Les Lavandières du Portugal" Voir Photo) si fraîchement et artistement décorés, excitèrent la convoitise des regards. Les jeunes de Pipriac et le Carrousel des vélos fleuris, 9 tracteurs, c'était suffisant pour amener à la Chenac une foule de gens sympathiques. Personne, du reste, n'eut à regretter son déplacement.

        Une prairie splendide ensoleillée et ombragée à souhait donnant à chacun l'occasion appréciée de jouir  d'un spectacle sensationnel tout en faisant honneur à l'accueil des aimables tenancières de nos différents comptoirs. Par 4 fois, nous avons pu assister à la course des tracteurs, course plutôt originale d'un trajet relativement restreint comprenant cependant 8 étapes qui avaient chacune leur difficulté occasionnant des sueurs froides  chez les concourants et déchaînant les rires chez les spectateurs quelquefois anxieux tout de même.

        Entre temps, le groupe sportif de Pipriac nous émerveilla avec ses pyramides hardies. Pour clore cette belle journée familiale, nos menhirs donnèrent avec brio - comme toujours - le désopilant "Tic à Titine". A tous, organisateurs, généreux bienfaiteurs, employés dévoués, spectateurs aimables, et tous ceux que je pourrais oublier, un merci reconnaissant et à l'année prochaine.

        Abbé Soufflet

      NOS SOLDATS

        Nous avons de bonnes nouvelles de tous, de tous ceux , du moins, qui nous ont écrit ou mieux qui ont eu l'avantage d'avoir une permission et de venir nous faire une visite sympathique.

        Marcel PROVOST à passé 15 jours à la Louzais. Il a pu aider ses parents en plein moment de la moisson. Nous l'avons aperçu à la kermesse de Ste Anne. - Jean MONDI a pu, à son tour, profiter d'une dizaine de jours pour ramasser sa récolte du Coudrais. Tous les deux sont repartis en Allemagne. - Au moment de la Mi-Août, Roger JAVEL a quitté Toul pour venir profiter un peu de la saison sur les bords de la Vilaine.

        Après 17 mois passés en Afrique, Auguste GAUVIN a vu ses quinze jours filer comme un rien. Ses visites nous ont fait bien plaisir. Avec lui nous souhaitons que bien vite il revienne de ce pays d'Algérie qui pour tant de jeunes est le symbole d'ennui de toutes sortes, de massacres, de grosses difficultés et de pénibles séparations. Son ami Michel MASSIOT qui m'écrit aujourd'hui espère bien le voir à son retour là-bas pour avoir des nouvelles farîches. Auguste avait prévu cela.

        Christian NANIN est dans nos murs. - René GRASLAND doit venir à son tour pour le mariage de son cousin. Nous lui souhaitons une longue et heureuse permission parmi nous. - Joseph DANDÉ  est maintenant à El-Aleph, avec A. LEMAU. "Les moments de repos, dit-il, sont rares, le dimanche même il faut travailler comme d'habitude... Impossible de voir un prêtre, ni même d'aller à la messe."

        Jean PROVOST est à Orléansville. Affecté à la cuisine, cela ne l'empêche pas de penser à sa chère clique de Langon, qui ne l'oublie pas de son côté. - Pierre GEFFRAY respire un peu plus tranquillement, maintenant qu'il a fini ses classes : on comprend cela... Bonne chance pour ton affectation.

        De Toudja, petite bourgade à 25 km de Bougie, E. COLIN nous dit qu'il se trouve actuellement dans un secteur qui n'est pas bien calme. - Paul GAUVIN nous a quitté voici deux mois pour l'Afrique directement. - P. DANDÉ, A. HEUZÉ et A. HAREL se sont embarqués ce matin respectivement pour l'Allemagne, Valence et Rennes

        Bon courage, les amis.

    Abbé Soufflet

     

Haut de page    


1957 - Mars

      Rédacteur : Abbé Soufflet Vicaire (Une photo) de Langon

       

    • BAPTÊMES  -
        • Le 17 février : Roger MONNIER, né le 27 janvier à Radineuf, fils de Pierre et de Cécile Boffy - Parrain : Monnier J-P. - Marraine : Mme Vve Monnier.
        • Le 17 février : Françoise DAVID, née le 1er février à Redon, fille de Maurice et de Odile Bizeul - Parrain : Amand Bizeul - Marraine : Louise Perrigué.
    • MARIAGE -
        • Le 12 février : Hubert FURET et Monique FEVRIER du Bourg.
    • DECES -
        • 11 février : Aimée SALOUX, femme LAURENT, du Bourg à 61 ans.
        • 12 février : Angélina BOUREL, Vve GAUVIN, de Port de Roche à 73 ans.
        • 16 février : Alphonse DUVAL de la Couailleraie, inhumé è Ste Anne s/Vilaine

                                                                                         J. Migot - Recteur

 


1959 - Avril

        CATHECHISMES DE 1ère ET 2ème COMMUNION SOLENNELLE

         

      Voici les résultats du 2ème et dernier examen pous les cathéchismes de 1ère et 2ème communion. Comme les années dernières, les enfants sont classés par ordre alphabétique, mais une note sur 80 justifie de leur travail. La correction de leurs copies ainsi que leurs notes sont de l'abbé Soufflet.

    • Ière  Communion :
      • Garçons - Bernard Bodiguel : 34 - Bernard Bossu : 36 - Michel Colin : 47 - Bernard Ducloyer : 43 - Robert Hinot : 41 - Marcel Hoguet : 54 - Jean-Paul Lemau : 38 - François Letort : 24 - Gérard Macé : 26 - Ferdinand Mainguet : 711/2  - Yvonnick Provost : 44 - René Renouard : 56 - Xavier Ricault : 13 - Marcel Robert : 57 - Michel Rollais : 27 - Michel Trémoureux : 70.
      • Filles - Jocelyne Aubry : 76 - Marie-Annick Bauthamy : 451/2 - Jacqueline Berthelot : 71 - Maryvonne Geffray : 75 - Maryvonne Jouadé : 581/2 - Edith Marsac : 47 - Marie-José Méaude : 70 - Marie-Annick Perrigué : 551/2 - Andrée Provost : 501/2 - Françoise Provost : 551/2 .
      • 2ème Communion :
        • Garçons - Jean-Claude Allain : 56 - René Frangeul : 451/2 - Jean-Pierre Gaudichon : 43 - Guy Harel : 41 - Michel Prévaire : 45 - Marcel Rollais : 34 -
        • Filles - Annick Baudu : 60 - Paulette Colin : 75 - Marie-Paule Hinot : 58 - Maryvonne Panhaleux : 56 - Jeannine Perrigué : 61 - Annick Régent : 45 - Marie-Odile Renouard : 47 - Marie-Françoise Trémoureux : 73 - Marie-Claire Gaudichon : 62.

Haut de page  

1959 - Mai

       

          Une lettre que l'on reçoit... Elle vient de l'archevêché, et est destinée à un chef de paroisse... Et puis...

          Il suffit de cette banale petite chose pour faire marcher les langues, agiter l'avenir comme un flacon, avant de s'en servir et remuer le passé.

          Il suffit de cela pour transformer une paroisse paisible, tranquille, s'appuyant sur une situation qui lui semblait bien assise, en communauté humaine et chrétienne quelque peu inquiète.

          Tout ceci ressemble si bien à la chute, dans l'eau dormante, d'un objet si peu lourd soit-il, mais dont le contact avec la surface liquide, irritant celle-ci, lui imprime une agitation, un mouvement, et pour ainsi dire une vie dont elle comprend enfin la nécessité, et dont elle prend conscience.

          Tout ceci, pour une paroisse, c'est la vie chrétienne jusqu'ici bien entretenue, bien mise au point, comme une voiture toute neuve, et qui, subitement, se trouve, non pas compromise, mais obligée de changer de rythme cat tout-à-coup à la marche du moteur jusqu'ici si régulière, où rien ne manquait, succède un roulement dont le bruit n'est pas le même, car on lui a enlevé provisoirement une pièce essentielle à son parfait fonctionnement.

          LANGON chers paroissiens et lecteurs, connaît désormais cette situation. De par la volonté du chef du diocèse, notre paroisse, pour la première fois depuis des siècles peut-être, se voit réduite à un seul prêtre.

          J'ai déjà dit du haut de la chaire, qu'il nous fallait d'abord de la soumission. Une telle situation, si on l'accepte tous ensemble, sans passion, avec une parfaite objectivité, ne doit affoler personne, mais bien au contraire, nous inciter tous à prendre chacun dans sa spère, ici le pasteur, là les fidèles, nos responsabilités respectives.

          Ceci dit, saluons celui qui s'en va. Monsieur l'Abbé SOUFFLET, depuis 3 ans vicaire à Langon, fut un prêtre dont le passage restera marqué par un ministère qui laissera des traces profondes. Les marques de sympathie dont il a été entouré et qui se sont multipliées à l'occasion de son départ sont le témoignage de l'estime et de la confiance qu'il avait méritées et qui lui furent accordées.

          Appelé à travailler sur un autre terrain, mais toujours dans le champ des âmes, il saura, nous en sommes sûrs montrer là encore un sens sacerdotal aussi averti que celui dont il fit preuve à LANGON.

          Nos prières et nos vœux l'accompagnent à Saint-Pierre-de-Plesguen, très bonne paroisse du canton de Combourg.

        Lucien Poussin

       

      NOS SOLDATS

          Quelques nouvelles de nos fidèles correspondants.

          Jules DANDÉ, après 15 jours passés dans le 2e R.I. Maritime à Nantes, trouve que le sport, les kilomètres à pied n'ont rien d'attrayant à côté de la vie tranquille sur "la butte de Quenairon". Il faut bien se faire à tout dans la vie ! Un ennui c'est que c'est long ce genre de métier. Ca passera, comme tout le reste, mon vieux !

          Jean HEUZÉ s'acclimate de son mieux, lui aussi, à la vie de caserne. La grippe règne en maîtresse à la frontière allemande. La moitié de la section à l'infirmerie : vous vous rendez compte ! Mais Jean fait voir tout ce qu'il a d'endurance. Heureusement qu'il est là pour soigner les autres, et… pour prendre l'appel du soir, chose moins drôle, surtout le dimanche quand les copains sont au "Ciné". A part cela, très bonne ambiance de chambrée, 7 bretons (dont 1 garçon de Noë-Blanche) et l'étudiant en médecine. En somme ça va bien.

          Alexandre MACÉ ne se déplaît pas trop à Dinan. C'est assez "commode" cette garnison, ce n'est pas loin de Langon, mais les communications sont de plus en plus difficiles : ce n'est pourtant pas l'ordre de "Perms" qui manque. Ce n'est pas le tout de partir le samedi : ça va même tout seul, mais c'est d'être à l'heure le dimanche soir… car c'est un régiment disciplinaire que le 11ème RAM. Alors !... A l'un de ces jours quand même Alexandre.

          Alexandre GUÉRIN a envie de commettre la même "imprudence" les jours

      Haut de page     


1964 - Avril

          VIE PAROISSIALE

           

    • MARIAGE -
        • Le 27 mars : Michel Gilbert - La Chapelle St-Melaine - et Danielle GARCON, Bourg. Le jeune foyer s'est établi à La Chapelle St-Melaine.
    • SEPULTURES
        • Le 15 mars : Mme LEBLOND, née Marie BLOUIN, décédée chez ses enfants à la Bossuais du Bot et i,humée à St-Just.
        • Le 29 mars : Mme RACAPE, mère de Mme Joseph FRANGEUL - Pommardière - inhumée à St-Just
        • Le 2 avril : Mme Louis BEZIER, née Augustine DELANOE - Louzais - âgée de 76 ans.

       

 

1964 - Juin

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES  -
        • Le 23 mai : Patrick JAN, Couarde.
    • MARIAGE -
        • Le 19 mai : M. Bernard Bellego (Plouharnel) et Marie-Thérèse DOUCET
        • Le 2 juin : M. Robert Gicquel (Lohéac) et Jeannine DANDE.
    • SEPULTURES -
        • Le 1er juin : M. Louis REGENT, Hottouais, âgé de 55 ans.

          COMMUNION SOLENELLE

           

      Le dimanche de la Pentecôte, le 17 mai, 21 jeunes ont fait leur Communion Solennelle et renouvelé leur profession de foi.

      Les voici d'après la date de leur baptême :

        • Marie-Thérèse FERTILLET - Marie-Hélène MACE - Joëlle BAUTHAMY - Monique ROBERT - Marie-Renée GAUDICHON - Yveline HINOT - Marie-Claude RICAUD - Marie-Anne LETORT - Monique BERTAU - Yvette LATETE - Marie-Claude FRANGEUL - Monique LAURENT - Huguette PANHALEUX - Marie-Christine LECLERC.
        • Serge GAUDICHON - Jean-Marc GUIHAIRE - Michel PERRIGUE - André JOLLIVET - Marcel PHILIPPE - Clément LAURENT - Robert MAILLET.

Haut de page  

1964 - Juillet

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊME -
        • Le 12 juillet : Yves ROUX, Pommardière.
    • MARIAGE -
        •  Le 20 juin : M. Robert MARCHAND, Chapronnais, et Paulette PROVOST, Louzais. Le nouveau foyer habitera à Paris. 
        • Le 7 juillet : M. Pierre THEBAULT, Balac, et Marie Chauvin, Massérac. Le jeune foyer est établi à Paris.
    • SEPULTURES -
        • Le 2 juillet : M. Armand GAUDICHON, Balac, âgé de 36 ans.
        • Mme LAURENT, née Marie Eslan, Glénais, âgée de 90 ans.

   

        J'ai reçu la facture du travail de ré-électrification des cloches. Elle s'élève à 2 080 F. Grâce à deux dons très généreux, TOUT est payé.

          KERMESSE PAROISSIALE

        Pourquoi encore une kermesse...

        ...Je vous l'ai dit dimanche dernier : me permettre - en partie du moins - avec les quêtes du matin, aux messes, de payer les dettes paroissiales.

        ... La CLASSE ENFANTINE de l'école des filles, que vous réclamiez et dont les mamans sont si heureuses, est entièrement payée (12 425.85Fr). Je vous l'ai dit l'année dernière.

        ... Les travaux d'amélioration de la Salle de Cinéma sont payés; mais je dois rembourser aux prêteurs BENEVOLES la somme de 35 878 F.

        ... Avec les derniers dons reçus et la vente des dernières vieilles chaises, il ne me manque plus que 330 F. pour payer les neuves...

        ... Ajoutez la SALLE MENAGERE, qui sera terminée, j'espère, pour octobre prochain. Coût : 6000Fr.

        ... Je pourrais vous parler du matériel d'impression du BULLETIN PAROISSIAL. Sur conseil autorisé, j'ai cru bon de changer la machine à écrire et le duplicateur...

        Ce qui m'inquiète - peut-on dire - c'est le reste... J'ai un an de lourdes charges...

         

1964 - Août

          VIE PAROISSIALE

           

    • SEPULTURES -

        • Le 21 juillet : M. Jean-Baptiste DOUCET, Montenac, âgé de 27 ans.

        • Le 10 août : M. René GARCON, Bourg, âgé de 53 ans.
        • Le 14 août : Madame GAUDIN, Pommardière, âgée de 79 ans.

        A ces noms j'ajoute celui du cher Frère Paul. Il a été à l'origine de la fondation du Juvénat des Frères Maristes de Langon et de notre école chrétienne. Il s'y est dévoué pendant 12 ans et a eu une grande influence. Vous l'avez connu, estimé et aimé; vous lui gardez un affectueux et reconnaissant souvenir, vous surtout, ses anciens élèves...

        Il est mort subitement lundi soir, 10 août, à l'âge de 49 ans, et a été inhumé à Tregunc (Mai 2016 : sa tombe) mercredi dernier. Une foule nombreuse et recueillie - prêtres, religieux, religieuses, anciens élèves, paroissiens de Tregunc - a pris part à la messe de Requiem offerte pour le repos de son âme et l'a conduit à sa dernière demeure.

        J'ai assisté à la cérémonie, avec sept paroissiens et paroissiennes de Langon. C'était un premier devoir de reconnaissance qu'il méritait de notre part. Il y en aura un second; un Service solennel - auquel vous tiendrez à participer - sera célébré en notre église au mois d'octobre prochain.

            PELERINAGES

        Sainte Anne La Palud, le dimanche 30 août, pour les Anciens Combattants d'Afrique du Nord. Ce pèlerinage intéresse tous les jeunes qui ont fait leur service militaire en A.F.N.

 

1964 - Septembre

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTEMES -
        • Le 15 août : Bruno QUILY, fils de fils de Emmanuel et de Marie-Paule Guérin (Mérignac)
        • Le 23 août : Joël MAILLET, fils de Alfred et de Marie-Thérèse Leblond - Bossuais du Bot -
        • Le 30 août : Philippe et Laurent JAFFRE, fils de Marcel et de Marie-Thérèse Gaudichon (Boulogne-sur-Seine)
    • MARIAGE -
        • Le 20 août : M. Joseph Guihaire (La Garenne-Colombes) et Liliane DANIEL - La Gougeonnais - Le jeune foyer habite à La Garenne-Colombes.
        • Le 5 septembre : Michel GAUVIN - Glénais - et Denise Cheval (Avessac). Ils habitent à St-Nicolas de Redon.
              • Auguste Blouin (St-Just) et Léone GAUVIN - Glénais - Ils habitent à Allérac en St-Just.
              • Auguste GAUVIN - Glénais - et Yvette COLIN - Radineuf - Ils habitent à la Glénais.

            (Pour de triple mariage du 5 septembre, voir PHOTO)

             

    • SEPULTURES -
        • Le 22 août : Mme HELIGON, née Marie-Joseph GAUDICHON - Balac - âgée de 72 ans.
        • Le 3 septembre : M. Louis COIGNARD - La Gare - âgé de 75 ans.

          AVIS AUX CHASSEURS

         

        Dimanche 20 septembre, OUVERTURE DE LA CHASSE, vous aurez une messe à six heures et demie.

        SERVICE D'ENTRAIDE

        M. Bauthamy, Propriétaire-Viticulteur à "La Haye / Faye d'Anjou" (M.&L.) Tel. 10 - cherche de la main d'oeuvre pour les vendanges , les 3 premières semaines d'octobre.

          Les R.P. Jésuites de Paris cherchent un célibataire de 25 à 40 ans, pour laver la vaisselle - quelqu'un de complaisant. Horaires de travail : 9h. à 14h.30 et 18h. à 21h.15, y compris le temps des repas. - Conditions : bonne nourriture, logement, un jour de congé par semaine et 330 F. net par mois.

 

1964 - Octobre

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTEME -
        • Le 27 septembre : Didier MASSIOT - Heinlée.

UNE AUXILIAIRE MISSIONNAIRE VOUS PARLE :

(Fin de la lette de Madeleine DANDE qui illustrera ce que je viens de vous écrire sur le Devoir Missionnaire)

        "...Cette grande île - Madagascar - baignée de soleil, c'est aussi le pays du sourire. Il faut voir avec quel enthousiasme nous avons été accueillies par les gens de Mandoto. Bien sûr, je ne comprends pas le malgache, mais j'ai tout de même vu comme ils étaient heureux de notre arrivée, par tous ces sourires illuminant leurs visages...

        "... C'est, en effet, sur place, que nous voyons le travail des Missionnaires. Mon Dieu, que de travail à faire, à tous points de vue ! Il ne faut pas se décourager. Ce n'est pas mon cas pour l'instant.

        "Tous ces Malgaches, ces frères, si désireux de posséder le Seigneur, ils veulent aller de l'avant, mais, pas seuls; ce n'est pas possible... C'est pourquoi Dieu demande des ouvriers pour sa vigne; mais ils ne sont pas encore assez nombreux.

        "... Ce qui m'a frappé le plus, c'est de voir tous ces gens à la messe, prier tous ensemble, avec un même esprit de foi si profond, alors que, dans nos paroisses, nous qui avons tout à souhait, pour trouver le vrai Dieu,  nous ne bougeons pas ou presque. Voilà qui ouvre bien les yeux.

        La première journée que j'ai passée ici, donc hier (19 septembre), je l'ai mise entre les mains de Notre Dame de la Salette dont c'était la fête. Aujourd'hui était la solennité. Aussi, c'était touchant de voir la petite église se remplir (il y en a qui font jusqu'à 20 kilomètres à pied pour venir le dimanche) tout le monde était en blanc pour fêter Notre Dame. - Au cours de la Messe, célébrée en malgache, le père Hamon nous a adressé la parole en français. C'était vraiment le bon Père Missionnaire.

        Après la messe, sur la place de l'église, les enfants nous ont chanté quelques chants pour nous souhaiter la bienvenue. Quel attroupement ! (Comme pour un Président de la République !)

        Voilà déjà 8 jours que j'ai quitté Langon. Comme ça passe vite ! Demain, je pars avec Mère Marie-Paule en brousse, pour soigner les malades. Je vais donc commencer mon apostolat en me recommandant beaucoup à la Très Sainte Vierge, pour qu'il soit fécond. Je vous fais part de ma devise, que j'ai choisie pour ma vie de missionnaire : " Mon Dieu... Mon devoir... Et en avant, avec le sourire !"

        Je vais maintenant vous raconter un peu comment s'est passé mon voyage. Nous sommes parties d'Orly à 22H30, à bord du Château de Fontainebleau (Boeing) pour quitter le sol de France à une vitesse de 950KM à l'heure, pour s'élever à une altitude de 11 200 mètres. - Sans doute est-ce l'émotion du départ, de quitter ce cher pays et tous mes parents; mais mon cœur commençait à faire des petits sauts. Espérant que ça passerait, je commençais à regarder le petit sac qui se trouvait devant moi... Servirait-il ? Attendons voir.

        Nous avons survolé Turin, de nuit, et nous apercevions les lumières de Milan. Un petit conseil de l'hôtesse: par mesure de sécurité, se servir du masque à oxygène mis à la disposition des voyageurs. - Nous sommes arrivés au Caire à 2 heures et demi; mais chut !... tout le monde dort.

        "Attachez vos ceintures !" C'est la voix de l'hôtesse. Et en route pour Naïrobi. Mais c'est l'heure du petit déjeuner : omelette, pain et beurre, croissant et confiture, puis, café ou thé (ce  n'est pas que le petit déjeuner !)  Mais voilà qui remet bien le cœur en place !

        La troisième escale est à Dar-es-Salaam; mais ce n'est pas long. Nous repartons cette fois pour Tananarive. A midi, c'est un repas très copieux qui nous est servi.

        Et nous arrivons sur cette terre rouge de Madagascar. Atterrissage à Tana. Tout s'est bien passé, sans histoire. Mon cœur a tenu bon."

       

    Haut de page   

     

1964 - Novembre

            VIE PAROISSIALE

 

    • MARIAGE -
          • Le 24 octobre : Alain CHEVRIER - Louzais - et Marie Leclerc (Le Pin L-A.) Le mariage a été célébré au Pin.
          • Le 24 octobre : Paul HAREL - Balac - et Claudine DUMONTIER - Pâtisde Faix - Le nouveau foyer est établi à Langon.
    • SEPULTURES -
          • Le 28 septembre : Décès de Mme Goyer, née Jeanne PRIE. Elle était née au Pâtis Vert en Langon et a été inhumée à Premery (Nièvre). Elle avait 60 ans.
          • Le 26 octobre : Mère MARIE de la PROVIDENCE, née Véronique JOLLIVEL, décédée à l'âge de 85 ans et inhumée à Paramé, dans le cimetière de la Communauté N.D. des Chênes. Pendant 30 ans, de 1917 à 1947, elle s'est dévouée à l'école des filles et mérite toute notre reconnaissance. Un service solennel sera célébré pour le repos de son âme, en notre église, le jeudi 26 novembre à 9 heures. Nous étions 22 de Langon à son enterrement. - Voir également page Ecole des Filles de Langon : Voir Page Ecoles Chrétiennes et article à suivre ci-dessous.
          • Le 31 octobre : M. Joseph JOLY - Colletterie - âgé de 79 ans.

+ + ° + +

MERE MARIE DE LA PROVIDENCE

    C'est avec une grande tristesse - écrivait Ouest-France, le 24 octobre dernier - que nous avons appris la mort de Soeur Marie de la Providence.

    C'est vrai. La Chère Soeur a vécu et travaillé à Langon pendant 30 ans. Cela compte dans la vie d'une paroisse et ne peut s'oublier, même après un départ qui remonte à 17 ans.

    Véronique JOLLIVEL était née à Saint-Senoux, le 28 septembre 1879. Elle était la sixième de 13 enfants. L'un des garçons, Jean-Louis, devint prêtre, et deux filles religieuses, dont Véronique.

    Véronique entra en communauté à Notre Dame des Chênes à Paramé à l'âge de 18 ans. et reçut le nom de Soeur Marie de la Providence. Elle y fit son noviciat et ses premiers voeux et y prépara le brevet d'enseignement dont elle subit les épreuves avec succès. C'est alors que commença sa vie d'institutrice et d'éducatrice chrétienne. - Elle fit l'école à Hirel pendant un an. - Elle rentra à Notre Dame des Chênes pour se préparer à ses voeux perpétuels qu'elle prononça en 1901, à l'âge de 22 ans.

    Une école des filles venait d'être construite à Campel. C'est Soeur Marie de la Providence qui fut chargée de l'ouvrir. Elle y resta jusqu'en 1903. - En 1903, ses supérieures l'envoyèrent en Belgique, d'où elle revint en 1914. - De 1914 à 1917, elle séjourna à Guernesey.

    C'est en 1917 qu'elle vint à Langon, en qualité de supérieure et de directrice de notre école des filles, avec Melle Nantel, Soeur Agnès de Jésus actuellement supérieure de l'école mixte de Brain-sur-Vilaine. Elle devait y rester jusqu'en 1947.

    En 1947, elle quitta Langon, pour Roz-Landrieux. Elle y resta 10 ans, continuant d'être supérieure, mais ne faisant plus la classe. - Âgée, fatiguée, sentant sa vue baisser, elle rentra à la maison mère en 1957? C'est là que j'eus l'avantage de la connaître.

    Elle à vécu à Notre Dame des Chênes les dernières années de sa vie. - Elle y a rendu son âme à Dieu le vendredi 23 octobre, âgée de 85 ans, er a été inhumée, le lundi suivant, dans le cimetière de la communauté.

    Vous n'avez pas oublié la Mère Marie de la Providence, Chers Paroissiens de Langon. - Pendant 30 ans, Langon a bénéficié se son dévouement, car elle a travaillé de toutes ses forces et sans relâche à la formation humaine et chrétienne de ses élèves.

    C'était une femme de caractère, énergique pour elle et pour les autres, sévère et rude. - Oui, il faut le reconnaître, elle était rude, trop rude même diront certains. - Ceux qui ne la connaissaient que de l'extérieur l'abordaient avec crainte et tremblements. Mais elle gagnait à être connue, et ceux qui l'approchaient de près ne tardaient pas à découvrir sa grande bonté.

    C'est cette énergie et cette bonté, auxquelles s'ajoutait une grande compétence, qui lui valurent l'estime de la paroisse. En peu de temps, son école devint très florissante. Mais ce n'est pas seulement l'école qui bénéficia de son dévouement et de son savoir-faire : c'est la paroisse elle-même.

    Vous vous rappelez les magnifiques décorations qu'elle réalisait à chaque fête, dans le chœur de l'église et même dans toute l'église, selon les circonstances. Quelqu'un m'a dit : "C'est splendide !". - Vous vous rappelez le reposoir grandiose qu'elle édifiait chaque année pour la Fête Dieu, sur la Lande, devant l'école. - En parfaite éducatrice, elle associait ses élèves à ce travail, leur donna ainsi le goût des choses de Dieu. - Dans ce même but et pour la splendeur des cérémonies, elle enseignait de très beaux chants à ses élèves et à un groupe de jeunes filles, qu'elle préparait, pendant de longues semaines, pour les grandes fêtes.

    Nous garderons notre reconnaissance à la Mère Marie de la Providence pour le bon travail qu'elle a réalisé chez nous, à Langon...

    Abbé Henri Gouault.

          UNE DATE A NOTER : LE 15 NOVEMBRE

          Le 15 novembre, c'est la journée des Anciens Combattants; c'est la cérémonie du SOUVENIR - Vous tiendrez à vous réserver pour la Messe de 9 heures, qui sera chantée et offerte à Dieu pour les Anciens Combattants vivants et défunts de Langon et suivie d'une absoute au Monument aux Morts.

           

1964 - Décembre

            VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTEMES -
          • Le 13 novembre : Jean-François GICQUEL - Bourg.
          • Le 22 novembre : Michelle BLANCHARD - Faix.
    • SEPULTURES
          • Le 2 décembre : Mme François LAURAND, née Tiger, âgée de  68 ans - Mouchais
          • Le 10 décembre : Mme Veuve HEURTEL, née Delalande, âgée de 86 ans - Port-de-Roche.
          • Le 11 décembre : Eugène PATY, âgé de 57 ans, décédé à St-Malo-de-Phily
          • Le 12 décembre : François RIAUD, âgé de 77 ans - Heinlée.

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES MAMANS

        Mme Brizard, infirmière de la Croix-Rouge Française m'a écrit :

        "Monsieur le Recteur,

        J'ai le plaisir de vous faire connaître que la 1ère consultation de nourrissons aura lieu à Langon, en Janvier prochain. La commune sera prévenue en temps utile de la date à laquelle passera la caravane... Le Colonel me l'a fait connaître en me demandant de vous prévenir. Par ce même courrier, j'avise M. le Maire.

        J'avais très fortement insisté et le Médecin - qui est une jeune femme - a remanié ses itinéraires, pour aller jusqu'à vous régulièrement. - Il faut encourager les mamans à venir nombreuses. La consultation est gratuite et la gentillesse est toujours de rigueur chez nous. Elles n'ont donc aucune crainte à avoir.

        Je pense, chères MAMANS, que vous comprendrez la grande utilité de ces consultations régulières de vos tous petits. Il y va de leur santé et de votre tranquillité de mères de famille.

        Si vous ne répondez pas à cette invitation en nombre suffisant, vous risqueriez de perdre le bénéfice de ces consultations."

      Haut de page  

ARBRE DE NOËL

        Ce dimanche 20 décembre, à 15 heures, ce sera l'Arbre de Noël des enfants des Ecoles Chrétiennes

         

FÊTE DE NOËL

Vendredi 25 : Messes à MINUIT, 7h.30, 9h. et 11h.

P.S. Encore 4 messes le jour de Noël dont celle de Minuit... une autre époque... déjà ! (NDLR)


1965 - Janvier

          VIE PAROISSIALE

     

    • SEPULTURES
          • Soeur ANNE-THERESE, née Jeanne-Marie BAUTHAMY, décédée le 14 décembre à la Communauté de la Providence de Ruillé-sur-Loir. Elle avait 93 ans.
          • Le 13 décembre : Alexandre RIDOUX - Tréau - Agé de 72 ans.
          • Le 29 décembre : Mme Pautonnier - Mère de M. l'Abbé Pautonnier, ancien vicaire à Langon et Recteur de Baulon - décédée à Vitré, âgée de 86 ans.
          • Le 29 décembre : Xavier MOQUET, décédé subitement à Paris, à l'âge de 44 ans.

          REFORME LITURGIQUE

       

        A partir de ce dimanche 3 janvier, l'Église permet l'emploi de la langue française dans la célébration de la Sainte Messe, lue et chantée.

        Nous procéderons par étapes. Je compte beaucoup sur votre esprit chrétien et votre bonne volonté pour lire et chanter ENSEMBLE.

        Je souhaite que vous occupiez le plus possible les places de la nef, même vous Chers Hommes et Jeunes Gens, et les chaises des bas-côtés qui sont orientées vers le nouvel autel, de façon à bien suivre la messe et à y prendre une part active.

          UNE REUNION TRES IMPORTANTE

 

        Le dimanche 10 janvier, sont invités à déjeuner au presbytère, aussitôt après la Grand'Messe :

        Les CONSEILLERS PAROISSIAUX, les QUETEURS DU BLE, le QUETEURS des Messes du Dimanche et le ENFANTS de CHOEUR.

          CONSULTATION DE NOURRISSONS

        Elle est fixée au quatrième jeudi de chaque mois, l'après-midi, à 2 heures (officielle). La première consultation sera donnée le 28 janvier prochain. Que les mamans y apportent régulièrement leurs tous petits.

  

1965 - Février

          VIE PAROISSIALE

     

    • BAPTÊMES

          • Le 7 février : Yves GASCARD - Port de Roche - fils de Alphonse et de Madeleine Lemoine.
          • Le 7 février : Béatrice Guillaume - Bourg - fille de Roger et de Marie Alliot.
    • MARIAGE
          • Le 30 janvier : Pierre-Marie BERTIN - Morinais - et Anne-Marie DOUCET - Montenac - Le jeune foyer s'est établi à Guignen.
    • SEPULTURES
          • Le 20 janvier : François LAURAND - Mouchais - décédé à l'âge de 82 ans chez ses enfants à la Piais.
          • Le 29 janvier : Mlle Véronique ELINE - Musson - décédée à Pontchaillou et inhumée à Rennes.
          • Le 30 janvier : Joseph SIMON - Riolais - âgé de 68 ans.
          • Le 9 février : M. l'Abbé JOLLIVEL - Bourg- âgé de 83 ans, inhumé à Saint-Senoux.
          • Le 11 février : Jean-Marie PHILIPPE - Couarde - âgé de 77 ans.
          • Le 15 février : Mme HUET, née Joséphine JOLY - Bernuit - âgée de 71 ans.

 

          AUTEL FACE AU PEUPLE

       

          L'autel placé devant la Sainte Table s'appelle un " autel face au peuple", parce que le prêtre y célèbre la messe tourné vers les fidèles. L'Église encourage ce genre d'autel, surtout depuis le Concile.

          Je ne l'ai pas mis dans le chœur pour deux raisons :

          1. Les hommes et jeunes gens qui sont près de mon confessionnal n'auraient rien vu à cause de la chaire;
          2. Je veux que les Juvénistes gardent leur place dans le chœur.

          Un changement s'imposait aussi pour les enterrements. Un "lit d'honneur" a remplacé l'écrasant catafalque, qui n'était pas liturgique, et des tentures noires et violettes forment une belle décoration des murs.

        M. l'Abbé PAUTONNIER, Recteur de Baulon, remercie toutes les personnes de Langon qui lui ont manifesté leur sympathie à l'occasion du décès de sa chère maman. - Nous avons bien regretté le mauvais état des routes, le jour des obsèques de Mme Pautonnier, car bon nombre de paroissiens et moi-même y aurions assisté. - La paroisse devait bien cette démarche à son ancien vicaire, qui s'est dévoué pour elle près de 15 ans et qui lui garde reconnaissance et affection.

       

Haut de page   

1965 - Mars

          VIE PAROISSIALE

     

    • BAPTÊMES

          • Le 7 mars : Thierry BABONNEAU - Bot - fils de Yves et de Maryvonne Duval.

          • e 7 mars : Dominque VALENTIN - Gominé, en St-Ganton - fils de Amand et de M-Thérèse Roux.
          • Le 11 mars : Sylvie LAURENT - Bodiguel - fille de Clément et de Yvonne Bauthamy.
    • SEPULTURES

          • Le 5 mars : Mme LAIGLE - Bernuit - née Clémentine MENAGER, âgée de 68 ans.

          • Le 15 mars : Mme MACE - Chapronnais - née Marie-Angèle GAUDICHON, âgée de 71 ans.
          • Le 18 mars : Jean HINOT - Bernuit - âgé de 79 ans.
          • Le 20 mars : Mme CASSADOU, âgée de 69 ans, inhumée à l'Hermitage.
          • Le 22 mars : Mme SIVET - Tréau - née Adèle MACE, décédée chez ses enfants à Paris et inhumée à Brain/Vilaine.

          LITURGIE

       

        Comme je vous l'ai dit, dimanche dernier, l'Eglise impose, à partir d'aujourd'hui, un certain nombre de modifications aux cérémonies de la messe :

        • Prières du début, en français, et suppression de "Judica me".
        • Lecture en français de la "Secrète" et de la prière qui suit le Notre Père.
        • Suppression de l'Amen du Notre Père
        • Lecture en latin et à haute voix de la prière qui précède le Notre Père.
        • Quelques instants d'arrêt, très courts, pour favoriser la prière personnelle.

1965 - Avril

          VIE PAROISSIALE

     

    • MARIAGE -
          • Le 27 mars : Michel Gilbert (La Chapelle Saint-Melaine) et Danielle GARCON - Bourg - Le jeune foyer s'est établi à La Chapelle Saint-Melaine.
    • SEPULTURES -
          • Le 15 mars : Mme LEBLOND, née Marie BLOUIN, décédée chez ses enfants à la Bossuais du Bot, et inhumée à Saint-Just.
          • Le 22 mars : Mme REBOURSIERE, née Pauline GLO, inhumée à Deauville.
          • Le 29 mars : Mme RACAPE, mère de Joseph FRANGEUL - Pommardière - inhumée à Saint-Just.
          • Le 2 avril : Mme Louis BEZIER, née Augustine DELANOE - Louzais - âgée de 76 ans.

          PROGRAMME DE CHANTS A L'USAGE DES AUTOMOBILISTES

       

        A 60 Km-Heure : "Y'a d'la joie" - A 75 : "V'la l'bon vent" - A 90 : "Marchons au combat, à la gloire" - A 110 : "Beau Ciel, tu m'appelais" - A 120 : "Plus près de Toi, mon Dieu" - A 130 : vous vous arrêtez de chanter, mais d'autres chantent pour vous :"Requiem aeternam"... Soyez prudents !... Amen ! 

P.S. L'abbé Henri Gouault, Recteur de Langon, qui ne manquait pas d'humour comme nous le montre ce programme de chants, était affecté d'une myopie certaine et même prononcée; pour avoir voyagé avec lui, dans sa 2CV Citroën, entre autre de Langon jusqu'à Nonant-le-Pin dans l'Orne situé à 280 kilomètres, je pense, je suis même persuadé, qu'il avait un TRES BON ANGE GARDIEN !  - De plus il n'était pas avare de conseils quant au code de la route... voir le mois de juin suivant  - Ajoutons que, malgré sa mauvaise vue - ou à cause... - il devait certainement appliquer ces principes à lui-même qui, chaque année, lors de la semaine de vacances qu'il s'octroyait en été, partait, en compagnie de l'abbé Léon Porcher, sur les routes de France, faire des découvertes, parfois gastronomiques... ou vinicoles, avec une prédilection pour la fraicheur des caveaux de certains vignobles. Et en "retraite" (terme tout à fait relatif lorsque l'âge le priva de ministère paroissial) toujours en "mission" il continuait à porter la Bonne Parole... jusqu'à Marseille ! Il en est toujours revenu vivant.  -  NDLR

Haut de page   

1965 - Mai

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -
          • Le 18 avril : Sylvie Orain (Thourotte, dans l'Oise), fille de Roger et de Ginette Marty.
          • Le 19 avril : Huguette JALLU - Bimais - fille de Ernest et de Odette Midal.
          • Le 19 avril : Eric et Jean-François DUVAL - Cahan - fils de François et de Anne Cariou.
          • Le 1er mai : Christophe MOQUET - Gare - fils de Pierre et Anna Nevoux.
          • Le 9 mai : Claude HOUIS - Chapronnais - fils de Albert et de Marie Brard
    • MARIAGES -
          • Le 20 avril : Jean-Marie LE PENNEC et Jeannine GILBERT qui se sont établis à la Pommardière.
    • SEPULTURES -
          • Le 27 avril : Mme Boutin, garnd'mère de Mme LECLERC - Bourg - inhumée à Pont-Rousseau (L-A.)
          • Le 1er mai : Jean-Marie CHEVRIER - Tréau - âgé de 85 ans.
          • Le 6 mai : Mme Joseph GUERIN - Villeneuve - née Anne-Marie GAUDICHON, âgée de 72 ans.
          • Le 7 mai : Mme Pierre HOUIS - Gare - née Claire-Marie GAUDICHON, âgée de 70 ans.

          COMMUNIONS

          - Solennelle : Dimanche de la Pentecôte, 6 juin.

          - Privée : Vendredi du Sacré Coeur, 25 juin.

          Parents chrétiens, préparez vos enfants à leur Communion, solennelle et privée, par vos prières, vos sacrifices, vos conseils, vos explications du catéchisme et surtout vos bons exemples de vie chrétienne. C'est plus important, beaucoup plus important, que l'habit, le repas et les cadeaux.

          Pour la communion solennelle, vous les habillerez comme vous coudrez : aube et tunique, ou costume avec brassard et robe blanche ! - C'est votre affaire et non la mienne.

          NOUVELLES de nos ANCIENS FRERES

          Qui ne se rappelle des frères CHANEL... MARTIAL...ANDRE ?

          Je viens d'en recevoir quelques nouvelles : Le Frère Chanel m'a écrit une aimable lettre dont voici quelques extraits :"A Paris, il y a plusieurs Langonnais dont quelques uns ont été mes élèves. Quelques uns sont déjà venus me voir, je serais heureux d'avoir l'adresse des autres."  - Le Frère Joseph Martial, qui a passé 24 ans à Langon est, depuis 1958, à la Maison de Repos des Frères Maristes à Varennes-sur-Allier; il vient d'être fêté pour ses 90 ans par les frères de la Communauté. Bien que faible, il continue à rendre service au Frère Infirmier, le Cher Frère André, ancien de Langon, lui aussi."

Haut de page

1965 - Juin

            Mes Chers Paroissiens

             

        Le 13 juin prochain, 16 MERES DE FAMILLE de LANGON, recevront une décoration, en reconnaissance de leur générosité dans le don de la vie.

        Ce sont :

        Mme BRARD, de Tréau (11 enfants) et Mme HOGUET des Brûlais (10 enfants), à qui sera remise une Médaille d'Or.

        Mme MAILLET, de la Nouette du Bot (8 enfants), qui recevra une Médaille d'Argent.

        Mme FOSSE - Lande - 7 enfants; Mme JALLU - Bimais - 7 enfants; Mme MARSAC - Buntais - 6 enfants; Mme MONNIER - Radinef - 6 enfants; Mme PERRIGUE - Bernuit - 6 enfants; Mme ABLAIN - Pommardière - 5 enfants; Mme GRASLAND - Glaçais - 5 enfants; Mme HINOT - Chapronnais - 5 enfants; Mme JOLLIVET - Louzais - 5 enfants; Mme POREE - Cité des Pins - 5 enfants; Mme FRANGEUL - Pommardière - 5 enfants; Mme PROVOST - Cointais - 5 enfants; Mme RICAUD - Poterie - 5 enfants; à qui sera offerte une Médaille de Bronze.

        Ces mères de famille seront décorées, en la salle de la Mairie de Langon, dimanche prochain à 10H30.

        "Les Menhirs" adressent leurs plus vives et plus sincères félicitations à ces MERES de FAMILLE qui ont bien travaillé pour la FRANCE et pour l'EGLISE.

        . . .

        Nous nous réjouissons donc hautement de la distinction dont 16 MERES DE FAMILLE DE LANGON seront honorées dimanche prochain.

           

          UN HONNEUR BIEN MERITE

          Le samedi, 8 mai, à Rennes, au cours des grandes cérémonies qui ont marqué le 20ème anniversaire de l'armistice de 1945, le Général GUERIN a remis à M. PONTLEVE, de Heinlée, la rosette d'OFFICIER de la LEGION D'HONNEUR.

          Cher M. Pontlevé, nous partageons votre joie et votre légitime fierté et vous adressons tous nos compliments

          VIE PAROISSIALE

           

    • SEPULTURES -
          • Le 22 mai : Charles BAUR - Bimais - âgé de 74 ans.
          • Le 26 mai : Jen-Louis PERRIGUE - Bernuit - âgé de 81 ans.

          COMMUNION SOLENNELLE

          Dimanche de la Pentecôte, 6 juin, 25 Jeunes, ont renouvelé leurs promesses de Baptême - Ce sont, d'après leur date de Baptême :

          Francette HAMELINE, Jocelyne PROVOST, Jeannine BODIGUEL, Lydie ALLAIN, Josiane QUELARD, Christiane GUIHEUX, Jocelyne MACE, Marie-Madeleine PROVOST, Annie LAREA (Brain), Yolande PERRIGUE, Marie-Cécile MONNIER, Irène BOSSU, Michelle DELANNEE, Joëlle MARTIN et Maryse MAINGUET.

          Michel FERTILLET, Paul JALLU, Alain FRIN, Marcel SILORET, Jean-Luc LEFEUVRE, Yvan MEILLERAY, Daniel JOLLIVET, Jean-Pierre PANHALEUX, Pierre LAURENT et Olivier GUERIN.

          J'ajoute : Marcel DIVET, qui a suivi le cathéchisme à Langon, mais a renouvelé à Redon, dimanche dernier, les promesses de son Baptême.

Haut de page   

          SOYONS PRUDENTS

          L'été est la période de la circulation intensive. Soyons prudents !

          Rappelez-vous, en particulier, que le paneau STOP n'est pas un signal de ralentissement; il exige l'ARRET COMPLET. Donc, que vous soyez automobiliste, motocycliste, ou simple cycliste, vous devez vous ARRETER et vous assurer que la route est libre, avant de traverser ou seulement tourner à droite, lorsque vous abordez un croisement signalé par le panneau STOP.

          JOSEPH THEBAULT

          Pendant notre pélerinage à Lourdes, nous sommes allés rendre visite à un ancien paroissien de Langon : M. Joseph THEBAULT, Boulanger-Patissier, 13 avenue de la Grotte. - Nous lui avons transmis votre bon souvenir et il nous a prié de vous transmettre les siens.

          Il a pris l'accent du MIdi, mais n'a pas oublié le patois de son pays natal, ce qui nous a fort amusés. Il nous a gentiment reçus. Nous lui souhaitons santé et succès.

            LES ANNONCES (Publicitaires) COMMENCENT

 

Ne dites pas : "JE VAIS AU CAFE".

Dites : "JE VAIS CHEZ PAUL, à la GARE"

Bon accueil - Bon vin.

1965 - Juillet

Haut de page   

          ... Obtiendra-t-on, avant l'an 2000, que tous les paroissiens de Langon prennent la résolution - et la tienne - d'arriver à l'heure à la messe ? Je vous l'ai demandé oralement le dimanche des Rameaux; je vous le demande aujourd'hui "par écrit".

          Les cloches commencent à sonner un quart d'heure avant la messe; quand elles s'arrêtent, il y a encore 5 minutes; quand l'heure sonne, la cérémonie commence.

          Vous êtes à l'heure pour prendre le car ou le train.

          SOYEZ A L'HEURE SURTOUT POUR ENTENDRE LA PAROLE DE DIEU !

          Il faut en second lieu SE GROUPER LE PLUS PRES POSSIBLE DE L'AUTEL.

          On raconte qu'un chanoine de Rennes,  vénérable et de grande distinction, invita les fidèles d'une paroisse rurale où il prêchait à se grouper devant la chaire, "de manière à former un tout homogène". - L'impressionnant "tout homogène" n'impressionna personne : chacun resta à sa place. M. le Recteur prit alors la parole : "Mes Frères, faut pas rester comme ça, "évaillés" dans tous les coins de l'église. Faut vous mettre tous ensemble, dans le mitan, les uns à côté des autres, pour faire un gros "mochon".

          Le "gros mochon" eut plus de succès que le "tout homogène".

          A vous aussi, je vous demande de vous mettre le plus possible, "dans le mitan de l'église" ou sur les chaises qui sont en haut des bas-côtés, de façon à faire un "gros mochon" et voir ce qui se passe à l'autel...

           

          LA VIE PAROISSIALE

            PREMIERE COMMUNION

        Le 25 juin dernier, en la fête du Sacré Coeur, 18 enfants ont pour la première fois reçu le Christ dans son Eucharistie.
        Ce sont :

        Didier RIPAUD, Jacques PERRIGUE, Jacky ELINE, Jean-Claude GUIHAIRE, Patrick VALENTIN, Michel ROBERT, Yves HOGUET, Thierry ROLLAIS, Paul ROBERT, Philippe GERARD, Jean-François JOLLIVET et Gérard LAREA (Brain).

        Maryvonne PROVOST, Maryvonne HOCHARD, Régine BOUREL, Marie-Françoise PORCHER, Christine GUIHAIRE et Janick MARTEL (La Chapelle-Saint-Melaine).

          ANNONCES... Suite

           

Exploitation Horticole : R. et P. Dandé "Les Bruyères" - Langon

Spécialités : Boutures de géraniums zonales - Géraniums lierres - Plantes vertes - Plantes à massif - Chrysanthèmes - Roses - Glaïeuls.

Location de Plantes Vertes et de Fleurs pour Mariages et Fêtes

Haut de page   

1965 - Juillet

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Le 27 juillet : Augustin GAUVIN - Glénais - fils de Auguste et de Yvette Colin
    • SEPULTURES -
          • Le 21 juillet : Pierre BRARD, père de M. Brard, de Tréau, décédé et inhumé à Beslé à l'âge de 81 ans.
          • Le 26 juillet : Mme MAUGERE, née Augustine Jeanne BARBOT - Louzais - à l'âge de 73 ans.
          • Le 28 juillet : Mme ETIENNE - Musson - décédée au Grand-Fougeray à l'âge de 86 ans et inhumée à Langon.

 

1965 - Août

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Le 12 août : Isabelle LIENARD - Bourg - fille de Edouard et de Marie-Annick Jolivet.
    • MARIAGE -
          • Le 3 août : Clair MACE - Gigardais - et Maryvonne JOLLY - Hottouais.

Haut de page  

1965 - Septembre

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Le 30 août : Loïc MONDI - Coudrais - fils de Jean et de Annick Chesnel
    • MARIAGE -
          • Le 8 septembre : Jean-Claude PALUSSIERE - Gare - et Josette Morisset (Toulon).
    • SEPULTURE -
          • Le 1er septembre : Melle Marie HEURTEL - Port de Roche - décédée à l'âge de 61 ans.
          • Le 13 septembre : Emile MACE - Tréau - décédé à l'âge de 45 ans.

          PROFESSION RELIGIEUSE

         

        Le 8 septembre Melle Marie BASTARD - en religion "Petite Soeur ANNE-ODILE" - prononcera à Banneux-Notre-Dame en Belgique, les trois vœux de chasteté, pauvreté et obéissance et se consacrera ainsi au Christ à son Église, dans la Congrégation des Petites Soeurs de Jésus.

        Elle m'écrit : "Il m'est une grande joie de vous faire part de ma Profession Religieuse, le 8 septembre prochain. Et à l'approche de ce jour, on se sent tellement le besoin d'être aidé de la prière de tous que je vous demande la vôtre plus particulièrement et celle des Paroissiens de Langon.. Que chacune des familles dont j'ai reçu tant d'amitié et d'hospitalité soit assurée de ma reconnaissance ! Toujours, avec tous ceux que ma vocation me fera aimer, les amis de Langon seront dans mes prières."

          P.S. En cette année 2016 "Petite Soeur Anne-Odile" était de retour à Derval - Selon "Petite Soeur Monique" Des Petites Soeurs de Jésus contactée par mail. NDLR

 

        KERMESSE DES JEUNES - Cet après-midi, sur la Lande. On nous annonce du SENSATIONNEL. Comptez sur nous, Chers Jeunes, et sur le succès qui couronnera vos efforts.

        CLASSE ENFANTINE - La rentrée des classes est fixée au 27 septembre. Il est grand temps d'inscrire les tous petits - garçons et filles - qui doivent être reçus à la classe enfantine.

        MESSE DES CHASSEURS - Le 19 septembre, ce sera en Ille-et-Vilaine, l'OUVERTURE DE LA CHASSE. Comme d'habitude, ce jour-là, la 1ère messe sera célébrée à 6H30.

        ANNONCE

        La chasse est ouverte

        Pas de chasse sans fusil et pas de fusil sans cartouches !

        Vous trouverez des cartouches "REGENCE", chez PAUL à la Gare, à un prix imbattable !

 

Haut de page  

1965 - Octobre

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -
          • Le 2 octobre : Denis et Gervaise FEVRIER - Bourg - fils et fille de Jean et de Jeannine Cottais.
          • Le 9 octobre : Dominique BERTIN - Gare - fils de Pierre et de Annette Doucet.

 

1965 - Novembre

 

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊME -
          • Le 17 octobre : Michel AMOSSE - Glénais - fils de Joseph et de Madeleine Pinaud.
          • Le 7 novembre : Isabelle TOULEAU - Gare - fille de Robert et de Thérèse Dupont.
    • MARIAGE -
          • Le 16 novembre : Michel BASSIN (Brain-sur-Vilaine) et Andrée GAUDICHON, Sionnay.
    • SEPULTURE -
          • Le 23 octobre : Pierre ELINE - Musson - décédé à l'âge de 82 ans.

          PIECES DE 0.50

          Vous savez que les petites pièces de 0.50 F. n'ont plus cours. Seul, le percepteur les prendra jusqu'au 28 décembre. Moi aussi... Débarrassez-vous en le plus tôt possible, en les mettant à la quête le dimanche...

 

Haut de page    

1965 - Décembre

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTEME -
          • Le 12 décembre : Christine BERTIN - Morinais - fille de André et de Madeleine Guérin.
    • MARIAGE -
          • Le 13 novembre : Bernard RIDOUX - Tréau - et Renée Glémeaux (Ste Anne/Vilaine).
    • SEPULTURE -
          • Le 15 décembre : Julien MACE - Morinais - âgé de 83 ans.
          • Soeur ST VALERIEN, née Julienne BOUREL - Roche - décédée à Ruillé-sur-Loir à l'âge de 87 ans.

          ORDINATION

          Le Cher Frère Michel GILBERT, dont les parents habitent Balac, m'annonce sa "prochaine ordination au diaconat". Ce sera le dimanche 19 décembre à Strasbourg. "Nous serons 6 diacres et des minorés, m'écrit-il. A cette occasion et en ce jour qui me verra franchir la dernière étape avant le sacerdoce, je me recommande à vos prières et à celles de tous les paroissiens de Langon.

    PROFESSION RELIGIEUSE

    Le 19 décembre, Melle Thérèse DANDE - en religion Soeur Marie du Saint-Esprit - a prononcé les voeux temporaires de chasteté, pauvreté et obéissance, au Monastère de Saint-Cyr à Rennes. (photo droite)

    Sa soeur, Madeleine, auxiliaire missionnaire à Madagascar (Relire), est entrée comme postulante, chez les Filles de la Sainte Vierge, à Rennes, le 2 octobre dernier. Elle y revêtira l'habit religieux dans quelques semaines.

 

Agrandir

           

Haut de page  


1966 - Janvier

          VIE PAROISSIALE

           

    • SEPULTURE -
          • 28 décembre : Melle Clarisse GODARD - Bourg - décédée à l'âge de 69 ans.

          Le 26 décembre, Clarisse GODARD a rendu son âme à Dieu.

          Clarisse a consacré les plus belles années de sa vie au service des prêtres de Langon. Et donc, en leur personne, au service de la Paroisse et de l'Église. Aussi convient-il de mettre en valeur son dévouement, de le citer en exemple et d'en garder un souvenir reconnaissant.

          Pendant plus de 20 ans elle a été au service des prêtres de Langon : M. l'Abbé Gautier, recteur; M. l'Abbé Jouin, l'Abbé Grasland, M. l'Abbé Pautonnier, vicaires. - Lorsque la maladie obligea M. l'Abbé Gautier à remettre sa paroisse en d'autres mains, elle lui prodigua son dévouement jusqu'à sa mort.

          Après la mort de M. l'Abbé Gautier, Clarisse ne resta pas inactive. Elle continua son œuvre de charité, tant que sa santé le lui permit, en rendant service chaque fois qu'on le lui demandait.

          Elle restera pour nous un exemple de charité chrétienne.

           

          PETITES PIECES DE 0.50

          Depuis le 29 décembre, elles n'ont plus cours. Si vous en retrouvez, mettez-les au musée des ANTIQUITES, mais pas à la QUETE !

 

1966 - Février

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -
          • Le 16 janvier, Maryse BASSIN - Balac - fille de Louis et de Germaine Daniel
          • Le 30 janvier - Patrice MEILLERAY - Fao - fils de Auguste et de Thérèse Guérin.
    • MARIAGE -
          • Le 15 janvier à la Chapelle St Melaine :  Claude GARCON -Bourg de Langon - et Maryvonne Mabon (La Chapelle) - Le jeune ménage habite le Bourg de Langon.
    • SEPULTURES -
          • Le 20 janvier : Melle Clémentine DUGUE, décédée à Redon, à l'âge de 83 ans.
          • Le 25 janvier : Pierre SAULAIS - Bourg - décédé à l'âge de 72 ans, inhumé à Rennes.

          L'épreuve s'est abattue sur Langon : en moins de trois jours, nous avons eu à déplorer deux accidents mortels

          • Le 2 février : Melle Marie-Joseph GUERIN - Musson - décédée accidentellement à l'âge de 79 ans.
          • Le 4 février : Louis Guillet (Guémené-Penfao) décédé accidentellement à Langon à l'âge de 32 ans.
          • Le 7 février : Melle Anne-Marie MEILLERAY - Fao - décédée à l'âge de 81 ans.
          • le 14 février : Mme Marcel DANIEL, née germaine HOGUET - Gougeonnais - décédée à l'âge de 49 ans et inhumée au Grand-Fougeray.

 

          PETITES PIECES DE 5 CENTIMES

          Depuis le 1er Février, elles n'ont plus cours dans le commerce. Seuls les prennent encore les bureaux de poste, les banques, les perceptions et... MOI. Mettez d'un seul coup votre stock dans le second plateau de la quête de dimanche. Vous en serez débarrassés, et moi, je me chargerai d'en faire l'échange.

          Haut de page    

1966 - Mars

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Le 7 mars : Isabelle BAUDU - Radineuf - fille de André et de Marie-Anne Peigné.
          • Le 10 mars : Pascaline GARCON - Bourg - fille de Claude et de Maryvonne Mabon.
          • Le 12 mars : Christophe LE PENNEC, fils de Jean-Marie de de Jeannine Gilbert.
    • MARIAGE -
          • Le 5 amrs : M. Roger RACAPE (Saint-Just) et Melle Simone HAREL - Chenac - Le jeune foyer est établi à la Chenac.
    • SEPULTURE -
          • Le 11 mars : Mme Jean LANOE, née Madeleine Gouault, décédée à l'âge de 70 ans et inhumée à Rennes. (Soeur de M. le Recteur, Henri Gouault - NDLR)

           

          DISTINCTION

          M. DIVET, chef de gare de Fougeray-Langon, a obtenu, le mois dernier, le premier prix pour la "présentation commerciale" de sa gare. La même gare vient d'être classée, sur le plan national, au "Concours des Gare Fleuries", et le prix en sera remis prochainement à M. Divet par M. le Préfet.

Pierre MOQUET fait savoir à sa clientèle que son magasin sera fermé tous les après-midi. Il ne se tiendra désormais à leur disposition que le matin de chaque jour.

1966 - Avril

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Le 20 mars : Isabelle BLANCHARD - Faix - fille de Pierre et de Marie-Thérèse Robert.
    • MARIAGES -
          • Le 12 avril : M. Yves DANDE - Les Bruyères - et Melle Jackie ANDREAZZA (La Rochelle). Le mariage a eu lieu en la Cathédrale de La Rochelle et le jeune foyer habitera à Mont-de-Marsan.
          • Le 14 avril : M. Alain RIBOT (Le Gd-Fougeray) et Melle Marie-Ange BERTEAU - Langon Jaunais - Le jeune foyer s'établira à La Chapelle-Réanville (Eure).
          • Le 16 avril : M. Marc METAYER (Rennes) et Melle Maryvonne BOUVIER - Chenac - Le jeune foyer s'établira à la Chenac.
    • SEPULTURES -
          • Le 25 mars : Mme Alexandre GLO, née Anne-Marie LEBOND, décédée à Rennes à l'âge de 72 ans et inhumée à Langon.
          • Le 5 avril : Franàois GICQUEL - Bourg - décédé à l'âge de 57 ans.
          • Le 5 avril : Frère TIMOTHEE (Juvénat), décédé à l'âge de 40 ans.

       

      Mes Chers Paroissiens

      C'est avec stupeur que nous avons appris la mort du Frère TIMOTHEE.

      Il devait animer la cérémonie de Confirmation, le mardi 29 mars; nous en avions discuté - lui-même, le Frère organiste et moi - le dimanche soir précédent, et la maladie l'a terrassé en quelques jours.

      Frère TIMOTHEE - dans le monde Alexandre DANARD - était né à Bains-sur-Oust, le 11 octobre 1925. - Il reçut sa première éducation dans sa famille profondément chrétienne, spécialement de sa mère très pieuse, qui lui donna le meilleur de son coeur et de sa foi.

      Il fit ses petites études primaires à Bains, d'abord sous la direction des Frères de Ploërmel, qui dirigeaient l'école paroissiale; puis, sous celle des Frères Maristes, qui leur succédèrent. - Il entra au Juvénat de Langon, qui venait d'ouvrir, en octobre 1936, et y demeura jusqu'en 1941.

      De Langon, il partit pour Saint-Genis-Laval, près de Lyon, où se trouve la maison généralice des Frères Maristes. A St-Genis-Laval il revêtit l'habit religieux. En 1942, il fit ses premiers vœux de chasteté, de pauvreté et d'obéissance, et continua ses études pendant deux ans.

      Ses diplômes obtenus, il devint en 1944, professeur au postulat-noviciat de Saint-Genis. - En 1947, il se consacra pleinement et définitivement à Dieu par les vœux perpétuels. - Après ses vœux perpétuels, il fut nommé professeur à Notre-Dame de Toute Joie à Nantes, où il montra ses talents d'instituteurs et surtout d'éducateur.

      En septembre 1950, il revint à Langon comme instituteur à l'école paroissiale. - En 1954, il fit ce que les Frères Maristes appellent le "second noviciat", qui est un temps de prière, de réflexion et d'étude plus approfondie de la vie religieuse, et dure cinq mois. - Après ces cinq mois, il devint directeur de l'école paroissiale de Pipriac; il le fut jusqu'en 1959. C'est là que, pendant la mission d'octobre 1955, j'eus l'avantage de faire sa connaissance.

      En 1959, ses supérieurs lui confèrent la direction du juvénat de Langon, avec la charge de réorganiser les études des élèves.

      En 1964, il fut nommé directeur des Vocations, avec l'agrément de Mgr l'Archevêque de Rennes.

      +

      +      +

      Le Frère Timothée continuera à vivre parmi nous.

      Il a travaillé dans le sens du Concile (Vatican II), se fixant pour but d'établir un dialogue toujours plus étendu entre l'Église et le monde; il leur a préparé des militants et des foyers chrétiens et a fait lever une belle moisson de prêtres, de religieux et de religieuses.

      La mort est venue le chercher en pleine action. - Il l'a acceptée chrétiennement, en toute lucidité d'esprit. - Quand il eut compris la Volonté de Dieu, il fit généreusement le sacrifice de sa vie. - Il demanda lui-même l'Extrême-onction, qu'il reçu le samedi 2 avril, dans l'après-midi. Et le lendemain matin, dimanche, après une nuit de grandes souffrances, il s'éteignit doucement et remit  à Dieu sa belle âme.

      Nous garderons le souvenir de Frère Timothée que nous avons connu, estimé et aimé. - Que Dieu lui accorde la récompense qu'il a promise à ses bons et fidèles serviteurs et qu'il donne à tous ceux qui le pleurent consolation, réconfort et espoir de le revoir au Paradis.

      Votre Recteur     

                           

            BIBLIOTHEQUE

            Depuis quelques semaines, une bibliothèque est installée dans l'Ancienne École. Chaque dimanche, entre la 2ème et la 3ème Messe, vous trouverez le RESPONSABLE qui vous accueillera avec un sourire. C'est un jeune qui vous conseillera utilement sue le choix de vos lectures. Il y a des libres pour les enfants, les adolescents et les adultes...

            CLASSE ENFANTINE -

            Ouverture le 15 avril, à 9H. Il est temps de faire inscrire les tous petits.

Haut de page  

1966 - Mai

            VIE PAROISSIALE

             

    • MARIAGES -
          • Le 30 avril : M. Aimé DESCRULHES (Clermont-Ferrand) et Melle Marie-Thérèse TUAL - Balac - Le jeune foyer s'établira à Clermont-Ferrand.
          • Le 7 mai : M. Yvon LAFONTAINE (Foussais - Vendée) et Melle Jacqueline RENOUARD - Bourg - Le jeune ménage s'établira à Ploufragan près de St-Brieuc.
    • SEPULTURE -
          • Le 26 avril : Clément GUERIN - Louzais et Avessac - décédé à Redon à l'âge de 56 ans.
          • OINARDTION SACERDOTALE -

            Le Cher Frère Michel GILBERT vient de m'annoncer sa prochaine élévation au Sacerdoce. Actuellement il est diacre; le 2 juillet prochain, à Sarzeau (Morbihan), il sera prêtre et le lendemain y célébrera sa prmière messe. Le dimanche 10 juillet, il chantera sa première Grand-Messe à Langon, à 9 heures.

             

1966 - Juin

          Mes Chers Paroissiens,

            Le jeudi de l'Ascension, je vous ai annoncé que Mgr l'Archevêque avait nommé M; l'Abbé EVEN, vicaire à Langon. - Je vous ai présenté dimanche dernier notre nouveau vicaire à la fin de la Messe de Communion des enfants, qu'il a chantée.

            M. l'Abbé EVEN nous arrive du Grand-Fougeray, où il était vicaire depuis 12 ans. - Il nous arrive avec la réputation d'un prêtre serviable, dynamique, ami des Jeunes.... Pour le ministère qui va lui être confié, il résidera à Langon et y sera vicaire; mais il sera tout autant vicaire à Sainte-Marie, à Brain et à la Chapelle St-Melaine...

            Nous souhaitons la bienvenue à M. L'Abbé EVEN; il peut être assuré de trouver chez nous compréhension, bon esprit et aide.

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 29 mai : Claude MAILLET - Bossuais du Bot - fils de Alfred et de Thérèse Leblond.
          • Le 12 juin : Catherine VALENTIN - Bourg - fille de Claude et de Josette Saudrais.
    • MARIAGES -
          • Le 17 mai : M. Gilles DEBRAY (Beslé) et Melle Monique ROBBE - Pommardière - Ils sont établis à Langon.
          • Le 4 juin : M. Jean-Claude MONTRAZAT (Paris) et Melle Marie-Paule HONIT - Chapronnais - Le jeune foyer habitera Paris.
    • SEPULTURES -
          • Le 25 mai : M. Emile GUERIN - Bourg - décédé à l'âge de 78 ans.
          • Le 13 juin : M. Pierre BOUREL - Cointais - décédé à l'âge de 58 ans.

            COMMUNION SOLENNELLE

        Le dimanche de la Pentecôte, 29 mai, hui garçons ont fait leur Communion Solennelle - Ce sont :

        Michel MACE, Robert PERRIGUE, Michel MAROT, Daniel GAUDICHON, Jean-Luc LETORT, Gérard FOSSE, Michel MAILLET et Paul JOUADE.

        Trois ont fait leur Communion Solennelle à Redon : Philippe RENOUARD, Patrice LAURENT et Catherine DEBRAY - Une l'a fait aujourd'hui au Grand-Fougeray : Danielle BERTAU.

          PREMIERE COMMUNION

        Le 17 juin, 23 enfants ont fait leur PREMIERE COMMUNION. Ce sont :

        Michel HOUIS, Dominique TUAL, Claude JALLU, Jacky COUANAULT, Loïc DIVET, Jean-Marie FEVRIER, Jean-Luc FOSSE, Jean-Yves LAMBERT, Bernard LETORT, Didier ROUX, Patrice DANDE, Robert JOLY, Patrick LEHURT, Bernard BOSSU et Vincent MOQUET - Annie GUIHAIRE, Josette LAREA (Brain), Marie-Anne DANDE, Martine DANET, Marie-Annick HOUIS, Martine GRASLAND, Catherine BERGER et Isabelle CASSADOU.

            FETE CHAMPETRE

            Elle se déroulera, le 17 juillet, sur la Lande, au milieu des pins. Dès maintenant vous pouvez acheter des billets de souscription au prix de 10 francs le carnet. Premier prix : une demi-barrique de Muscadet (de Maisdon-sur-Sèvres).

Haut de page    

1966 - Juillet

            Mes Chers Paroissiens,

            ...Je n'aime pas parler d'argent à l'Église, et pourtant, il le faut bien... je préfère me servir du bulletin pour traiter cette question, je me sent plus à l'aise...

            1. Les Dettes : "..."
            2. L'École des Filles - J'ai dû, l'an dernier, effectuer d'importantes réparations à l'école des filles : il a fallu refaire entièrement les trois planchers, les deux cloisons et l'installation électrique; réparer la toiture et changer la moitié des gouttières, l'autre moitié l'ayant été il y a trois ans et demi; acheter, pour la première et seconde classe, un mobilier scolaire conforme aux règlements de l'Académie. L'ensemble des réparations et des achats s'est élevé, très exactement, à 16 528.74 Francs. Grâce aux subventions de la loi Barangé, aux rétributions scolaires des enfants et à de nombreux dons venus de la paroisse et surtout d'ailleurs, TOUT EST PAYE...

            LA VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 13 mars (?) : Hervé LE BROC - Cité des Pins* - fils de Marcel et de Monique Le Douarin.
          • Le 12 juin : Jean-Luc DAVID - Cité des Pins* - fils de Marcel et de Maria Bourgeon.

          * Ici apparaît un nouveau village suite à l'extension de l'usine de meubles Roux; construction d'une nouvelle cité destinée à loger des ouvriers venus de l'extérieur de la commune.

          • Le 26 juin : Nathalie ELINE - Villeneuve - fille de Jean et de Emilie Gaudichon.
          • Le 10 juillet : François PETITJEAN - Port de Roche - fils de Marcel et de Paule Hamon.
          • Le 10 juillet : Paul JOLY - Bernuit - fils de Roger et de Madeleine Langlais.
    • MARIAGES -
          • Le 25 juin : Pierre PAIN (Les Magnils-Regniers - Vendée) et Joséphine HAREL - Chenac - Le jeune foyer habite Nantes.
          • Le 9 juillet : Edouard TAUPIN (Pierric) et Maria GAUDICHON - Carrouais - Le nouveau foyer est établi à la Carrouais.
    • SEPULTURES -
          • Le 20 juin : Vicomtesse Bernard de POULPIQUET du HALGOUËT, née Antoinette de POULPIQUET du HALGOUËT - Corbinières - décédée à l'âge de 80 ans.
          • Le 21 juin : Mme Jean-Baptiste THEBAULT, née Pauline DELANOË - Cahan - décédée à l'âge de 70 ans.

            SONNETTES DU PRESBYTERE

            Une sonnerie électrique vient d'être installée au presbytère. Les boutons ont été placés à droite de la grande porte d'entrée. Selon que vous désirez parler à M. le Recteur, à M. le Vicaire, au R.P. Prédicateur (quand il y en a un) ou à la cuisinière, vous appuyez sur le bouton correspondant.

      Haut de page   

        LES ENTREPRENEURS ET COMMERCANTS DE LANGON SONT A VOTRE SERVICE :

        • Robert et Philippe Dandé - Les Bruyères - Exploitation horticole, toutes boutures - Plantes vertes et fleurs - Corbeilles et raquettes.
        • PAUL - Gare - vous offre ses cartouches "Régence" à un prix imbattables.
        • Pierre Moquet - Gare - Livre à domicile toute quantité de mazout.
        • Claude Valentin - Bourg - Peinture, vitrerie, papiers peints.

1966 - Août

            LA VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 24 juillet : Marie-Dominique FRANGEUL - Gare - fille de Louis et de Madeleine Ducloyer
          • Le 14 août : Martine LEMAU (Corbeil-Essonnes) fille de André et de Paulette Boisyvon.
    • CONSECRATION à la SAINTE VIERGE -
          • Le 14 août :  1 - Jean-Yves BEZIER - La Mare -  2 - Laurent LEMAU
          • Le 21 août : Christophe LE PENNEC - Croix St Michel -
    • MARIAGES -
          • Le 30 juillet : Jean-Paul BESNIER ( Le Broussais en St-Nicolas de Redon) et Yvette GILBERT - Balac - Le jeune foyer s'est établi à Nantes.
          • Le 2 août : Victor PERRIOT (Boulifard en Messac) et Marie-Thérèse MEILLERAYE - Glénais - Le jeune foyer demeure à la Glénais.
          • Le 20 août : André CLAUDEL (Navenne - 70) et Michelle DANDE - Les Bruyères - Le jeune foyer s'est établi à Nanterre.
    • SEPULTURES -
          • Le 5 juillet : M. Louis BASSIN - Balac - décédé à l'âge de 66 ans.
          • Le 25 juillet : Mme MONNIER, née Françoise QUILY, décédée à la Maison de Repos de Bain-de-Bretagne, âgée de 80 ans.

          PRISE D'HABIT

          Le 6 août : Madeleine DANDE - Grand Clos - est entrée au Noviciat des Filles de la Sainte Vierge, à Rennes, et a revêtu l'habit.

          GARDERIE D'ENFANTS

          La "Maison des Jeunes de Langon" organise une garderie d'enfants de 4 à 12 ans, pendant le mois d'août, de 14h30 à 18h30. Inscription gratuite à la Mairie.

          NOCES D'OR

          Le jour de l'Assomption, M. et Mme PONTLEVE de Heinlée célébreront leur Jubilé d'Or. Ils se sont unis il y a 50 ans "pour le meilleur et pour le pire". Aujourd'hui, nous leur adressons nos très sincères félicitations; nous partageons leur joie et les assurons de nos prières.

          TELEPHONE AU PRESBYTERE

          Le presbytère se modernise : il le faut bien! Déjà mon prédécesseur avait projeté cette installation. Je n'ai pas cru utile, à mon arrivée à Langon, de donner suite à ce projet; plusieurs fois je l'ai regretté. - La présence d'un vicaire, dont le ministère s'exercera dans trois  ou quatre paroisses, m'a fait un devoir de demander le téléphone : il nous rendra, ainsi qu'à d'autres, de grands services. Voici le numéro : 129.

          Vous pourrez vous en servir, de jour et de nuit, pour nous appeler au chevet d'un malade ou d'un accidenté; mais, la NUIT, nous ne nous déplacerons QUE SI VOUS VENEZ NOUS CHERCHER AU PRESBYTERE.

          PIECES DE 5, 50 et 100 FRANCS

          Les grandes pièces de 5 anciens francs, les grandes pièces jaunes de 50 anciens francs et celles de 100 anciens francs, ne vaudront bientôt plus rien. Le "Journal Officiel" nous a prévenus au début d'août quelles seraient prochainement retirés de la circulation. Débarrassez-vous-en donc, en les mettant aux quêtes du dimanche.

          Haut de page   

1966 - Septembre

            LA VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 11 septembre : Jean-Pierre LAIGLE - Bernuit - fils de Roger et de Désirée Hémery.
          • Le 11 septembre : Pascal NOEL - Cointais - fils de André et de Hélène Hinot.
    • CONSECRATION à la SAINTE VIERGE -
          • Le 28 août : Marie-Dominique FRANGEUL - Gare - fille de Louis et de Madeleine Ducloyer.
    • MARIAGE -
          • Le 25 août : Yves SAINTILAN (Auray) et Anne LAURENT - Port de Roche - Le jeune foyer ira s'établir à Rennes.

          UNE DATE IMPORTANTE

          Un bon nombre de familles de Langon confient leurs enfants à l'ÉCOLE MENAGERE et au CENTRE AGRICOLE du Grand-Fougeray et à la MAISON FAMILIALE DE BOEUVRES. J'invite les parents de ces élèves, le lundi soir 19 septembre à 20H30, à une réunion qui se tiendra dans la Salle Paroissiale, derrière le presbytère, et sera dirigée par la Directrice et les Directeurs de ces trois établissements. Gênez-vous pour y assister : il y va du bien de vos enfants.

           

          RENTREE DES ECOLES

          Les Écoles rouvriront leurs portes le lundi matin 26 septembre, à 9H. - Il serait bon d'inscrire les TOUT-PETITS de 2 à 5 ans. Adressez-vous à la sœur Directrice ou à Mme DANDE. Pour ces petits, il n'y a que deux rentrées : fin septembre et à Pâques. La maîtresse ne peut les prendre n'importe quand en cours d'année.

          Haut de page   

1966 - Octobre

            LA VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 17 septembre : Annie MACE - Bourg - fille de Maurice et de Yvette Urvoy.
          • Le 8 octobre : Philippe VALENTIN - Gare - fils de Georges et de Monique Robin.
    • SEPULTURES -
          • Le 3 octobre : Mme Julien MACE - Morinais - décédée à l'âge de 80 ans.
          • Le 10 octobre : M. Alexandre BILLARD - Couaillerais - décédé à l'âge de 77 ans et inhumé à Brain-sur-Vilaine.

          UNE DATE A NOTER : LE 30 OCTOBRE

          Bénédiction de l'École des Filles et décoration de Melle Jeanne DELANOE, qui, pendant 51 ans, s'est dévouée à l'Enseignement Chrétien.

           

1966 - Novembre

 

          Mes Chers Paroissiens

          Il y a 5 ans, dès ma première prise de contact avec vous, je vous disais entre autres choses, que je travaillerais de toutes mes forces à favoriser l'Enseignement Chrétien dans la Paroisse. - Je ne savais pas, je ne pouvais savoir ce que serait ce travail. Peu importe ! J'étais décidé à le réaliser.

          Moins d'un an après mon arrivée parmi vous, la construction d'une CLASSE ENFANTINE s'imposait à moi comme une nécessité absolue; sans doute pour répondre au désir des familles, mais surtout pour maintenir, à Langon, l'esprit chrétien. Cette classe ouvrait le 1er octobre 1962, avec 37 élèves.

          Trois ans ont passé. - L'année dernière un premier travail à été exécuté... (voir plus haut) ... Cette année quelques travaux de menuiserie et de fumisterie, et surtout les peintures extérieures et intérieures ont mis le point final à ces réparations...

          L'école des filles - rénovée - a été bénite, dimanche dernier, par Mgr Bonnelière, Directeur Diocésain de l'Enseignement.

            Après cette cérémonie de bénédiction, une autre se déroula à l'école des garçons : la décoration de Melle Delanoë, qui, pendant 51 ans, s'est dévouée à l'enseignement chrétien dans plusieurs paroisses de notre diocèse de Rennes, notamment à Langon.

          Mgr Bonnelière et M. Renouard, Député-maire, se plurent à exalter son dévouement. - Puis Mgr Bonnelière remit à Melle Delanoë la Médaille de la Reconnaissance Diocésaine et M. Renouard lui offrit, à titre personnel, une Médaille de la République, en attendant les Palmes Académiques que les pouvoirs publics ne devraient pas tarder à lui décerner.

          51 ans de dévouement, cela compte ! Et en un temps ou les salaires des maîtres et maîtresses de l'enseignement chrétien étaient souvent des salaires de famine.

          X

          X   X

          Je souhaite la bienvenue à la nouvelle Sœur Directrice de l'École des Filles et à Mme Gicquel, qui vient de remplacer Melle Delanoë, à l'École des Garçons.

 

            LA VIE PAROISSIALE

           

    • MARIAGES -
          • Le 12 novembre : René LE TALLEC (Beslé) et Danielle ROLLAIS - Guerbouis - qui sont allés habiter à Rennes.
          • Le 12 novembre : Pierre PERRAULT (Ste Anne/Vilaine) et Marie-Anne DANIEL - Gougeonnais - qui nous ont quittés pour Bruz
          • Le 15 novembre : Georges HAMON (Ste Anne/Vilaine) et Maryvonne PREVAIRE - Vieux-Bot - Ils sont devenus paroissiens de Pipriac.
    • SEPULTURES -
          • Le 21 octobre : M. François RICHARD - Menisais - décédé à l'âge de 58 ans.
          • Le 28 octobre : Melle Anne-Marie GUERRIER - Marquerais - à l'âge de 79 ans.
          • Le 31 octobre : Mme GUIHO décédée accidentellement au Pâtis-Vert, à l'âge de 67 ans et inhumée à Beslé.

Haut de page

1966 - Décembre

            LA VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 27 novembre : Isabelle RIDOUX - Tréau - Fille de Bernard et de Renée Glémeaux.
          • Le 11 décembre : Bruno BERTIN - Gare - fils de Pierre et de Annette Doucet.
    • SEPULTURES -
          • Le 5 décembre : M. Jules BOUVET, père de Mme François Gicquel, institutrice, décédé à l'âge de 78 ans et inhumé à Campel.
          • Le 8 décembre : M. Roger BRILLANT - Garelais - décédé à l'âge de 64 ans.
          • Le 9 décembre : Mme Pierre BRIAND, ancienne paroissienne de Langon, décédée accidentellement à Saint-Herblain (L-A.) à l'âge de 39 ans et inhumée au Grand-Fougeray.

            ARBRE DE NOËL

            Cet après-midi à 3 heures, les enfants qui en seront les heureux bénéficiaires, y invitent leurs parents et leurs amis.

 

Haut de page    


1967 - Janvier

            LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -
          • Le 22 décembre : Sylvie GUILLAUME - Bourg - fille de Roger et de Marie Alliot.
          • Le 7 janvier : Jean-Paul HAREL - Violet - fils de Paul et de Claude Dumontier.
    • SEPULTURES -
          • Le 28 décembre : Joseph FRANGEUL décédé à l'âge de 71 ans et inhumé à Saint-Just.
          • Le 9 janvier : Jean GOULOUAND - Bourg - décédé à l'âge de 69 ans.
          • Le 10 janvier : Louis BEZIER - Louzais - décédé à l'âge de 78 ans.
          • Le 14 janvier : Mme Vve ROYER née Dubois Marie-Noëlle - Louzais - décédée à l'âge de 76 ans.

1967 - Février

            LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -

          • Le 29 janvier : Florent RACAPE - Chenac - fils de Roger et de Simone Harel
          • Le 5 février : Guylaine BOUREL - Roche - fille de Pierre et de Jeannine.
    • MARIAGE -
          • Le 4 février : Jean-Claude Thomas (Rennes) et Annick BLANCHARD - Glaçais - Le jeune foyer s'est établi à Rennes.
    • SEPULTURES -
          • Le 7 février : François HINOT - Grémairie -  décédé à l'âge de 52 ans et inhumé à Messac.
          • Le 16 février : Pierre RACAPE - Croix St Michel - décédé à l'âge de 82 ans.

            PROMOTION

            C'est avec plaisir que nous avons appris que M. DIVET, le sympathique Chef de Gare de Langon, avait été promu à un grade supérieur. Les "Menhirs" lui adressent leurs très sincères félicitations.

            Haut de page   

1967 - Mars

            LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -

          • Le 12 février : Michel GAUVIN - Glénais - fils de Auguste et de Yvette Colin
    • SEPULTURES -
          • Le 13 février : Joseph MEILLERAY - Courtiret - décédé à l'âge de 68 ans.
          • Le 7 mars : Armand JOLLIVET - Bourg - décédé à l'âge de 67 ans.
          • Le 11 mars : Mme JOUBINET née Anne-Marie Dehy - Cahan - décédée à l'âge de 82 ans.

1967 - Avril

            LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -

          • Le 26 mars : Gérard LAMBERT - Bourg - fils de René et de Madeleine Goulouand.
    • MARIAGES -
          • Le 18 mars : Pierre BOUREL - Cointais - et Marie-France DOUCET - Montenac - qui se sont établis à la Cointais.
          • Le 28 mars : André GICQUEL - Bourg - et Marguerite MASSIOT - Bourg - Le jeune foyer demeure au Bourg.
          • Le 1er avril : Bernard Hamon (Ste Anne/Vilaine) et Thérèse PROVOST - Bernuit - qui ont élu domicile à Ste Anne-sur-Vilaine.
    • SEPULTURES -
          • Le 27 mars : Mme PROVOST - Haut-Montenac - née Anne-Marie Philippe, décédée à 82 ans.
          • Le 30 mars : Jean-Louis HERVE - Radineuf - décédé à l'âge de 84 ans.

            MAISON DES JEUNES ET DE LA CULTURE

            Des cours de gymnastiques seront donnés, sur la Lande, pendant le troisième trimestre scolaire, aux jeunes de 7 ans et au-delà. Pour tous renseignements s'adresser à Melle Edith ABLAIN.

             

1967 - Mai

            LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -

          • (Date non précisée) : Patricia MASSIOT - Heinlée - fille de Michel et de Clémence Guiheux.
          • Le 14 mai : Mireille HEUZE - Port de Roche - fille de Jean et de Marie Porcher.
          • Le 14 mai : Laurence et Sophie Decelle (Domont-95) filles de Gilbert et de Suzanne Panhaleux.
          • Le 14 mai : Anne-Laure Miossec (Orléans-45) fille de Roland et de Annette Panhaleux
    • SEPULTURES -
          • Le 15 avril : Auguste GAUVIN - Glénais - conseiller municipal et conseiller paroissial, décédé à l'âge de 63 ans.

        M. Gauvin était un homme juste, complaisant, pacifique, profondément chrétien. On comlprned que ses compatriotes lui aient donné leur confiance en l'élisant conseiller municipal, et qu'un de mes prédécesseurs lui ait demandé d'accepter l'honneur d'être conseiller paroissial.

          • Le 26 avril : Mme Georges Mellon, née Artémise Boulinguez, mère de Mme BARREAU de la Briquetterie, décédée au Mans à l'âge de 95 ans.

      DEUX DATES A RETENIR : 2 Juin - Communion Privée / 4 Juin - Communion solennelle.

      TOURNOI DE FOOT-BALL : Aujourd'hui Dimanche à 14 heures.

      KERMESSE : Elle aura lieu le 23 Juillet et non le 16.

     

1967 - JUIN

            LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -

          • Le 14 mai : Bertrand MORLAIS - Bourg - fils de Alain et de Yolande Colas.
    • MARIAGE -
          • Le 23 mai : Jean-Claude Moreau (Guéméné-Penfao) et Andrée BOUREL - Tréau - Le jeune foyer s'est établi à Beslé/Vilaine.

            PREMIERE COMMUNION

         

        Vendredi dernier, fête du Sacré-Coeur, 26 enfants ont communié pour la première fois. Ce sont :

        • FILLES : Sylvie MACE - Ghislaine JOLY - Nadine ELINE - Jacqueline PORCHER - Jacqueline MASSIOT - Martine TOULEAU - Christine DANDE - Laurence GRASLAND - Marie-Christine THEBAULT.
        • GARCONS : Michal JALLU - Jean-François NOEL - Jacques DANDE - Joseph et Jean-Luc ROUX - Jean-Louis BASSIN - Alain ROUAUD - Joël BOSSU - Pascal TREMOUREUX - Thierry BERGER - Luc FEVRIER - Patrick TUAL - Pascal DUMAIT - Thierry LEHURT - Daniel GUIHEUX - Jean-François MAILLET - Gervais PERCEVAULT.

            PROFESSION DE FOI

         

        Le 4 Juin, 21 jeunes ont renouvelé leur Profession de Foi de leur Baptême. Ce sont, dans l'ordre de la date de Baptême :

        • FILLES : Marie-Hélène NOEL - Léone HOGUET - Sylvie GUIHAIRE - Rosane ROCHER - Lucette DANET.

        • GARCONS : Serge MARSAC - André HAMELINE - Serge TUAL - Michel SILORET - André LAURENT - Jacques TREMOUREUX - Didier MOQUET - Eric ROUTURIER - Daniel JOUADE - Jean-Louis PERRIGUE - Gérard LAREA (Brain) - Claude HAREL - Michel FOSSE - Bernard FRANGEUL - Eugène PLESSIS - Christian JALLU.

        A ces noms il faut ajouter celui de Chantal HINOT qui a renouvelé sa Profession de Foi à Redon, le 7 mai.

 

        Nous avons voulu développer notre dévotion à la T. Ste Vierge, pendant le pèlerinage du Diocèse de Rennes à Notre Dame de Lourdes et au cours du moi de Mai, le mois de Marie - Le soir à 8H30 : le 27 avril, la croix de la Glénais, qui en remplaçait une que les ans avaient détruite, fut bénite. Le 12 mai, la croix de la Gaudichonnerie, tombée au moment des travaux de remembrement était relevée et bénite (photo). Et le 24 mai suivant, la croix du Bourg, transplantée à la Gigardais, était bénite à son tour.


    Entreprneurs et Commerçants à votre disposition : Emile MACE - Bourg - Articles Funéraires, couronnes, gerbes et fleurs.


1967 - JUILLET

          LA VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -
        • Le25 juin : Isabelle MACE - Cité des Pins - fille de Alain et de Monique Jarry.
        • Le 2 juillet : Rémi BOUREL - Cointais - fils de Pierre et de Marie-France Doucet.
    • CONSECRATION à la SAINTE VIERGE -
        • Le 25 juin : Patricia MASSIOT - Heinlée - fille de Michel et de Clémence Guiheux.
    • MARIAGE -
        • Le 24 juin : Léon MARSAC - Buntais - et Marie Rodouin (St-Just). Ce jeune foyer qui s'est fondé à St-Just , y habitera en attendant de se fixer à nantes.
        • Le 3 juillet : Robert Duperray (Courbevoie) et Marie DANDE - Grand-Clos - Le jeune foyer s'établira à Bezons.
        • Le 8 juillet : Joseph MAILLET - Favrais - et Marie Drion (Guéméné-Penfao). Ce jeune foyer s'est fixé à la Favrais.
    • SEPULTURES -
        • Le 5 juillet : Mme Auguste LIBOT, née Emilie Hardy, décédée aux Bourdaines en St-Ganton à l'âge de 76 ans et inhumée à Langon.
        • Le 7 juillet : Robert CHAUVIN, frère de Mme Emile DANDE, décédé à Paris à l'âge de 48 ans. La messe d'enterrement à eu lieu à N.D. de Vincennes et l'inhumation à Mende (Lozère).

1967 - AOÛT

          LA VIE PAROISSIALE

         

    • BAPTÊME -

        • Le 14 juillet : Gilles COUANAULT - Moulin de Montenac - fils de Bernard et de Marie Robert.
    • MARIAGES -
        • Le 8 août : Robert BASSIN - Balac - et Jocelyne GAUDICHON - Sionnay - qui se sont fixés à Brain -sur-Vilaine.
        • Le 12 août : André Gartin (St Maur) et Maryvonne PANHALEUC - Heinlée - qui se sont établis à St-Maur-des-Fossés.
        • Le 16 août : André Derval (Massérac) et Marie-Françoise TREMOUREUX - Gare - qui habitent Messac.
    • SEPULTURES -
        • Le 24 juillet : Clément GRASLAND - Grand'Lande - décédé à l'âge de 66 ans.
        • Le 28 juillet : Mme Alphonse BOCHEREL - Courtiret - décédée à l'âge de 68 ans.
        • Le 7 août : Mme Emile DANDE  née Marie Chauvin, décédée aux Bruyères à l'âge de 52 ans.

C'est avec stupeur que nous avons appris la mort de Madame Dandé, la dévouée institutrice de la classe enfantine... Lire la suite.

1967 - SEPTEMBRE

Mes chers Paroissiens,

        Les vacances scolaires touchent à leur fin dans trois semaines, les étudiants, jeunes et aînés, "reprendront le collier".

        Nos écoles chrétiennes vont donc rouvrir leurs portes, mais sous un nouveau régime : celui de la MIXITE. - Cela vous le saviez, puisque, dans deux réunions de parents d'élèves, il en a été question et que, d'autre part, le Cher Frère Félicien a rendu visite à chaque famille intéressée, pour lui donner les explications nécessaires et solliciter son accord. Vous avez compris les raisons de cette mixité et , sans difficulté, vous les avez acceptées.

        Après votre acceptation, les démarches qui s'imposaient ont été entreprises près des administrations compétentes : Direction Diocésaine de l'Enseignement, Archevêché de Rennes, Frères Maristes, N.D. des Chênes et Inspection Académique. Toutes ces administrations ont donné, à leur tour, leur accord. Ce qui se fait en petit dans des paroisses comme St Ganton, Brain et autres se fera en grand à Langon.

        Voici comment fonctionneront les écoles.

        1.   École des Religieuses - 1ère classe (classe enfantine, sous la direction de Melle Bellesœur, qui remplacera Mme Dandé - 2ème classe (Cours préparatoire et Cours élémentaire 1ère année), dirigée par Sœur François-Xavier, directrice.

        2. École des Frères - 3ème classe (Cours élémentaire 2ème année et Cours moyen 1ère année). Maîtresse : Mme Gicquel. - 4ème classe (Cours moyen 2ème année et fin d'études). Directeur : Frère Félicien.

        Ainsi, chaque école comptera deux classes. - Pourquoi cette organisation ?

        D'abord, elle est pratiquement obligatoire,. Dans un an, il aurait fallu supprimer une classe à l'école des filles, à cause du manque d'élèves. Vous savez que, dès 11-12 ans, les jeunes s'en vont à l'école à Redon ou ailleurs. La deuxième classe de l'école des filles aurait dû grouper alors des enfants de 6 à 14 ans. Vous devinez la complication du travail du maître ou de la maîtresse; d'autres part, d'élever le niveau des études pour les élèves.

        Cette organisation aura encore d'autres avantages : créer une saine émulation entre garçons et filles; rendre les garçons plus délicats et les filles plus viriles; préparer les uns et les autres à entrer, une fois terminées leurs premières études primaires, dans un établissement d'enseignement mixte, puis, dans la Vie, où règne, depuis toujours, la mixité...

        o    ...La rentrée de toutes les écoles est fixée au lundi matin 25 septembre à 9 heures.

        o    La paroisse de Langon et son pasteur souhaitent la bienvenue à la Sœur Saint-François Xavier, Directrice de l'École des Religieuses et à Melle Bellesœur, Maîtresse de la Classe Enfantine.

      • Nous adressons aussi nos plus sincères félicitations à notre Sœur Infirmière qui a été nommée Supérieure des Religieuses

    Abbé Henri Gouault

    Haut de page   

          LA VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -

        • Le 27 août : Christine MARCHAND - Chapronnais - fille de Robert et de Paulette Provost

        • Le 27 août : Marie-Edith DANDE - Bréheil - fille de François et de Marguerite Harel.
    • CONSECRATION à la SAINTE VIERGE -

        • Le 20 août : Gilles COUANAULT - Moulin de Montenac - fils de Bernard et de Marie Robert.

    • MARIAGES -

        • Le 19 août : Armand HAREL - Chenac - et Colette Le Hucher (Argentan). La cérémonie a eu lieu à Argentan. Le jeune foyer s'établit à Couëron (Loire-Atlantique).
        • Le 13 septembre : Daniel RENOUARD - Bourg - et Jeanne-France CORFEC - Pommardière.
    • SEPULTURE -
        • Le 16 août : Louis PHILIPPE - Heinlée - décédé à Nantes, frère de Mme Constant PROVOST du Bourg.
        • 1er septembre : Pierre GUERIN - Musson - décédé à l'âge de 76 ans.

1967 - OCTOBRE

          LA VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -

        • Le 20 septembre : Géraldine CAVALAN - Musson - fille de Gérard et de Yvette Lerouge.

        • Le 24 septembre : Evelyne PERRIOT - Glénais - fille de Victor et de marie-Thérèse Melleray.
        • Le 8 octobre : Denis MACE (Chatou) fils de Clair et de Maryvonne Jolly
    • CONSECRATION à la SAINTE VIERGE -

        • Le 24 septembre : Pascaline GARCON - Bourg - fille de Claude et de Maryvonne Mabon.

    • SEPULTURES -
        • Le 30 septembre : Jean TRECEL - Marquerais - décédé à l'âge de 70 ans.
        • Le 7 octobre : Mme Jean-Marie PROVOST - Coudrais - née Martine Moisan, décédée à l'âge de 65 ans.
        • Le 10 octobre : Mme GAUDICHON - Tréau - née Marguerite Bréger, décédée à l'âge de 80 ans et inhumé à Brain.

        Madame SILORET, de Saint Joseph, aura 90 ans, demain lundi 16 octobre. La messe de 7 heures sera célébrée pour elle et en actions de grâces pour toutes les faveurs que Dieu lui a accordées tout au long de sa vie. Vous y êtes invités. Chère Madame Siloret nous vous souhaitons un bon, joyeux et saint anniversaire !

        CHAÎNE DE PRIERES...

        Il en a circulé deux ou trois, les temps derniers, dans la paroisse. Comme toujours, elle promet le bonheur et la fortune à qui la continue; elle annonce des malheurs à qui l'interrompt. Si vous en recevez une, qu'elle vienne de Lourdes ou d'ailleurs, jetez-la tout de suite au feu et dormez tranquillement !

 

1967 - NOVEMBRE

Mes Chers Paroissiens,

          Le jeudi 5 octobre, un service solennel a été célébré, en notre église, pour le repos et salut éternel de M. l'Abbé BOUTIER, ancien vicaire à Langon, dans les années qui suivirent la guerre de 1914-1918.

          La messe fut célébrée et l'homélie prononcée par M. l'Abbé Siloret, recteur de Moulins, originaire de Langon et qui fut le premier élève-prêtre de notre défunt.

          Les anciens de Langon ont bien connu M. l'Abbé Boutier – C'est une belle figure de prêtre, dont il convient de garder le souvenir le plus reconnaissant. Il était né à Cerans-Fouilletourte, dans la Sarthe; mais, par je ne sais quel concours de circonstances, devint prêtre au diocèse de Rennes.

          Vous vous souvenez, vous les Anciens, de ce grand prêtre, à la figure émaciée, si maigre "qu'on aurait pu voir le jour au travers", toussant à fendre l'âme et semblant n'avoir qu'un souffle de vie. –  Vous l'avez vu parcourant la paroisse, par monts et par vaux, à pied et plus souvent à bicyclette. Il visitait tous les foyers, s'intéressant aux biens portants et aux malades. - Ses prédilections allaient aux jeunes, ses "petits gars", comme il les nommait. C'étaient les gars de la Jeunesse Catholique, du Patronage, du Groupe Théâtral

          (Nous avons ici la confirmation que déjà à l'époque existait une troupe théâtrale à Langon – Voir page dédiée – NDLR)

          De retour au presbytère, il se plongeait dans la lecture : les livres étaient ses grands amis… Intelligent, doué d'une mémoire rarement prise en défaut, il avait une conversation très agréable et très enrichissante…

          On peut dire que partout où il a passé il a fait du bien : à Saint-Marc-Le-Blanc, à Langon, à Cancale, comme vicaire; à Mondevert, à Livré et à Saint-Germain-sur-Ille, comme recteur. – A 65 ans, sa mauvaise santé l'obligea à prendre sa retraite. Il fut accueilli à la Communauté N.D. des Chênes, à Paramé. Grâce aux soins attentionnés de ses infirmières il vécu jusqu'à l'âge de 83 ans.

          M. l'Abbé Boutier est entré dans l'éternité de Dieu. Nous qui l'avons connu, nous garderons de lui le souvenir d'un homme de cœur et de devoir, d'un apôtre au zèle de feu, d'un bon et saint prêtre.

          LA VIE PAROISSIALE

         

    • BAPTÊMES -

        • Le 12 novembre : Patrick MAROT - Riolais - fils de Jean-Marie et de Mélanie JOLY
        • Le 12 novembre : Maryline JARASSON - Cité des Pins - fille de Jean et de Marie Lohéas
    • MARIAGE -
        • Le 18 novembre : Jean-François RIVIERE - Chenac - et Joëlle Cherreau. Le jeune foyer s'établit à la Chenac.
    • SEPULTURES -
        • Le 21 octobre : Jean-Baptiste GEFFRAY, décédé à l'âge de 54 ans et inhumé à Ste-Anne-sur-Vilaine.

        - On gardera longtemps à Langon, le souvenir de ce facteur sympathique et complaisant. L'annonce de sa mort a peiné grandement tous ceux qui le connaissaient. Quant à moi, je n'oublie pas son dévouement au patronage.

        • Le 23 octobre : Eugène BLAIN - Louzais - décédé à l'âge de 70 ans.
        • Le 16 novembre : Mme Jean-Marie LEMAU, née Jeanne Charruel, décédée au Dongeloup à l'âge de 89 ans.

        BONNES NOUVELLES

        On nous annonce l'inauguration toute prochaine du nouveau pont de Langon-Beslé, qui fera communiquer l'Ille-et-Vilaine avec la Loire-Atlantique. Le pont qui unit Langon et Brain est, lui aussi, en voie d'achèvement (Ici, il faut que j'aille voir sur place ce pont pas spécialement remarquable sur la route de Brain... NDLR). Le chef de chantier disait, il y a quelques jours, que son équipe se préparait à couler le tablier et que les piétons, du moins, auraient bientôt la possibilité de passage. Nous nous en réjouissons !

Chers Paroissiens de Langon,

        Le vendredi matin 3 novembre, j'ai reçu mon changement : Monseigneur l'Archevêque m'a nommé Curé de Bécherel, à la limite de l'Ille-et-Vilaine et des Côtes-du-Nord.

        Dimanche dernier, je vous ai dit les mots qu'un pasteur doit adresser aux âmes qu'il quitte, après les avoir évangélisés : Adieu, Merci, Pardon...

        Votre ancien Recteur.

        M. l'Abbé BRIAND, recteur de Saint-Erblon, a été désigné par Mgr l'Archevêque, pour me remplacer.

        INSTALLATION DE M. LE RECTEUR - Dimanche 26 novembre à 15 heures.

    

1967 - DECEMBRE

Chers Paroissiens de Langon,

        En cette fin de saison automnale où les rives de la Vilaine sont surtout noyées dans le brouillard, deux EVENEMENTS IMPORTANTS sont intervenus dans votre paroisse de Langon : Le Changement de Pasteur / La Mission.

        -o-o-o-o-o-o-o-o-o-              

        Depuis début novembre, vous saviez que votre recteur, Monsieur l'Abbé Henri GOUAULT, était nommé curé à Bécherel. - Pendant près de 7 années, l'abbé Gouault a été votre pasteur. Je n'ai pas la prétention de retracer toute l'oeuvre. Depuis début novembre, vous saviez que votre recteur, Monsieur l'Abbé GOUAULT, était nommé curé à Bécherel. - Pendant près de 7 années, l'abbé Gouault a été votre pasteur. Je n'ai pas la prétention de retracer toute l'œuvre qu'il a réalisé dans la paroisse de Langon – vous qui l'avez vu à l'ouvrage, vous savez mieux que moi ce qu'il a fait. – L'abbé Gouault me laisse une paroisse bien équipée, et grâce à cela, ma succession sera facilitée.

        Mais pourrais-je tenir le rythme de mon prédécesseur… suivrais-je tous les chemins qu'il a tracé ?... "P't'être ben qu'oui – P't'être ben qu'non!... comme disent les Normands… L'avenir nous l'apprendre. – Je succède à l'abbé Gouault, je ne le remplace pas. Gardez son souvenir, gardez-lui votre amitié et surtout votre reconnaissance, et ne l'oubliez pas dans vos prières.

        -o-o-o-o-o-o-o-                 

        Dimanche 26 novembre, c'était mon installation officielle.

        Je fus touché par l'accueil de M. le Député-Maire entouré de son Conseil… très sensible à ses souhaits de bienvenue et à ses désirs de franche et efficace coopération. Soyez certains, Monsieur le Député-Maire, Messieurs les Conseillers, que, d'avance, le problème est résolu !

        Merci à Messieurs les Conseillers Paroissiaux, qui m'ont salué à l'entrée de l'Église. Je compte sur vous pour me "Conseiller". Je ne connais pas du tout le pays de Langon. A vous de me dire dans certains cas si "c'est ça" ou "pas ça"…

        Afin que tous les paroissiens de Langon, et les lecteurs des "Menhirs" me connaissent, je me présente :

        L'Abbé BRIAND François, né le 28 janvier 1914 à Miniac-Morvan, non loin des bords de la Rance. Tout le département à traverser pour aller prier sur la tombe de mes parents. – Mes parents étaient de petits artisans-commerçants. D'une famille de 5 enfants, j'ai encore une sœur religieuse, un frère instituteur public, un frère prêtre dans le diocèse de Grenoble (ce qui explique l'emblème des jeux olympiques 68 à Grenoble, à la lunette arrière de ma voiture).

        Prêtre en juin 1939 je n'ai occupé que deux postes : Nouvoitou, Vicaire-Instituteur pendant 18 ans. Puis recteur de Saint-Erblon pendant un peu plus de 10 ans. – Donc je tiens facilement en place. (Vous constaterez quand même que je prends facilement le volant, mais, comme les pigeons-voyageurs, je reviens toujours au colombier).

        Je suis à Langon par la volonté de Monseigneur l'Archevêque de Rennes – J'ai beaucoup regretté Saint-Erblon. – Vous avez pu constater, le jour de mon installation, que j'y avais de nombreux amis.

        Et maintenant "A LA GRÂCE DE DIEU".

                                             François BRIAND

          DECES

          Dès le lendemain de mon installation, vous appreniez comme moi, la brutale nouvelle, la mort de l'Abbé POUSSIN.

          L'abbé Lucien Poussin était installé Recteur de Langon le dimanche 16 mars 1958. Après le départ de l'Abbé SOUFFLET en janvier 1959, l'abbé Poussin resta seul pour assumer toutes les charges pastorales de la paroisse... et sa santé n'y résista pas. Il dut donner sa démission à la fin de l'été 61, pour aller refaire ses forces à la maison de repos des prêtres de Montigné. - Dès qu'il se sentit capable de faire du ministère il demanda un poste, et ce fut l'aumônerie de hôpital de la Guerche.

          Le ministère de l'Abbé Poussin n'a duré qu'un peu plus de 3 années à Langon. Mais ce fut un ministère actif... et son souvenir est resté très vivant à Langon.

          Paroissiens de Langon, continuez de garder le souvenir de l'abbé Poussin et surtout, continuez à prier pour lui.

            LA VIE PAROISSIALE

         

    • BAPTÊMES -
          • Le 19 novembre : Cathrine AMOSSE - Glénais - fille de Joseph et de Madeleine Pinaud. Parrain: Clair Amossé - Marraine : Mme Pinaud.
          • Le 3 décembre : Nelly TOULEAU - Gare - fille de Robert et de Marie-Thérèse Dupont. Parrain : M. Lagrange représenté par Victor Planté. Marraine : Martine Touleau.
          • Le 10 décembre : Dominique HOUIS - Chapronnais - fils de Albert et de Marie Brard. Parrain : Michel Houis. Marraine : Mme Le Bastard.
    • MARIAGE -
          • Le 13 décembre : Emile HINOT - Bernuit - et Marie-Madeleine MACE - Riolais.
    • ENTERREMENTS -
          • Le 28 novembre : Clément LAURENT - Port de Roche -^ décédé à l'âge de 76 ans.
          • Le 29 novembre : Jeanne HAREL - Louzais - épouse de Albert BILLARD, décédée à l'âge de 65 ans.

            BREVES NOUVELLES

            Vous avez vu que la Balustrade qui séparait l'autel du reste de l'Église a été enlevée... Nous avons mis l'autel à l'entrée du chœur. Ce qui permet de gagner quelques places. N'ayez pas peur d'avancer le plus près possible de l'autel?

            L'Harmonium est également revenu dans la nef... Ceci pour permettre de mieux vous unir aux chants... les jeunes filles et les jeunes gens ont déjà été invités à se grouper autour de l'harmonium... Plus nombreux vous serez, plus beaux seront les offices. - Il est possible d'ailleurs que l'harmonium ne soit pas à sa place définitive.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

            Avec le mois de janvier je voudrais que le bulletin "Les Menhirs" soit plus vivant. - Vous aurez des "histoires" de Langon. M. l'abbé Porcher qui connaît bien son pays sera très heureux de se charger de cette rubrique.

            Il serait bon aussi que le bulletin donne des nouvelles de nos soldats (retour d'une vieille tradition... voir Écho de 1925. NDLR). Je ne sais pas si tous les militaires reçoivent le bulletin. Il serait bon de me donner la liste de tous ceux qui sont sous les drapeaux et aussi leur adresse... Et c'est avec plaisir que je recevrai les lettres des soldats.

            Je pense que le bulletin pourra aussi parler "Sports". C'est avec plaisir que je recevrai les annonces du ou des secrétaires de la Société.

            J'ai remarqué également que quelques commerçants profitaient du bulletin pour se recommander à leurs fidèles clients... et aussi aux autres. - C'est une tradition que je veux continuer et le bulletin est ouvert à tous les commerçants. Il suffit de me donner le texte.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

JOYEUX NOËL

Haut de page


1968 - Janvier

            LA VIE PAROISSIALE

         

    • BAPTÊMES -

          • Le 31 décembre : Anne Ghislaine Renée GAUDICHON, fille de Jean-Claude et de Claude Lemée, demeurant à Lorient. Parrain : René Retière - Marraine : Evelyne Gajot.

          • Le 31 décembre : Sophie Marie Alberte CARADO, fille de Jean et de Nelly Audaire. Parrain : Jacques Devieilhe - Marraine : Maryvonne Audaire.
          • Le 14 janvier : Didier Robert Marie JAN, fils de Marcel et de Monique Theguel, demeurant à la Couarde. Parrain : Robert Theguel. Marraine : Marie-Thérèse Cottais.
    • DEFUNT -
          • Jean LETORT du Coudrais, décédé et inhumé à Rennes.

              SONNERIES

        Le dimanche quelques tintements annonceront que la messe commence. - Une sonnerie très courte (afin de ne pas gêner les publications) annoncera la sortie de la messe.

        Il n'y a pas de "petit BAPTÊME" - C'est le vrai sacrement qui est donné en entier, lorsque l'enfant est amené à l'Église même si le VRAI parrain ou la VRAIE marraine, et tous les invités ne sont pas là. - C'est pourquoi une "volée" des 3 cloches annoncera toujours la joie de la venue d'un nouveau membre dans la grande famille chrétienne. Ce qui n'empêchera nullement la "Grande Volée" le jour de la consécration où tout le monde sera là.

            NOUVELLES DE NOS SOLDATS

        Visite de Jean-Paul LEMAU venu me donner son adresse.

            SPORTS

        Savez-vous que l'ESPÉRANCE DE LANGON a 4 équipes en championnat! Les Minimes sont Ier de leur groupe - Les Cadets ont joué tous leurs matches aller à l'extérieur et sont classés 2ème à 1 point de Bains-sur-Oust - La Réserve est 4ème de sont groupe sur les douze équipes - La Première a plus de difficultés; elle est classée 9ème - Je n'ai pu assister qu'à un seul match et ce fut un match victorieux contre la forte équipe De Montauban. Alors tous les espoirs sont encore permis. Surtout s'il y avait une bonne galerie de supporters autour du terrain... "ALLEZ LANGON" !

1968 - Février

            LA VIE PAROISSIALE

      Deuxième quinzaine de janvier très calme : aucune inscription sur les registres paroissiaux : baptêmes, mariages, sépultures : NEANT.

    • BAPTÊME -
          • Le 15 février : Françoise Jacqueline Anne Marie GICQUEL, fille de André et de Marguerite Massiot du Bourg née le 3-02-1968 . Parrain : Jacky Caster. Marraine : Marie-Thérèse Gaudichon.
    • SEPULTURE -
          • Le 9 février : Pierre Marie JOLY, époux de Augustine Hochard, décédé à Bernuit le 7 à l'âge de 72 ans.

              FINANCES

        Au début de mars, je supprimerai une quête, celle des places de chaises.

        En effet, le passage de 2 corbeilles trouble le recueillement d'un office. Pour vos chaises : vous aurez à chaque porte de l'Eglise un tronc dans lequel vous déposerez votre offrande. Vous savez que cette offrande pour les places à l'Eglise sert à venir en aide aux prêtres retirés du ministère pour cause de santé, âge, accident, Etc. etc... et vous admettez facilement que notre "métier" ne nous permet pas de "faire fortune"...

        On me dit : "Vous y perdrez"... Pour l'instant, non, puisque je suis en bonne santé, grâce à Dieu... Mais les prêtres âgés, malades, infirmes, en supporteraient les conséquences. Je vous fais confiance... Je ne vous prends pas pour des gosses qui essaient de se défiler, ou pour des soldats qui essayent de resquiller... Nous verrons à partir du Ier dimanche de mars... Et dans quelques mois on en reparlera.

                 SOUVENIRS de LANGON

Les Demoiselles

Tout compte fait, elles sont trente

Leur groupe est modeste ! Il s'implante,

Parmi la bruyère et l'ajonc,

En haut de la Lande, à Langon.

Carnac a des roches plus belles,

Des Dames, non des Demoiselles.

Mais qu'ils sont sonores, nos pins

Et d'un joli bleu les lointains !

Des filles donc, dit la légende,

Un dimanche, ont monté la Lande,

Et les Vêpres sonnaient : SONNEZ !

Nous autres, nous allons danser.

Ah! La cloche en vain vous appelle :

La Lande vous garde pour elle !

TROP tard, trop tard vos repentir,

Les FILLES, vous serez MENHIRS !

Adieu velours, coiffes, médailles,

Dans un parterre de broussailles,

Vous pourrez voir fleurir l'ajonc,

En haut de la Lande, à Langon.

 

Et le rond toujours se dessine,

Un peu défait, il se devine,

Mais il n'est plus gros que rocs pesants

Sur lesquels grimpent les enfants.

On dit pour allonger l'histoire,

Qu'à Noël les Roches vont boire,

Sous l'une ou l'autre est un trésor

Dont à Minuit scintille l'Or?

Chacune à la rivière goûte,

Puis, rarement, se trompe en route.

Et malgré tout, on peut en voir,

Une ou deux, auprès du Lavoir,

Qui, là-haut, remplit ses sacoches

Peut-être écrasé par les Roches

Quand finit de sonner Minuit,

S'il reste là; malheur à lui !

Au point du jour, la paix est grande :

Non, plus rien de la Sarabande,

Dans l'air frais, écoutez les Pins

Chantant, comme tous les matins...

 

            L'Abbé Jacque Porcher.

       Revoir 1) : Histoire de Langon             2) : Autre poème

            SPORTS

        L'Equipe première a fait un faux pas face à l'équipe de Thourie... Match qu'elle aurait dû enlever. - Comme dit l'Ouest-France du 1/2/68, rien n'est perdu... mais il faut s'accrocher... Supporters... Venez encourager les joueurs.

        L'Equipe Réserve maintient son classement, ainsi que les cadets et les minimes.

      -o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

        L'après le match nul contre le leader du groupe Montauban, match qui aurait dû être une vistoire, après la défaite de Pacé par le faible score de 1 à 0, l'équipe Première est capable de sortir de la zone dangereuse et de remonter au classement. - Le 3 mars elle recevra Bruz, venez encouger vos joueurs.

        Les Cadets ont battu Pipriac par 2 à 1 et sont toujours en cours pour le titre - Les Minimes ont battu Saint-Sulpice par 2 à 0 et ont la même ambition que les Cadets.

    Pour garder votre santé, soyez bien chaussés - Adressez-vous à M. Marcel HOCHARD, cordonnier à la Pommardière . Réparations et neuf.

1968 - Mars

            LA VIE PAROISSIALE

    Haut de page  

    • BAPTÊME -

          • Le 25 février : Gérard Pierre Marie BRARD, né le 25.12.1967 à Tréau, fils de Pierre et de Hélène Gaudichon. Parrain : Gérard Chauvin - Marraine : Marie Hélène Brard.
    • SEPULTURES -
          • Le 27 février : Mme MARCEAUX, née Adèle Macé, du Chêne-Mort, Saint Joseph, âgée de 66 ans.
          • Le 8 mars : Mme Vve Jean-Marie GILBERT, née Anne-Marie Loquet, de la Lande, âgée de 85 ans.
          • Le 9 mars : Mme Vve PHILIPPE, née Anne-Marie Gaudichon, de la Couarde, âgée de 71 ans..
          • Le 9 mars : M. François GREGOIRE, de Port de Roche, âgé de 79 ans.

 

            SOUVENIRS de LANGON

              LA ROCHE AUX LOUPS

          Ce fut une jolie promenade, dans les jours printaniers qui suivirent la Fête des Rois Mages.

          Aviez-vous pris pour vous promener quelque dromadaire, me demanderez-vous ? - NON. - Seulement une bonne vieille canne, qui a voyagé en TERRE SAINTE, et qui devait me conduire, vous allez voir, à la crèche...

          Je traversai donc la chère Lande et dépassai la "Cité des Pins". Si le remembrement a effacé quantité de vieux sentiers, où je retrouvais la trace des sabots de mes oncles; beaucoup de petits prés où je chassais naguère les cèpes; par contre la ligne des coteaux est à présent merveilleusement dessinée.

          J'apercevais, sur la belle colline, Montenac dominé par le Haut-Montenac. Un peu plus loin, avant le château d'eau très blanc, se montraient la Buntais, la Marquerais? J'aurais presque vu, à la Hautois, Bernard Jolly avec son chien Tommy !

          Quand on arrive au premier coude de la route de Renac, un chemin nouveau va vers Musson. Il suffit de descendre deux cents mètres. A main droite, dans les bois de pins, on aperçoit un houx qui a poussé près d'une grosse roche.

          Alors foncez hardiment : vous arrivez aux "Roches des Loups, les Pilons Garouniaux, les Pierres des Loups Garous". (Voir Histoire du vieux Langon). - Photo -

          Ce n'est pas une allée couverte, c'est une allée pourtant. Deux gros rocs à l'entrée. D'un côté sont visibles sept ou huit pierres, de l'autre quinze ou seize.

          Et la Crèche des Rois Mages ?... Elle était là. Merveilleusement belle, toute garnie de mousse bien verte. On ne pouvait approcher qu'avec recueillement.

          Bien sûr, au bout d'un moment, je me suis dit que c'était une cabane... pour l'affût aux pigeons. Vous savez, quand ils se posent sur une branche et qu'on entend "Flan, Flac", le bruit de leurs deux ailes.

          Mais comment ceux qui ont bâti cette belle crèche peuvent-ils faire la guerre dans un abri où tout devrait leur parler de paix ? O chasseurs sans peur !

          En tout cas, ils n'ont pas peur des Loups Garous, dont une autre fois je vous reparlerai.

        L'Abbé Jacques

         

1968 - Avril

          LA VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -
          • Le 7 avril : Florence Marguerite Joseph GILBERT, née le 29.12.1967, fille de Roland et de Nicole Glémeaux, demeurant au Bourg. Parrain : Joseph Glémeaux. Marraine : Marguerite Drion.
          • Le 15 avril : François Laurent Marie Joly, né le 30 mars, fils de Roger et de Madeleine Langlais, de Bernuit. Parrain : Robert Joly. Marraine : Ghislaine Joly.
    • MARIAGE -
          • Bernard René LASSEAU, domicilié à Beslé, a épousé Jeannine Claude PERRIGUE de Bernuit.
    • DECES -
          • Le 23 avril : a été inhumé M. Pierre ROUAUD, âgé de 81 ans qui habitait le Bourg, décédé chez sa fille à la Frébaudais.

            SAINT JOSEPH

          Haut de page  

          Belle assistance à la Chapelle le matin du 19 mars, la chapelle était bien remplie.

          Ouverte toute la journée, la Chapelle a reçu de nombreuses visites... La "FOIRE" de "St Joseph" est abolie... mais votre dévotion à Saint Joseph est toujours vivante... il faut nous en réjouir. - A partir de Pâques, la Chapelle sera ouverte tous les dimanches... En vous promenant dans la campagne, vous pourrez aller "faire une prière"... et "faire brûler un cierge".

          Merci à Madame Gaudichon, qui veut bien se charger de la garde du sanctuaire.

            RENOUVEAU

           

          La troupe des "Menhirs" à repris son activité.

          Le dimanche 28 avril à 20H30 et le mardi 30 avril à 20H30, elle vous présentera la célèbre comédie en 3 actes : "Le Tampon du Capiston". - C'est toujours difficile de reprendre une activité après de nombreuses années de... sommeil.

          Nous avons essayé; grâce au dévouement de quelques anciens, et grâce à la bonne volonté des plus jeunes. - Venez nous encourager en assistant nombreux à ces soirées théâtrales.

          - Plus de détail en page "SALLE DES MENHIRS".

          SPORTS

         

          Bilan de la Saison pour l'Espérance de Langon.

          L'Equipe Première n'a pas réussi à se maintenir, malgré la bonne volonté et le courage... Il devait manquer un petit quelque chose... L'an prochain, en repartant d'un goupe inférieur elle pourra reprendre son élan.

          L'Equipe Réserve... s'est bien classée puisqu'elle termine dans le groupe de tête. - Les Cadets sont champions de leur groupe - Les Minimes sont également champions de leur groupe ! ce qui leur permet de disputer les matches inter groupes.

          Bravo les jeunes, la relève est assurée.

            ENTREE LIBRE

           

          Avec la permission de la Municipalité... le pilier qui gênait l'entrée du Presbytère et le vieux portail... ont disparu... Les petites, moyennes et grosses voitures peuvent entrer et sortir facilement. Il n'y a pas de barrière... Le Presbytère est ouvert à tous... "Lunik", le chien de garde, ne peut faire peur à personne !

Haut de page  

           SOUVENIRS de LANGON

          -  Les Roches des Loups (Suite)

 

          Oui, je devais continuer l'Histoire des Loups...

          Il y a moins de deux cents ans, dans le Bois où nous voici, il pouvait y avoir des loups. - (Mes diverses recherches montrent qu'il ne faut pas aller aussi loin pour le vérifier, tel cet  article de la "Gazette de Bretagne" datant de décembre 1872; i.e. tout juste cent ans en arrière au moment de ce récit ! N.D.L.R.) - Telle arrière grand'mère, gardant ses moutons, n'a-t-elle pas soudain vu le loup qui bondissait sur le plus bel agneau?  Avec sa quenouille cognant sur le ravisseur, elle l'a forcé à lâcher sa proie. - Une autre fois, c'est un homme le soir qui va chercher du pain dans un village où il y a un four. A son retour, il y a un loup sur ses talons. L'homme lui jette des poignées de pain. Le loup s'attarde un peu à les manger. A plusieurs reprises il faut ainsi amuser le loup. Arrivé au seuil de sa maison, l'homme dit : "Ouvrez-moi bien vite". Il était temps : le pain allait manquer et le loup arrivait gueule béante !

          Mais quand on a nommé "Roche des Loups Garous", les blocs du bois des pins de la Gaudinais, de quoi voulait-on parler ?.. Eh bien, il se racontait que certaines personnes se transformaient en loups. Il fallait absolument quitter le logis quand arrivaient les soirs de réunion. Sans quoi, des bruits se faisaient entendre dans la cheminée. Le Garou devait rejoindre la bande. Lorsque tous étaient réunis, un mot d'ordre était donné : "Par Dessus Mares et Bouillons". Alors rien ne faisait obstacle au "Loup Garou". Si le mot d'ordre était : "A Travers Mares et Bouillons", il fallait patauger dans les ornières et les "varvatières". Pour désensorceler un Loup Garou, il fallait attendre la bande à un carrefour, frapper le Loup entre les yeux. Si la blessure faisait couler un peu de sang, le Garou reprenait sa fome humaine...

          Faut-il voir tant de sorcellerie ?

          Plus on racontait de choses terribles, plus tranquilles étaient les gens qui voulaient se réunir soit pour la maraude, soit pour d'autres raisons. Réunis dans les bois, ou dans un endroit facile à repérer, ils pouvaient, pour n'être pas reconnus, porter un masque qui se dit un "Loup". Si on arrachait le masque qui couvrait le haut de la figure on s'apercevait qu'on avait à faire à une créature humaine.

        %%%%%%%%%%%

          - Ce que l'on chantait autrefois

          Le répertoire des hommes, quand on faisait partie d'un cortège des noces, quand on était conscrit, quand on chantait la "Coquaille" - Que personnellement j'ai eu le plaisir de chanter : revoir les paroles. N.D.L.R. -ne m'est pas bien connu.

          J'ai seulement entendu parler de tel bon chanteur dont le succès était "Fleur de Blé Noir", ou de tel autre resté célèbre pour "J'ai Deux Grands Boeufs dans mon Etable". - Ou "Coeur de Lilas" comme Pierre Dandé : écoutez ! N.D.L.R. -

          Sans doute le répertoire féminin était-il plus fourni. Les mémoires des petites filles qui seraient maintenant centenaires étaient exercées déjà par les Soeurs dans ce qu'on appelle l'Ancienne Ecole, près de la Chapelle Ste Agathe (Mairie actuelle - Revoir historique  N.D.L.R.). Les enfants apprenaient des récitatifs comme celui du Linge Blanc : "Chemise blanche, je vous prends, Afin que si la Mort me surprend, Vous me serviez de Pénitence et de Saint Sacrement."

          Il y avait des invocations naïves comme celle-ci : " Petit Jésus, Vierge Marie, - Venez ce soir souper chez nous, - C'est mon papa qui vous en prie, -  Maman aura grand soin de vous." - D'autres chants s'apprenaient en gardant les moutons à la Croix Saint Michel, dans les prés du Marais, à la Roche-au-Veau, sur la Lande de Châtillon.

          Quelquefois s'étaient des chansons qui ont fait le tour de France : " Malbroug", "Au Clair de la Lune"... D'autres étaient de bonnes complaintes : Geneviève de Brabant - Le Juif errant - Isaac Laquedem... Certaines chansons faisaient la critique de la vie chère : "Dans le Temps du Père Simon, _ On mangeait beaucoup d'Jambon - Maintenant qu'il est cher - Eh Bien, on mange des Pommes de Terre - et vous m'entendez bien !!"

          Ou bien la critique des professions où la fraude pouvait plus facilement se glisser, avec les paroles terribles du Démon : " Tu mènes le métier d'Escroqueur - Monte dans la voiture à vapeur." Et cette fois encore vous l'entendez bien, il s'agissait d'une machine épouvantable qui conduisait droit en Enfer...

          Mais pour aujourd'hui, n'allongeons pas davantage la chanson...

 

                                                                                          L'Abbé Jacques

1968 - Mai

          VIE PAROISSIALE

Haut de page  

    • BAPTÊMES -
          • Le 27 avril : Marie Annick Thérèse MONDI, fille de Jean et de Annick Chesnel, demeurant au Coudrais, née le 10 avril. Parrain : Michel Mondi. Marraine : Marie-Thérèse Deniaud.
          • Le 19 mai : Joël Marie Joseph MAILLET, fils de Joseph et de Marie-joseph Drion, domiciliés à la Favrais. Parrain : Joseph Maillet. Marraine : Marguerite Drion.
    • MARIAGE -
          • Le 25 mai : M. François Bertin de Pipriac a épousé Claudine COUPEL de Bodiguel. Nos meilleurs voeux à ce nouveau foyer qui va habiter à Pipriac.
    • SEPULTURES -
          • Le 30 avril : Mme Vve Pierre SILORET, née Marie-Louise Foucaud, décédée à la Chapelle St Joseph, âgée de 90 ans. La défunte née le 17 octobre 1877, était la doyenne de Langon.
          • M. Alain ROY, décédé et inhumé à Nantes - M. Alain ROY était Président du Conseil Paroissial à Langon.
          • M. Pierre PANHALEUX, de Heinlée, décédé le 15 mai à l'âge de 59 ans.
          • Le 18 mai : Jeanne-Marie PROVOST, veuve de Julien Provost, de Bernuit, décédé le 16 mai à l'âge de 89 ans.

          ROGATIONS

 

        Les 3 processions des Rogations se sont faites avec quelques changements. En particulier le lundi, nous avons eu une procession uniquement en campagne, puisque nous partions de la Croix du Savetier pour nous rendre à Balac, où la messe était célébrée sous la remise de M. et Mme Guérin.

P.S. Si vous voulez une petite distraction iconoclaste, écoutez les canadiens : sur la Mélodie des Rogations. NDLR

          L'Équipe des Cadets a brillamment enlevé le titre de Champion d'Ille-et-Vilaine en battant les Cadets de Parcé par 8 buts à 1. Bravo les Cadets ! - Dans les tournois qui se disputent tous les dimanches, plusieurs coupes ont été enlevées par les Équipes de l'Espérance. - Les Minimes sont restés, eux aussi, maîtres chez eux et ont enlevé la coupe.

          L'Espérance s'élargit... Elle devient l'ESPÉRANCE SPORTIVE de LANGON-BESLE. Le nouveau bureau comprend des membres de Langon et de Beslé. - Cet élargissement était normal puisque de nombreux et valeureux jeunes de Beslé font partie des différentes équipes.

1968 - Juin

Haut de page  

RENOUVELLEMENT des PROMESSES de BAPTÊME

          Le dimanche 2 juin, les enfants de la Paroisse (8 filles et 14 garçons) ont renouvelé les Promesses que leurs parrains et marraines avaient faites pour eux le jour de leur baptême :

          Roselyne CHAUMONT - Chantal DANDE - Françoise DANDE - Chantal GUERIN - Marie-Madeleine LAURENT - Chantal QUELARD - Michelle RENOUARD - Danielle ROBERT;

          Jean-Yves BERTEAU - Jean-Luc DEBRAY - Joël FERTILLET - Gilbert FRANGEUL - Yannick GAUDICHON - Gilles GUIHAIRE - Daniel JALLU - Jean-François JOLLIVET - Bertrand LIZE - Yves MAINGUET - Jean-Marie MEILLERAY - Jean-Yves MONDI - André NOËL - André ROCHER.

          Pendant trois jours, sous la Direction du Père Chotard de la "Roche du Theil", ces enfants ont réfléchi, prié dans le calme du Juvénat (gracieusement mis à notre disposition par les Chers Frères), et aussi dans la belle nature langonnaise.

           

%%%%%%%%%%%%%

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -
          • Le 26 mai : Jean-François GARETIN, fils de André et de Maryvonne Panhaleux, demeurant à St Maur-des-Fossés, né le 12 avril 1968.
          • Le 2 juin : Consécration à la Sainte Vierge de Florence RIBOT, fille de Alain et de Marie-Ange Berteau de Combourg.
          • Le 9 juin : Stéphane Alexandre Léon RIVIERE, fils de Jean-François et de Joëlle Chéreau, de la Chenac, né le 28 mai.
    • MARIAGES -
          • Le 8 juin : Joël Lerouesnier de Ste Anne/Vilaine a épousé Marguerite ALLAIN de Port-de-Roche.
          • Le 8 juin : Daniel BAUTHAMY de Paris a épousé Danielle Meaud de Asnières.
    • DECES -
          • Le 3 juin : Mme Louise GODARD, née Baptistine Rabu , du Bois-Gaudin, décédée le 31 mai à l'âge de 63 ans.
          • Le 7 juin : Mme GANDEBOEUF, décédée à la Gare, âgée de 78 ans et inhumée à Messac.

%%%%%%%%%%%%%

          PROFESSION RELIGIEUSE

         

        Le vendredi 31 mai, en l'Église St Hélier de Rennes, Melle Madeleine DANDE, fille de M. et Mme Alexandre Dandé, du Grand Clos, se consacrait au Seigneur, en prononçant ses premiers voeux et prenait le nom de Soeur Marie Daniel.

        A une époque où tout le monde revendique et cherche à tirer le maximum de la vie (sans d'ailleurs y réussir), il est réconfortant de voir des jeunes se consacrer au Service du Seigneur et au service des autres. - Sœur Marie Daniel fait partie de la Congrégation des Filles de la Sainte Vierge, de la Retraite, rue St Hélier à Rennes, congrégation vouée à la prière et aux oeuvres hospitalières.
        Nous souhaitons un fructueux apostolat à SœurMarie Daniel et nous adressons nos félicitations à M. et Mme Alexandre Dandé.

          CINEMA

 

        La salle de Cinéma "Les Menhirs" fera sa réouverture en début de juillet, le samedi soir 6 et le dimanche 7. - Le prochain "Écho" donnera le titre des films qui passeront cet été. - Il parait que le "Ciné" est rentable à Langon pendant la saison d'été. Nous verrons cela à l'usage. En tout cas la saison d'hiver se solde par un déficit, pas très important certes... mais un déficit quand même.

%%%%%%%%%%%%%

Le 28 juillet : Kermesse Paroissiale.

Le 11 août : Grande Fête Locale pour le Centenaire du Pont de Port-de-Roche.

1968 - Juillet

          VIE PAROISSIALE

Haut de page 

    • BAPTÊMES -
          • Le 16 juin : Philippe Jacques Marie GAUVIN, né le 23 mai à la Glénais, fils de Auguste et de Yvette Colin. Parrain : Michel Colin. Marraine : Jacqueline Porcher.
          • Le 7 juillet : Véronique Christiane Yvette Marie Augustine BOSSU, fille de Auguste et de Yvette Hervé domiciliés au Vaux, née le 26 mai 1968. Parrain : Bernard Bossu - Marraine : Christiane Bousier.
    • MARIAGES -
          • Le 27 juin : Bernard ROUAUD de la Frébaudais a épousé en l'église de Messac Andrée Bourgeon de Messac. Ce nouveau foyer s'installe à la Frébaudais.
          • Serge Aubry de Ste Anne/Vilaine a épousé Danielle DANDE du Bézy en Langon.
    • SEPULTURES -
          • M. Auguste HAMON, décédé au Bot, chez M. et Mme Auguste MAILLET, âgé de 79 ans et inhumé à Saint-Just.
          • Pierre BOUREL décédé à Roche à l'âge de 64 ans.

%%%%%%%%%%%%%%%%

          COMMUNION PRIVEE

 

        Le dimanche de la fête de Sacré-Coeur, 18 enfants étaient conduits par leurs parents pour rencontrer le Christ dans l'Eucharistie.

        Suzanne DANET - Marie Anne GERARD - Christine GUIHEUX - Marie-Noëlle HOGUET - Evelyne JOLLIVET - Isabelle JOLY - Anne LEHURT - Maryvonne MARCHAND - Régine PLESSIS - Jacqueline ROBERT.

        Patrick BERTHAUD - Serge BILLARD - Didier FOSSE - Gérard GAUTHIER - Didier HERVE - Philippe HOGUET - Jean-Luc MAJOURET - Michel MASSIOT.

          FÊTE

 

        Le dimanche 11 août, vous le savez, grande fête pour le Centenaire du Pont de Port de Roche. 6 D'ores et déjà, l'Écho peut vous annoncer que ce jour-là la Grand'Messe sera célébrée à Port de Roche à 11 heures, peut-être 11H30 (on vous précisera)... en plein air.

        Je remercie et félicite les organisateurs de la fête de mettre cette note religieuse. On peut prier... et on peut s'amuser... l'un n'empêche pas l'autre... au contraire. La prière n'a tout son sens que si elle jaillit de l'existence.

Haut de page   

          SPORTS

 

        Le dimanche 7 juillet, à Beslé, route de Pierric, tournoi de football organisé par l'Espérance Entente Langon-Beslé, avec les équipes de Guemené-Penfao, St Sulpice-des-Landes et Langon-Beslé 1 & 2. - Un but... de promenade, une saine distraction et un encouragement pour les jeunes et l'entente Langon-Beslé.

           SOUVENIRS de LANGON

 

              "LE CANADA"

          Tout près des "Demoiselles" sue la Lande, il est un joli bosquet de pins, heureusement conservé (Aujourd'hui - 2016 - ce sont plutôt des chênes à cet endroit. Photo et situation NDLR). On me l'a toujours nommé : "Le Canada".

          Au plus fort des chaleurs il y souffle un vent frais. On t trouve où s'asseoir à l'aise. Sur les huit roches qu'on y remarque, l'une à la forme d'un gros pouf. Sans cesse, comme un écho du bruit de la mer, avec de longs frémissements et des soupirs apaisés, bruissent les grandes orgues des pins.

          Le propriétaire du petit bois, m'a-t-on raconté, - est-ce exact? - partit jadis chercher fortune au Canada, laissant momentanément au pays sa femme et ses nombreux enfants. Quand le père se vit à même de faire venir au Canada ses petits et leur mère, les enfants pour qu'aucun ne s'égare sans doute, en un si long voyage, avaient, chacun au cou, une plaquette portant nom et adresse. En route pour le Canada... Le Canada Langonnais n'aurait pas d'autre origine.

          Mais les huit roches ? Comme pour tous les alignements on peut se demander : comment a-t-on fait pour les transporter et pour les planter ? A quoi servaient ses pierres levées ? Les alignements étaient peut-être des temples en plein air. Tel bloc qui semble isolé, mas en rapport avec le reste, pourrait indiquer, par exemple, la place à l'horizon du lever du soleil, à un moment déterminé de l'année. En tout cas, il m'a semblé, un jour que je prenais des mesures avec un cordeau, à partir d'un centre approximatif, que si l'on allongeait la corde sans bouger du centre, les "Demoiselles", voisine du Canada, formaient des demi-cercles plus ou moins réguliers. Une bonne photo d'avion pourrait être un renseignement précieux. Mais il faudrait dégager, sans trop, les blocs qui disparaissent sous les ajoncs.

          Faute de certitudes à propos des mystérieuses roches, en tout lieu les légendes ont fleuri. Les Roches sont ainsi devenues le domaine des Lutins, des Korrigans, qui viennent y mener leur ronde.

          Un Tailleur bossu fut pris, une nuit dans leur danse. Le Korrigans chantaient : "Lundi, Mardi, Mercredi" - " Si vous ajoutez Jeudi, ce serait plus entraînant, dit le Tailleur". De fait, et ils furent si contents qu'ils lui enlevèrent sa bosse. - Un Tisserand, qui l'apprit et qui avait la même infirmité, se mêla aux Korrigans une autre nuit : " Si vous ajoutiez Vendredi, leur dit le Tisserand, ça marcherait mieux encore" - Eh bien non, ça brouillait tout ! Les Korrigans, loin d'enlever au Tisserand sa bosse, lui donnèrent en plus la bosse du Tailleur !

          Mais, croyez-moi. Par les belles nuits d'été, n'ayant pas sommeil, je suis allé souvent, jadis, au Canada. Nous n'avions pas encore d'horloge au clocher de Langon, mais j'ai entendu les heures tardives sonner à Sainte Anne.

          Jamais je n'ai vu les Korrigans sur la Lande. Toutefois, certaine nuit, j'ouïs un terrible hennissement. C'était un cheval, laissé en liberté, qui avait plus peur que moi...

           L'Abbé Jacques

         

1968 - Août

          VIE PAROISSIALE

Haut de page    

    • BAPTÊME -

          • Le 11 août : Cristine Yvette TEGUEL, né à Lagny (77), fille de Auguste et de Nicole QUINET, demeurant à Vaires (77). Parrain : Louis Teguel. Marraine : Yvette HINOT.

    • MARIAGES -

          • Le 27 juillet : Jean-Pierre Delaunay de Rennes, a épousé Louise GUERIN, de Ravalin en Langon

          • Le 29 juillet : en l'église d'Amanlis, Olivier DANDE, du Grand Clos, a épousé Claudine Lussot d'Amanlis.

          • Le mercredi 14 août, en l'église Notre Dame de Bon Port à Nantes, André DANDE de Langon a épousé Joëlle Guillas de Nantes. - Nos voeux de bonheur à ce jeune foyer qui reste habiter à Nantes.

    • SEPULTURES -

          • Le 26 juillet : M. Alphonse GUILLET, décédé à la Louzais, à l'âge de 76 ans.

          • Le 27 juillet : M. Alexandre LE BLANCHE, de la Morinais, âgé de 60 ans.

          • Le 10 août : inhumation au cimetière de Langon de Jean-Baptiste DOMINEL, 51 ans, après la cérémonie religieuse à Maxent.

          • Le 13 août : Mme Vve Jean LAURENT, née Joséphine PATY, décédée à la Mouchais à Langon.

%%%%%%%%%%%%%%%

          En effeuillant le calendrier à rebours...

          15 Août - FETE de l'ASSOMPTION - Très belle assistance aux trois messes... Nombreuses communions. La procession à la fin de la Grand'Messe avec son parcours autour de l'église et le rassemblement sur la place, face au Monuments aux Morts, permit à beaucoup de s'unir aux louanges et aux prières qui s'adressaient à Marie, Reine du Ciel.

          Cependant, je me permets de constater que s'il me fallait compléter le bulletin météorologique, je noterais qu'il y avait quelques dépressions qui ne venaient pas de l'Irlande, ni des Açores...

          1. Peu d'Hommes à venir communier
          2. Enlevons les estivants... ç'eut été modeste.
          3. 14 garçons et 8 filles avaient renouvelé au début de juin (vous vous en souvenez, vous y étiez) leurs promesses de baptême... - Le 15 août, pour la Fête de la Sainte Vierge... il y avait 6 garçons et 3 filles...

          Qu'en pensez-vous ???

          Haut de page   

 

        L'Ouest-France en a parlé en écrit et en images. Je n'ai rien a ajouter... Sinon que je tiens encore à remercier et à féliciter le Président et le Membres du Comité des Fêtes de Langon, qui ont tenu à mettre la note religieuse dans cette fête. Ils peuvent être heureux de la réussite de cette journée. Et ce succès ne peut que les encourager à continuer... et aussi encourager à les aider.

           SOUVENIRS de LANGON

 

"LE PETIT ABANDONNE"

          Le carrefour de Mouton-Crevé a un nom bien curieux. A-t-on voulu dire que c'est un coin pauvre où un mouton crèverait ?... Mystère, Mystère...

          C'est un endroit en tout cas qui a vu bien des facteurs s'en allant vers Renac. - Rappelons Almange qui faisait la tournée à pied. Il demeurait là où j'habite (Au bas de la Pommardière à l'angle de la rue de la Brûlerie - NDLR). Après sa tournée, il pouvait avoir un appétit d'ogre - "Où est donc la tête de veau que j'avais mise à dérougir ?", lui demanda, un soir, sa femme rentrée après lui.  Il l'avait cuite et mangé !

          Facteur à pied, le petit Raymond, qui poussait la complaisance jusqu'à emporter à des amis de Renac les coulemelles (potirons gris - selon l'appellation locale) qu'il trouvait au Moulin de Langon près des pins de Bonne Vierge.

          Facteur à bicyclette, Février  qui accrochait à son guidon un cageot, où il avait des merluches, des dorades venues de Lorient. - A bicyclette, René Thomas, le pauvre René qui n'avait plus qu'un bras. A Bicyclette, Aristide Jolivel dont vous vous souvenez tous. Et je n'ai nommé que les facteurs qui passaient au Brossay (en Renac), où étaient mes parents, sans oublier ceux qu'on voyait en passant : L'Oncle Emile, Trévily (ou Trivily - Henri), Jean Salmon...

          Auquel de ces braves facteurs fut confiée la commission que je vais dire tout à l'heure ? Je ne saurais préciser.

          Il y a eu autrefois, derrière la belle croix noire de schiste poli (photo), que la famille Roy a fait placer au carrefour de Mouron-Crevé, une maison dont les pierres furent plus tard utilisées à la Gaudinais. Je ne l'ai pas connu habitée. J'ai encore vu le jardin, envahi par le gazon et j'y ai cueilli des champignons roses.

          Dans cette maison, voici sans doute plus d'un demi-siècle, , demeuraient de pauvres gens avec une petite famille. - Un porcelet, je ne sais comment égaré au carrefour, un jour de foire (foire de la Saint-Joseph à deux pas certainement. NDLR), fut bien content que la maison soit encore habitée et accepte de l'accueillir.

          Où un mouton ne pourrait que crever, lui, il eut la chance de trouver à se nourrir. Seulement, quand les gens qui l'hébergeaient mettaient au foyer, près du feu, les écuelles de soupe des petits, c'était trop peu pour l'appétit du petit cochon. Grand embarras, vous pensez !

          Le facteur découvrit à Renac, dans une ferme proche du château du Brossay, le propriétaire de l'abandonné et il lui transmit l'appel de détresse : "Venez vite chercher votre petit cochon : il mange les écuelles de soupe de nos garçailles".

          Ce que fit le brave José - Et je pense qu'aux "garçailles", en dédommagement, il dut payer de la miche !

          L'Abbé Jacques

Haut de page

1968 - Septembre

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Le 24 août : Franck Raymond Paul Claude HAREL, né le 1er mai 1968, fils de Paul et de Claude Dumontier, domiciliés au Violet en Langon. Parrain : Claude Harel. Marraine : Marie-Paule Provost.
    • MARIAGE -
          • Melle Madeleine BOUREL, fidèle lectrice de l'écho paroissial, nous fait part de son mariage avec Jacques Godart, en l'église du Coeur Immaculée de Marie, à Suresnes.
    • SEPULTURES -
          • Le 20 août : Marie-Joseph DELANOE, veuve Jean HERLAUD, décédée à l'hôpital de Redon, âgée de 77 ans.
          • Le 21 août : Angèle BASSIN épouse de François GUERIN, décédée à Balac, à l'âge de 67 ans.
          • Le 13 septembre : Léon PERCEVAUT, domicilié au Bourg, âgé de 44 ans.
          • Le 14 septembre : Louis DELANOË, domicilié à la Louzais, âgé de 68 ans.

          SPORTS

 

        L'Entente Langon-Beslé joue cette saison 68-69 en Championnat 1ère Division. L'Équipe 1ère disputera son premier match officiel le dimanche 29 septembre sur son terrain de la Lande. - Souhaitons que les spectateurs viennent nombreux pour encourager les joueurs. - Les Cadets, la Réserve, les Minimes, en plus de l'Équipe 1ère, entrent en compétition. - Les jeunes qui seraient intéressés par le football sont invités à s'adresser à M. Jean Février ou au Frère Félicien.

          RENTREE POU RIRE

 

        Appréciations professorales sur le Livret scolaire un mois après la rentrée:

        • "Fait des efforts pour se rapprocher du radiateur"
        • "Des lacunes dans l'ignorance"
        • "Déserte parfois le café pour aller au cours"
        • "Ne ronfle pas".

          SOUVENIRS de LANGON

LES FOIRES

        Dans le passé, je ne me suis pas trouvé à Langon pour les Foires de Ste Agathe et de St Joseph. Je puis les imaginer un peu par les foires que j'ai vues, enfant, à Renac.

          Il y avait surtout la St André, que pour rien au monde on aurait manquée. ce n'est pas le marché aux bêtes, avec les marchands de saucisses grillées; qui intéressaient tellement les enfants. C'étaient les boutiques avec les couteaux, la tombola, les gâteaux qui, tressés ou cordonnés, promettaient d'être tellement bons; avec ses coucous et rossignols en céramique, au col vernissé, qu'il fallait remplir d'eau avant de leur souffler dans la queue pour imiter le chant de l'oiseau... (Voir photo ci-contre - P.S. Je me souvient personnellement avoir possédé ce jouet - NDLR)

        Ces souvenirs m'aident à étoffer ce qui m'a été dit des foires langonnaises.

        De la Foire de la Ste Agathe je sais juste qu'avant de mourir de sa belle mort, elle se tenait sur la Lande , à la Croix Saint Michel.

        Petite mise au point. (Résultat de mes recherches) NDLR

        Si les deux dernières foires connues à Langon furent celle de la Ste Agathe (5 février) - les (pas trop) anciens, comme moi, ont encore en mémoire la tenue de la Foire de la Ste Agathe au Bourg autour de la Chapelle et place de l'Église, du moins à la fin des années 40 et au tout début des années 50 -  et de la St Joseph (19 mars) , au XIXème siècle et début du XXème Langon avait 3 foirs annuelles : celle de la Ste Agathe au mois de Février, de St Joseph au mois de Mars devant la Chapelle éponyme, et une troisième - à ce qu'il semble la première disparue - au mois de Mai sur la Lande du côté de la Croix St Michel, comme nous le décrit un petit compte-rendu sur le Bulletin Paroissial de Mai 1925 - Relire - ; et comme nous le confirme un Procès Verbal de la mairie datant de 1907. Document

          Mais de la Foire Saint-Joseph je sais davantage. - Une vieille vendeuse criait : "Le carton d'épingles, 1 sou ! Les p'tits habits (les scapulaires), 1 sou !" Les gens pour rire, ajoutaient sur le même ton :" Et la bonne femme, itou !" - Un marchand : " Baume vert, Baume vert !" C'était un onguent pour les gerçures; mais comme il était d'un certain vert, de mauvais plaisants l'appelait Baume Vert de Caraillard, sans doute parce que les oies "S'Ecaraillent", et ils prétendaient, excusez, que les oies, précisément, n'étaient pas étrangères à sa fabrication !

          De mon pied, je suis allé à la Foire de Saint-Joseph du Chêne Mort, il y a deux ans (donc en 1966-NDLR). Au milieu de l'après-midi, il restait d'une foire expirant quelques porcelets dans une cage et une ou deux boutiques. Mais la Chapelle était ouverte, des cierges y brûlaient, des gens y priaient longuement, là où leurs grands parents langonnais venaient y laisser leurs maux et leurs fièvres.

          L'Abbé Jacques

Haut de page

1968 - Octobre

          VIE PAROISSIALE

 

    • MARIAGE -
          • Le 3 octobre - Jean-Yves FRIN, du Bourg de Langon, a épousé Colette Turpin de Bréal-sous-Montfort, en l'église de Bréal.
    • SEPULTURES -
          • Le 26 septembre : Eugénie PROVOST, épouse de Mathieu Provost, décédée à Tréau, âgée de 65 ans.
          • Le 3 octobre : Clémentine PREVAIRE, veuve Jean PORCHER, décédée à la Couarde, âgée de 80 ans.
          • Le 5 octobre : Joseph BODIGUEL, décédé à la Gare, âgé de 72 ans.
          • Le 21 octobre : Louis RONDEAU, décédé à Port de Roche, âgé de 46 ans.

1968 - Novembre

          VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -
          • Le 26 octobre : Stéphanie Annick Claudie GARCON, fille de Claude et de Maryvonne Mabon, domiciliés à Saint-Nazaire. Parrain: Didier Jaunasse. Marraine : Annick Gilbert.
          • Le 27 octobre : Florence Jacqueline Jeanne CHEVRIER, fille de Alain et de Marie-Claude Leclerc, domiciliés à Nantes. Parrain : Jean-Baptiste Chevrier. Marraine : Jacqueline Goubaud.
    • SEPULTURES -
          • Mme ROLLO, inhumée à Saint-Just.
          • Mme DANET, née Marie BASSIN, décédée au Mans, à l'âge de 71 ans et inhumée au cimetière de Langon le samedi 16 novembre.

ATTENTION

          Dimanche prochain 10 novembre, la Messe pour les victimes de la guerre 14-18 sera célébrée à 11 heures et non à 9 heures. - Après la messe, cérémonie devant le Monument aux Morts, chants, minute de recueillement, dépôt de gerbes, allocution de M. le Député-Maire. Puis vers 12H30, devant le Monument des "Fusillés" à Port-de-Roche... deuxième cérémonie du Souvenir.

          1968 marque le 50ème anniversaire de l'Armistice. Une guerre se termine, ça dit quelque chose à ceux qui l'ont vécue ou qui en ont souffert. Lundi 11 novembre, à 11heures 01 minutes, tous les carillons de France sonneront pour rappeler cette minute solennelle. "Marie-Louise, Agathe et Marie-Joseph (c'est le nom des trois cloches), seront heureuses de participer à ce joyeux et glorieux carillon.

Haut de page   

           SOUVENIRS de LANGON

          Les DANGERS de la CHASSE aux CHAMPIGNONS

          Il faut faire attention aux vipères : il s'en trouve. Un ancien cantonnier qui est de mes amis, vous raconterait qu'il s'était allongé par terre pour piquer un petit roupillon et qu'il trouva en se réveillant, une vipère dans son sac. - Un plus réel danger : la confusion possible du bon et du toxique.

          Voici une histoire qui fera sourire une Langonnaise, lectrice des "Menhirs"... une cousine à moi...

          Cela fait plus de trente ans, je pense : la veille de la rentrée du Collège St Sauveur de Redon, où j'ai fait mes études de 1944 à 1918, les Religieuses, pour se détendre un peu des fatigues qu'apportent les préparatifs nécessités par le retour des élèves, s'étaient rendues au jardin du Cleu. Elles trouvèrent des champignons qui malheureusement n'avaient pas leur nom inscrit sur leur bonnet. C'étaient des amanites... qui n'ont rien à voir avec d'honnêtes champignons. En toute bonne foi, les Religieuses s'en régalèrent, mais en toute charité elles donnèrent la meilleure part à leur Mère Supérieure.

          Quand les élèves arrivèrent le lendemain, toutes les religieuses étaient malades à mourir. Un docteur s'avisa : "Est-ce qu'on leur a donné des cervelles et des estomacs de lapins ?". Le remède est-il non seulement un vomitif ou un contrepoison ? Je ne sais. Mais sauf la Mère Supérieure, et, je crois, une autre religieuse, le reste des Soeurs échappa à la mort et en fut quitte pour une longue convalescence.

          ---------------------------------

          - Suite : LE BANDIT -

          Tout ne vous a pas été dit des dangers qu'on peu courir en chassant les Cèpes et les Chanterelles. Écoutez ce qui n'est pas du tout un conte sorti de mon imagination.

          Un Frère Mariste était arrivé depuis peu au pays. Avait-il encore un rien de l'accent étranger ? Je le croirais difficilement, car il connaissait merveilleusement les finesses de la langue française (Ne serait-ce pas là notre Frère Yves Cariou auteur de l'Histoire du Vieux Langon et agrégé de français avec qui l'Abbé Jacques collaborait - Voir ses vers sur les "Demoiselles" annexés à cette Histoire - ? Oui, sans aucun doute. NDLR). Mais il avait parfois un brin d'originalité dans sa mise.

          Il était allé avec les Juvénistes, en promenade au bord de la Vilaine, à la Barrière Blanche. Ne détestant pas partir à l'aventure, il lui prit fantaisie de s'en aller avant les autres, seul. Quel fut son itinéraire, route ou traverse ? En tout cas, en route, il questionna : "Comment s'appelle ce village ? Où suis-je ici ?" Questions qui amenèrent à penser : " Tiens, c'est curieux : un Frère qui ne connaît pas Langon ! Est-ce bien un Frère Mariste ?".

          Or, en ce moment-là, un détenu s'était échappé de prison. On le cherchait.

          Vous connaissez bien le taillis, coupé par la voie de chemin de fer, dont une partie s'étend derrière le Vaulay, dont l'autre enveloppe une partie du cimetière. (Communément appelé alors "La Châtaigneraie". NDLR). Quelqu'un dans les mêmes jours, gardait ses vaches, dans un pré de Heinlée, je pense, au bout du taillis, derrière le Vaulay. Qu'est-ce qu'il aperçoit ? Un individu portant soutane, musette au dos, les cheveux peut-être un peu dérangés, qui, prestement, après avoir regardé à droite, à gauche, s'enfilait, ayant traversé la voie au sortir du taillis du cimetière, dans celui du Vaulay.

          Oui, mais il avait été vu ! Les gendarmes avertis vinrent en toute hâte faire la chasse à l'évadé; - Essayez de faire leurs recherches un jour d'été, vous saurez ce qu'on peut se mettre en sueur et se tourner les pieds. - Eh bien, la battue ne donna rien. On s'arrêta à l'idée d'amener les chiens policiers. Si jadis Rouget le Braconnier pu faire échec à la gendarmerie, en forêt de Durtal, caché dans des troncs d'arbres ou se dissimulant dans des souterrains de ronces, il n'aurait pas échappé si longtemps à des chiens policiers.

          Voilà la conclusion que les gendarmes tirèrent, en se rafraîchissant au Bourg.

          Quelqu'un suggéra alors : "Est-ce que c'était bien un bandit déguisé qu'on a vu traverser la voie et s'enfiler dans le taillis ? Avant de lancer vos chiens, si vous faisiez un petit tour à la Pommardière ! Les Abbés (Jacques et Léon - NDLR) qui passent là leurs vacances sont peut-être allés, l'un ou l'autre, chercher des girolles dans les taillis..."

          Comme midi sonnait, un gendarme s'encadrait dans la porte : "Est-ce bien ici, l'Abbé Porcher ?" - Nous sommes deux, lui dis-je". La musette aux chanterelles n'était pas loin. Tout se termina par un grand éclat de rire.

          Quant au bandit, je ne sais s'il court encore.

          La clé de l'énigme, je ne l'eus que plus tard de la bouche du Frère Louis, qui riait bien de l'aventure. Mais duquel des Abbés s'agissait-il? Ah! C'est toujours le même problème : nous nous ressemblons même dans notre goût pour la chasse aux champignons.

        L'Abbé Jacques

Haut de page   

1968 - Décembre

          VIE PAROISSIALE

 

    • MARIAGE -

          • Le 14 décembre : Jean-Yves GAUVIN, de la Glénais a épousé Maryvonne JOUADE, de la Mouchais. Nos voeux de bonheur de bonheur à ce jeune foyer qui va se fixer à Rennes.

    • DECES -

          • Nous avons recommandé aux prières M. Ferdinand MAINGUET, décédé et inhumé au Grand-Fougeray.

          NOUVELLES D'UN SOLDAT

 

          Pierre GAUVIN m'envoie une jolie lettre de Tarbes... Dans un escadron de hussards parachutistes, il goûte aux joies de l'entraînement des bleus... Bon courage.

Haut de page   

          THEÂTRE

 

          Notre troupe théâtrale achève de mettre au point un beau spectacle pour la fin de l'année 1968 : "Un Crime à l'Ermitage" - Drame policier en 3 actes. Séance en veillée de Noël avant la Messe de Minuit : mardi soir 24 décembre à 20H30. Afin de permettre aux personnes âgées, aux enfants de profiter de ce spectacle, une deuxième représentation sera donnée le dimanche 29 décembre à 15 heures.

          J'entends souvent parler des succès passés de la Troupe des "Menhirs"... Et je le comprends parce que dans notre nouvelle troupe... nous repartons avec des anciens... qui vont encadrer des jeunes.

          Aussi... Venez et vous jugerez.

          SOUVENIRS de LANGON

            - LES VOIX MYSTERIEUSES -

          Les anciens te le diraient, ma-t-on raconté plusieurs fois; il y avait le soir un bruit de cheval galopant dans la rivière, à Droulin, et une voix qui criait : "Houp ! Allons Vite !"

          Les gens se disaient : il faut qu'on aille voir. Ils allaient, se tenant par la main. Mais quand la voix criait : "Houp ! Allons Vite", cela faisait tellement frayeur que les mains se lâchaient et que tous rentraient chez eux en courant. Un homme, qui ne craignait rien, dit à la fin : "Laissez-moi, j'irai tout seul !" Oui, eh bien, on ne le vit pas revenir. On le retrouva, peut-être le lendemain matin, évanoui au haut d'un pré. Qu'est-ce qu'il avait vu ? Qu'est-ce qu'il avait entendu ?... IL ne voulut pas le raconter quand il eut repris ses sens : "Laissez-moi, il faut que je parle à Monsieur le Recteur!" Et depuis ce temps-là, on a plus rien entendu.

              - Ici une parenthèse pour confirmer, comme précisé précédemment, l'étroite collaboration et les connivences entre l'Abbé Jacques Porcher et (à l'époque) Frère Yves Cariou : cette histoire du "Cavalier de Droulin" fut soufflée par le premier à l'oreille du second qui en fit la Nouvelle que vous avez certainement déjà lu et dont voici à nouveau le lien. -

          Des âmes revenant demandez des prières ? Écoutez : je suis bien le contraire d'un incrédule, mais je ne le pense pas.  Pourquoi faire peur si on veut attirer?

          "L"Abbé Jacques, qui faites mine d'avoir réponse à tout, que diriez-vous de la voix entendue au fond du puits de Roche quand on le creusait ?"

          J'ai ouï raconter que c'était un puits très profond. Tellement, que ceux qui le creusaient entendirent un jour, les gens de l'autre côté de la terre, les gens des Antipodes qui demandaient, à leurs femmes sans doute : "La soupe est-elle chaoude ?" - Non, l'Abbé Jacques; ils disaient : "Apportez du pain au four!". Eh bien, qu'en pensez-vous ? - Je pense que la profondeur du puits était suffisante et même qu'il aurait été dangereux de creuser davantage...!

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

JOYEUX NOËL

Haut de page   


1969 - Janvier

          VIE PAROISSIALE

 

    • MARIAGE -

        • Le 25 janvier : René JOLIVEAU, de la Dominelais, a épousé Paulette GUERIN de Radineuf. Nos voeux de bonheur à ce nouveau foyer qui habite Bain-de-Bretagne.
    • DECES -
        • Le 28 janvier : François BLANCHARD de la Chenac, décédé à l'âge de 42 ans.
        • A été recommandé aux prières : Madame Albert GUERIN, née Marie Rivière, inhumée à Combs la Ville (S. & Marne).

          SPORTS

          Il y a longtemps que le Bulletin n'en a fait mention. Eh bien oui, j'attendais toujours que l'ENTENTE LANGON-BESLE sorte un peu de la zone dangereuse où elle se maintient depuis le début de la saison... Et pourtant, ça joue bien... il suffirait d'un rien... un petit coup de patte de plus et ça paierait.

          Les CADETS eux sont d'ores et déjà assurés d'être champion de leur groupe.

          Je suis mal placé pour donner des appréciations sur le spectacle donné par notre groupe théâtral "LES MENHIRS", en veillée de Noël et le dimanche 29.

          Mal placé, parce que vous savez que j'y est mis un peu de la main, et donc, j'ai l'air de me jeter des fleurs. Mais tant pis... sans fausse humilité j'ai droit à quelques fleurs, mais le gros, le beau bouquet c'est pour les actrices et les acteurs. - Vous l'avez constaté, vous qui avez assisté à cette représentation, la pièce policière "Crime à l'Ermitage" n'était pas facile à rendre... Dans cette pièce il n'y avait pas de grands jeux de scènes, pas de rires... tout était dans le dialogue, l'expression, le déroulement, le suspens...

          Et cela a été parfaitement rendu. C'est pourquoi je tiens à remercier toutes les actrices et les acteurs : Edith DANDE, Jacqueline BRARD, Jocelyne MACE, Huguette PANHALEUX, Monique THEBAULT, Madame Pierre MOQUET, André TREMOUREUX, Roger FRIN, Auguste MEILLERAY, Albert PROVOST, Victor ROUAUD, Jean-François RIVIERE, Jean-François LEVANT, Michel TREMOUREUX.

          Vous avez constaté comment les anciens et les jeunes ont renouvelé avec la tradition. - Encore une fois, merci à tous, merci à tous ceux qui sont venus nous encourager, merci aux acteurs invisibles mais indispensables : machinistes, souffleur, vendeurs, vendeuses, buvette, etc.. - Et "NOUS REMETTRONS CA" !

Haut de page   

1969 - Février

            VIE PAROISSIALE

    • DEFUNTS -
        • M. Joseph GUERIN, de la Morinais, inhumé le 4 janvier.
        • Madame Jean-Baptiste COUPEL, de Bodiguel, inhumée le 10 janvier.

          EGLISE

      L'éclairage de l'intérieur qui a besoin d'être entièrement remis à neuf. Monsieur le Député-Maire a mis le Conseil Municipal au courant de ce projet qui pourrait se réaliser assez prochainement. - La question des vitraux est beaucoup plus difficile à régler,  parce qu'il faut passer par les "Beaux-Arts" qui commandent... mais c'est là un gros oeuvre qui se chiffrera par des "francs très lourds".

                                                                                   +++++++++++++++

    CHAPELLE SAINT-JOSEPH

      Si vous passez sur la route de Renac, vous constaterez que la Chapelle est bien dégagée des ronces, genêts, ajoncs... qui risquaient de l'étouffer. Merci à M. le Député-Maire et félicitations aux cantonniers communaux qui ont fait le travail avec coeur. Il y aura encore à parer l'herbe autour, mettre un peu de gravillons... - J'ai demandé à un artisan de Langon de refaire une fenêtre neuve. Je pense que dans quelques semaines, certainement avant le 19 mars, la Chapelle aura un bel aspect et ainsi vous aurez plaisir à vous y arrêter pour prier saint Joseph.

                                                                                         +++++++++++++++

          SACRE-COEUR

          La statue est située sur un terrain privé. Nous ferons appel à des volontaires pour dégager l'entourage et faire le nettoyage intérieur. Nous avons déjà parlé du projet au cours du repas qui réunissait au presbytère les conseillers paroissiaux et les quêteurs.

          CONCOURS DE FLEURS

        Avez-vous lu dans l'Ouest-France" il y a une quinzaine de jours, le palmarès du concours  "Pour Fleurir la France"? Vous auriez pu remarquer que la gare de Fougeray-Langon a été classée 57ème sur 1187 inscrits au concours... et la seule d'Ille-et-Vilaine classée - Nos sincères félicitations à M. Marcel Divet -

        Et dire que les trains vont passer à 140 kilomètres heure à Langon... Ils devraient au contraire ralentir pour admirer !

        Agrandir

1969 - Mars

            VIE PAROISSIALE

    • MARIAGE -
          • Le 22 février : Joël GAUVIN de la Glénais, sous-officier de l'Armée de l'Air, a épousé Marie-France Cheval, en l'église d'Avessac, et se sont envolés pour Cambrai.
    • DECES -
          • A été recommandée aux prières Madame Pierre Bourgeon, décédée à la Pâquerie en Messac.
          • Le 3 mars : Inhumation de Loïc RENOUARD décédé accidentellement à Nantes. - Consternation, samedi matin, lorsque la mort tragique de Loïc a été connue. Encore un jeune qui part... Un deuil brutal de plus dans une famille déjà rudement éprouvée.

            SPORTS

            Ca y'est... Le coup de patte est donné... L'Entente Langon-Beslé s'est dégagée de la zone dangereuse du bas du classement : avec deux beaux succès, l'un à Bain-de-Bretagne (6-1), l'autre sur la Lande contre Bourg-des-Comptes (6-3)... Et^à la Guerche, il s'en est fallu d'un rien... un simple coup de sifflet...! Alors on continue...

 

1969 - Avril

            VIE PAROISSIALE

    • MARIAGE -
          • Le 15 avril : Jean-Paul DESCARPENTRIE, demeurant à Pipriac, a épousé Germaine MAILLET demeurant au Bot. La Bénédiction nuptiale leur a été donnée par l'abbé Saint-Cast recteur de Chanteloup.

 

            ROGATIONS

            Les 12-13-14 mai : 3 processions -

            • Lundi 12 : Réunion à 7 heures à la Croix de Port-de-Roche, puis procession pour monter à Roche où ma messe sera célébrée.
            • Mardi 13 : Réunion à 7 h. Croix de la Morinais et procession pour se rendre à la Chapelle Sain-Joseph. Messe
            • Mercredi 14 : Réunion à 7 h. Croix de Heinlée, procession pour venir à l'église. Messe.

Haut de page   

          SOUVENIRS de LANGON

            - LE MONUMENT AUX FUSILLES - 

          Habitants de Langon, vous souvenez-vous de ce dimanche matin 6 Août 1944 ?

          Les Américains étaient passés le jeudi 3 août. C'était la joie de la Libération. Les cloches avaient carillonné, les maisons étaient pavoisées aux drapeaux français et alliés. - Hélas ! cette joie bien légitime devait être de courte durée. - Le vendredi matin, le pont sur la Vilaine à Beslé sautait*. Seul celui de Port-de-Roche restait debout. Une mesure s'imposait : la garde du pont. Un groupe de jeunes volontaires est désigné... Lire la suite dans la page spéciale dédiée à cet événement.

          *Le pont de Beslé sautait et celui de Droulin était également endommagé .

          - Voir les 2 photos prisent à l'époque par René Ablain :

    Pont de Beslé

    - Agrandir -

    Pont de Droulin

    - Agrandir -

1969 - Mai

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 11 mai : Lionel Yves François BOUREL, né le 17 avril, Fils de Pierre et de Marie-France Doucet, demeurant à la Cointais - Parrain : Yves Rabu - Marraine : Marie-Françoise Porcher.
          • Né le 19 mai : Patrick Gervais Bernard PERCEVAULT, fils de Bernard et de Marie Porcher, demeurant à la Marquerais. Parrain : Gervais Percevault - Marraine : Patrick Leblais.
    • MARIAGE -
          • Le 7 mai : Jean-Yves QUERE de Rosny-sous-Bois a épousé Marie-Claude PALUSSIERE de la Gare. - L'Abbé Geffroy, recteur de Sixt-sur-Aff, ami de la famille, a béni ce nouveau foyer auquel nous offrons nos voeux.
    • DECES -
          • Le 20 mai : Mademoiselle Anne-Marie GAUDICHON, décédée le 15 mai au Bourg, âgée de 80 ans. Alors qu'elle se préparait pour venir à la messe, Melle Gaudichon est morte seule, subitement dans sa maison...

Haut de page   

            DISTINCTIONS

            Nous avons relevé dans Ouest-France le nom des mamans de Langon a qui a été décerné la Médaille d'Honneur de la Famille Française :

            • Madame JALLU, Bourg, 8 enfants, Médaille d'Argent.
            • Madame FEVRIER, Bourg, 5 enfants, Médaille de Bronze.
            • Madame JOLY, Bernuit, 5 enfants, Médaille de Bronze.
            • Madame MASSIOT, Heinlé, 5 enfants, Médaille de Bronze.

1969 - Juin

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -
          • Le 31 mai : Patrick Gilbert Marie RACAPE, fils de Roger et de Simone Harel, de la Chenac, né le 26 avril. Parrain : Gilbert Frangeul - Marraine : Mme François Dandé (Marguerite).
          • Le 8 juin : Isabelle Jacqueline Georgette VALENTIN, fille de Claude et de Josette Saudrais, de ...illisible, née le 25 avril à Redon. Parrain : Georges Valentin - Marraine : Jacqueline Saudrais.

1969 - Juillet

            VIE PAROISSIALE

 

    • MARIAGE -
          • Le 10 juin : en l'église de Saint-Just, Gisèle MAILLET de la Nouette du Bot, a épousé Jean-Claude PREVAIRE de Saint-Just. - Nos voeux de bonheur à ce nouveau foyer qui demeure à St-Just.
    • DECES -
          • Le 21 juin : inhumation à Langon de Madame Michel HEURTEL née Odile DUVAL, décédée à Valognes (Manche).
          • A été recommandée aux prières Madame Veuve Julien FLEURY, décédée à Villefranque (Htes Pyrénées).

%%%%%%%%%%%%%%%

            COMMUNION PRIVEE

            Le dimanche 15 juin dix fillettes et douze garçonnets :

            - Maire-Armelle BAUDU - Léone CHAUMONT - Gaëlle DEBRAY - Régine FRANGEUL - Monique JOLLIVET - Huguette LAURENT - Chantal MASSIOT - Evelyne PERCEVAULT - Marie-Christine TUAL - Laurence VALENTIN.

            - Dominique BASSIN - François BLANCHARD - Jean-Maurice BOULIER - Philippe BOULIER - Dominique CASSADOU - René JALLU - Hubert JINVRESSE (Ste-Anne) - Dominique LE BROC - Didier MAILLET - Hubert MAILLET - Gabriel MAROT - Frédéric RENOUARD.

Haut de page   

            DISTINCTION

          La Médaille de Bronze a été décernée à Monsieur Alexandre DANDE (père) en récompense des services rendus à la Caisse de la Mutualité et au Crédit Agricole.

          Nos sincères Félicitations.

1969 - Octobre

            INSTALLATION

(Départ de l'Abbé Briand - Arrivée de l'Abbé Houdayer)

- Presque dans l'Anonymat ?... leurs noms ne sont même pas précisés dans cet article ! -

            Mais oui, un nouveau recteur vient d'être installé chez vous !

            Ce mot, bien sûr, on le connaît et on l'emploie souvent : "Les Un Tel sont partis s'installer à Redon"... Cependant, il faut bien dire que ces cas-là ne donnent lieu à aucune cérémonie spéciale, mais, pour un pasteur, c'est plus solennel ! Procession partant du presbytère, discours, sermon et rappel de mission, c'est que le curé d'une paroisse ne vient pas pour son compte, n'exerce pas une profession quelconque, ne saurait déménager sur un coup de tête; il vient au nom de l'Église, pour représenter l'Église !

            Ce fut donc une belle cérémonie !

            Tout d'abord, Monsieur le Député-Maire salua le nouvel arrivant au nom de la communauté humaine de Langon et fit discrètement miroiter les beautés de ses sites admirables; puis ce fut l'entrée dans la vénérable église plusieurs fois centenaires (une bien belle maison de prière en vérité).

            Alors Monsieur le Curé de Liffré fait les présentations et l'office commence. Monsieur le Doyen de Renac, en tant que représentant l'Archevêque rappelle les charges pastorales au nouveau recteur en lui transmettant les symboles de ces devoirs : Eau du Baptême, Cierge Pascal signifiant l'enseignement évangélique, Étole rappelant la confession. La messe concélébrée avec les prêtres du doyenné viendra compléter le sens et la valeur de cette fête paroissiale, redisant que la charge d'Église est assumée par toute l'équipe pour aider à l'avènement du Royaume de Dieu à Langon et dans la région.

Haut de page   

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊMES -
          • Le 24 août : Stéphane BASSIN, fils de Jean-Baptiste et de Monique Coignard, du Bourg. Parrain : Robert Basson; Marraine : Madame Simon.
          • Le 31 août : Sylvie PERRIOT, fille de Victor et de Marie-Thérèse Meilleray, de la Menisais. Parrain : André Meilleray; Marraine : Danièle Massiot.
          • Le 7 septembre : Pierrette GAUTHIER, fille de Pierre et de Thérèse Lévêque, de la Goujeonnais. Parrain : Gérard Gauthier; Marraine : Josiane Monnier.
          • Le 28 septembre : Karine DELAUNAY, fille de Jean-Pierre et de Louisette Guérin, de Rennes. Parrain : Christian Delaunay. Marraine : Chantal Guérin.
          • Le 5 octobre : Pascal TEGUEL, fils de Auguste et de Nicole Guémet, de Vaires. Parrain Jean-Claude Tognolli. Marraine : Marie-Aline Colin.
          • Le 19 octobre : Stéphane DAVID, fils de Marcel et de Marie Bourgeon, de la Cité des Pins. Parrain : Henri Bourgeon. Marraine : Madame Alexis David.
          • Le 23 octobre : Yves DANDE, fils de Alexandre et de Marcelle Coignard, du Vaulay. Parrain : Daniel Dandé. Marraine : Françoise Dandé.
          • Le 16 septembre - Triple mariages -: François PREVAIRE, du Bot, et Marie-Annick Hamon de Ste-Anne.
                • Henri PROVOST, de Bernuit, et Solange PREVAIRE, du Bot.

                  Michel PREVAIRE, du Bot, et Antoinette Briand, de Saint-Herblain.

          • Le 4 octobre : Clément GRASLAND, de la Lande, et Denise Ery, de La Chapelle.
          • Le 17 octobre : Marcel Daniel, du Grand-Fougeray, et Marie-Annick MACE, de la Marquerais.
          • Le 18 octobre : André MAILLET, du Bot, et Angèle GUERIN, de Balac.
    • SEPULTURES -
          • Le 29 août : Madame Ange MEILLERAY, née Marie-Josèphe Dandé, de la Pommardière, âgée de 76 ans.
          • Le 2 septembre : Julien HAREL, veuf de Anne-Marie Guérin, de Balac, âgé de 69 ans.
          • Le 12 septembre :Madame DUVAL, née Augustine Duval, de Cahan, âgée de 88 ans.
          • Le 11 octobre : Madame TUAL, née Anne-Marie Cléro, de Balac, âgée de 72 ans.
          • Le 12 octobre : Alexis GEFFRIAUD, époux de Marguerite Ferré, de la Menisais, âgé de 56 ans.
          • Le 20 octobre :Madame GRAMMONT, née Pauline Rouette, du Bézil, âgée de 89 ans.
          • Le 22 octobre : François MACE, époux de Marie Racapé, de Balac, âgé de 49 ans.

Haut de page   

1969 - Novembre

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊMES -
          • (Pas de date) : Rémy BAUDU, fils d'André et de Marie Peigné de Radineuf. Parrain : Philippe Frangeul. Marraine : Marie-Armelle Baudu.
          • (idem) : Nathalie LASSEAU, fille de Bernard et de Jeannine Perrigué, Cité des Pins. Parrain : M. G. Richomme. Marraine : Marie-Annick Perrigué.
          • (idem) : Serge HAREL, fils de Paul et de Claude Dumontier de Violet. Parrain : M. A. Harel. Marraine :
    • SEPULTURES - (Sans précision de dates)
          • Jean-Baptiste HAREL, de Balac, âgé de 61 ans.
          • On a également recommandé aux prières de la paroisse, Madame KERAVEL, décédée à Brain-sur-Vilaine.

1969 - Décembre

            VIE PAROISSIALE

            - Comme au mois de novembre, je constate que, malheureusement, les dates ne sont plus indiquées -

    • BAPTÊME -
          • Nous avons fêté l'entrée dans l'église de : Edith Georgette Monique ESNAUD, fille de Jean et de Marie Durand, du Bot. Parrain : Georges Durand. Marraine : Mme Esnaud née Jouin.
    • SEPULTURE - Nous nous sommes réunis en l'église pour prier pour :
          • Monsieur Jules PALUSSIERE, la Gare, rappelé à Dieu à 65 ans.
          • Monsieur henri RIAUD, la Louzais, à 52 ans.

 

            ESPERANCE LANGON-BESLE

            Après un début difficile l'équipe locale s'est bien reprise. - De puis 4 dimanche elle n'a pas connu de défaite. La réserve tire un peu plus dur, manque d'effectifs. Avis aux amateurs de football.

            Nos équipes de jeunes sont en tête de leur championnat, n'ayant obtenu que des succès.

%%%%%%%%%%

            Il est envisagé de créer une section féminine de volley. Mais là, il manque des responsables?... J.F. (Jean Février)

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

JOYEUX NOËL

Haut de page   


1970 - Janvier

$$$$$$$$$$$$$$$

              L'ECHO VOUS DIT

BONNE ANNEE

Ici "Monsieur l'recteur" se laisse aller à quelques fantaisies en taquinant la muse... ce que fit déjà en d'autres temps Monsieur l'abbé Orhant : revoir (avril 1925)

                          Bon temps, bon vent

                          C'est l'an nouveau

                          Bon temps, bon vent

                          Que tout soit beau !

                           

                      L'Écho des Menhirs est heureux

                      De vous dire ses meilleurs voeux

                      Et que le Seigneur vous bénisse

                      Au long de l'année soixante-dix.

                       

                      Que dire aux amis de chez nous

                      Qu'ils n'aient entendu de partout

                      Santé, bonheur, joie familiale

                      Paisible sur terre natale.

                       

                      Et à tous nos amis lointains

                      L'Écho redira le refrain

                      Heureuse année... et qu'aux vacances

                      Nous puissions faire connaissance.

                       

                      Bon temps, bon vent, c'est l'an nouveau

                      Bon temps, bon vent ! Que tout soit beau !!!

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊME -
          • Claude Roger JAN, fils de Marcel et de Monique Theguel de la Couarde. Parrain : Roger Jan. Marraine : Chantal Baudu.
    • DECES -
          • Jules LORAND, de Cahan, à l'âge de 91 ans.
          • Madame Veuve TUAL Albert, de la Moisonnais, à l'âge de 67 ans.

1970 - Février

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊMES -

          • Fabienne Cécile Michelle Marie MARCHAND, fille de Michel et de Cécile Codel de la Cité des Pins. Parrain : Robert Marchand - Marraine : M.T. Codel.
          • Emmanuel Simon Louis LE BROC, fils de Marcel et de Monique Le Douarin, de la Cité des Pins. Parrain : Dominique Le Broc - Marraine : Madeleine Le Douarin.
    • DECES -
          • Marcel DEVILAINE du Bourg, décédé à l'âge de 50 ans.
          • Mme JOLY née Marie Héligon décédée et inhumée à Pipriac.

Haut de page   

          On chuchote... que la Troupe Théâtrale est en plein travail : elle prépare activement une comédie pour nous apporter un peu de détente et de rire qui semble faire tant défaut à notre époque !...

          On murmure... que Monsieur le Recteur, pour arriver à réparer le Chapelle de Saint Joseph (l'intérieur se dégrade) pense à lancer une fête sur le terrain des foires de l'ancien temps, au Chêne-Mort.

          Mais que ne dit-on pas???

           

 

          ALLO, LES SPORTIFS !!

          L'Espérance de Langon-Beslé continue de faire sa rentrée, lentement, mais sûrement et elle espère bien améliorer son classement; d'ailleurs les deux derniers résultats obtenus à domicile sont là pour  témoigner de cette volonté et aussi des moyens de l'équipe :

           

          LANGON bat BAIN par 3 à 2

          LANGON bat ST SULPICE par 2 à 0

           

          Quant aux Minimes A, ils se trouvent en tête de leur classement, et ils pensent bien conserver cette place afin de jouer les inter-groupes en fin de saison. - L'Équipe des Cadets est première avec le Grand-Fougeray. Encore quelques matches difficiles, et peut-être pourront-ils être seuls en tête, mais la place est convoitée, car il s'agit ^'être champion rural d'Ille-et-Vilaine; n'ont-ils pas déjà réussi voici deux ans ? Et alors pourquoi pas cette année ?

          Haut de page   

1970 - Mars

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊMES -
          • Dominique Damien Victor DEBRAY fils de Gilles et de Monique Robbée de la Pommardière. Parrain : D. Debray. Marraine : Mme Victor Robbée
    • MARIAGE -
          • Charles GUIHARD et Hélène RICAUD de la Poterie.
    • DECES -
          • Mme CHAPELLE, née Marie-Joseph Saloux, de la Gare âgée de 76 ans.
          • M. Joseph PORCHER qui a été inhumé à Vannes.

 

          CATECHISME

          Résultats de la révision pour les enfants du cour moyen 2e année :

          Y. BILLARD (56) - P. DANDE (52) - R. RONDOUIN (50) - R. JOLY (44) - Mad. PHILIPPE (44) - J-Y. LAMBERT (41) - M. PROVOST (41) - P. VALENTIN (40) - G. PHILIPPE - J-M. FEVRIER - V. MOQUET - C. BERGER - B. BOSSU - L. DIVET - J. COUASNAULT - M. DANET - J-C. GUIHAIRE - M-A. DANDE - Ch. GUIHAIRE - G. GAUTIER - I. CASSADOU - P. TUAL - P. ROBERT - R. BOUREL - M. HOCHARD - Y. HOGUET - D. TUAL - J-L. FOSSE.

            P.S. Dommage, Monsieur le Recteur, sans doute trop occupé, pas plus que les dates des différents événements - remarque déjà faite - ne donne, ici, même pas les prénoms des enfants... Mais après vérification, nous aurons certains de ces prénoms au mois de mai dans la liste des communiants.

Haut de page   

          Notre Troupe Théâtrale se prépare fiévreusement : les répétitions se multiplient et se prolongent... c'est que bientôt le rideau va se lever... sur la désopilante comédie "En plein coeur". Séances le dimanche 15 mars en après-midi, et le 22 en soirée. Assuré que chacun pourra s'en donner 'à plein coeur' de sourire, de gaieté et de rires, je vous donne donc rendez-vous pour les 15 et 22.

          Le dimanche 22 mars, nous aurons également en après-midi une petite kermesse sur l'ancien champ de foire du Chêne-Mort. Cette fête de Saint Joseph du Printemps ne peut être placé sous un meilleur patronage ! et de plus la météo nous promet une journée ensoleillée, acceptons-en l'augure - mais de toute façon il y aura du soleil dans les coeurs et Langon répondra volontiers à cet appel puisqu'il est lancé pour préparer une cagnotte pour la Chapelle. - J'aimerai donner à cette fête une tonalité spéciale - comme il s'agit du patron des charpentiers - je voudrai faire une petite exposition de travail sur bois. Ceux qui voudraient participer à cette exposition seraient aimables de me faire signe... Statuettes, bois sculptés, petits travaux des jeunes, essais... Merci !

 

1970 - Avril

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -

            • William Yves Jean-Marie DUPONT, fils de Louis et de M.T. Gautier du Bourg. (Magasin EGE) Parrain : J. Gautier - Marraine : Mme Y. Dupont
    • MARIAGE -
            • Yves Sylvestre de Guer et Joëlle DELANNEE du Bourg de Langon.
    • SEPULTURES -
            • Alfred MAILLET de la Bossuais du Bot, décédé à l'âge de 72 ans.
            • Angèle Massicot, veuve P. MACE, de Tréau, décédée à 77 ans.
            • (23 mars) Marie-Rose Philippe, épouse MATHURIN, de Heinlée, décédée à 54 ans.
            • Nous avons également prié pour Mme Vve HARDY née Marie Roche, décédée à Beslé-sur-Vilaine à 84 ans.

 

          FAITS DE CHEZ NOUS !!!

          La Troupe des Menhirs a donc repris son activité théâtrale, et avec quel succès ! La comédie interprétée "En plein coeur" est allée, en effet, en plein coeur du public - un public qui mérite d'être remercié, car ses applaudissements soulignant avec justesse les meilleures réparties ou les situations les plus cocasses, étaient vraiment récompense et réconfort pour les acteurs - et comment remercier et féliciter aussi ces acteurs qui nous ont si bien divertis : Mme MOQUET, Melles E. DANDE, J. MACE, H. PANHALEUX; MM. A. DANDE, R. FRIN, V. ROUAUD, A. TREMOUREUX.

          Merci donc, et... à la prochaine !!!

          -0-0-0-0-0-0-0-0-0-

          Nous avons également vécu notre Kermesse de Saint Joseph et malgré une averse monumentale juste avant le début, ce fut un succès. Les responsables étaient à peine installés que la foule arrivait et prenait d'assaut tous les stands. Cette première réussite est un encouragement, et pour l'an prochain, souhaitons meilleur temps à notre Kermesse de la St Joseph. Merci à tous ceux qui s'y sont dévoués, grâce à eux la Chapelle pourra commencer à être aménagée.

Haut de page   

          SOUVENIRS de LANGON

           

          Aux enfants... Le jeudi d'ordinaire était magnifiquement libre !

            ...mournes, bloces, mâcres... ou autre cormes... des noms à réapprendre sans doute ?

          Les enfants ne partaient point les poches vides garder les vaches, n'y avait-il pas le grenier de la maison un "pommier" bien garni, je veux dire riche en pommes de garde ?  n'y avait-il pas dans la cour, le noyer, le cerisier, le prunier ?... en route ne trouvait-on pas, les "mournes", les "bloces", les baies d'églantier ou "boeuf gras", les nèfles, les mâcres ou châtaignes d'eau, les poires sauvages, bonnes seulement quand elles étaient mollettes, les cormes ?

          Vous voyez qu'il y avait de quoi faire des jeudis enchanteurs, sans compter qu'on creusait parfois des fours dans la terre, pour cuire sous la cendre des pommes, des châtaignes, ou des pommes de terre.

          Je n'en finirai pas si j'ajoutais qu'on mangeait au passage cette oseille sauvage qu'on appelait la "vinette"; et qu'on déterrait au couteau ces petits tubercules - qui étaient censés favoriser les poux - les "jeanottes". Les filles préféraient leur petite bouteille de liqueur rosée, cette fiole remplie à la fontaine de la Fiscanerie, et où elles avaient mis des cerises.

          Malgré toutes ces bonnes choses, quel ravissement quand on pouvait entrer dans un vrai jardin, comme celui des soeurs de l'ancienne école au bourg ! Voir des fraises, de vraies poires, des framboises, des groseilles (dont on aurait pas oser cracher la peau!) des castilles, du cassis... et s'entendre dire : "tu peux goûter tout ton content, ce qui te plaira !!!"

          L'Abbé Jacques

          Haut de page   

1970 - Mai

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -

          • Françoise Marie HEUZE, fille de Jean-Pierre et de Marie Porcher, Port-de-Roche. Parrain : Philippe Porcher. Marraine : Mme Heuzé.
          • Béatrice Renée RIDOUX, fille de Bernard et de Renée Glémeaux, de Tréau. Parrain : Antoine Doucet. Marraine : Paulette Jouan.
          • Hervé Emile Marie GAUVIN, fils de Auguste et de Yvette Colin, la Glénais. Parrain : Emile Colin. Marraine : M.T. Rondouin.
    • MARIAGE -
          • Hubert LANGLAIS et Annie DUCLOYER, des Brûlais.
    • SEPULTURES -
          • Ernest Gabriel PONTLEVE, de la Gare, décédé à l'âge de 78 ans.
          • François PANHALEUX, de la Pommardière, décédé à l'âge de 58 ans.

 

            COMMUNION SOLENNELLE

            Voici la liste des enfants qui ont fait leur communion :

            BOUREL Régine - COUASNAULT Jacky - DANET Martine - DIVET Loïc - GERARD Philippe - GUIHAIRE Christine - GUIHAIRE Jean-Claude - HOCHARD Maryvonne - HOGUET Yves - LAMBERT Jean-Yves - LETORT Bernard - NOEL Jean-François - PERRIGUE Jacques - PHILIPPE Madeleine - PROVOST Maryvonne - RIPAUD Didier - ROBERT Paul - ROSLAIS Thierry - RONDOUIN Roger - TUAL Dominique - VALENTIN Patrick.

            Souhaitons que l'enthousiasme de leur jeunesse soit soutenu par le solide exemple de leurs ainés.

 

Haut de page   

          LE COIN DES JEUNES SPORTFS ET DE LEURS AMIS

          L'Espérance de Langon-Beslé a brillamment terminé sa saison en championnat, puisque les trois derniers matches leur ont donné trois victoires; il est vrai que le temps sec était plus favorable à la cavalerie légère de ses avants. On termine donc à la huitième place du groupe; ce qui était inespéré en décembre !

          Et notre équipe fanion a continué sur sa lancée par deux belles victoires en tournois : chez nous à Langon le 3 mai, et au Grand-Fougeray qu'elle a remporté à l'issue d'un très beau match. - Pour ne pas être en reste, les Cadets ont eux aussi remporté leur tournoi, imitant ainsi leurs aînés. - Quant aux Minimes, après avoir terminé en tête de leur groupe ils participèrent aux Inter-Groupes; hélas ! à la finale les nerfs de nos jeunes ont craqué ! et ils ont subi une sévère défaite...

          Jean Février

          N.D.L.R. Souvent on entend les adultes crier sur les jeunes qui... que... dont... enfin, qui ne savent que faire des bêtises... et lorsqu'ils font quelque chose, on les laisse tomber; ne croyez-vous pas qu'il est dommage qu'il n'y ait pas plus de supporters à encourager leurs efforts, ne serait-ce que leurs parents ?       J. F.

           

          SOUVENIRS de LANGON

          Amis disparus...

          A un certain âge, on a dans l'au-delà, bien des êtres chers. Souvent je les nomme, en passant près des maisons qu'ils ont habitées dans mon voisinage. Ils sont encore avec nous, dans l'invisible. Il serait aisé d'en silhouetter plus d'un, d'éveiller chez vous un sourire, de vous édifier même... Bien sûr !

          Aujourd'hui, par une drôlerie qui ne vous surprendra plus beaucoup, sans doute, les amis disparus dont je veux vous entretenir ce sont des arbres que j'avais plaisir à revoir quand je revenais au pays, et qui à présent ne sont plus !

          Sur la Lande, il y avait trois pins parasols. - Au bord des voies romaines, en Italie, il y a les mêmes, avec un fût un peu plus élevé; on les conserve avec un soin jaloux, car dans le pays, ils ont un noble profil. - A Langon, le dernier des trois qui bordaient le beau chemin amenant à la Croix St Michel et à Courtiret, a récemment disparu ! Quel splendide promenade plantée on aurait pu avoir sur la Lande.

          Les enfants appelaient ces pins les "Pins de la Bonne Vierge"; pourquoi ? parce que lorsqu'on en épluchait la pigne - la pomme si vous préférez - on y trouvait des graines à l'enveloppe dure qu'un caillou brisait facilement. L'amande ainsi dégagée avait la forme de deux mains appliquée l'une contre l'autre, comme les mains de la Vierge... avec une dévote pensée cette amande, on la croquait...

           

          L'Abbé Jacques

           

1970 - Juin

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -

          • Anne Emilia Maryvonne MAILLET, fille de Joseph et de M. J. Drion, de la Favrais. Parrain E. Bassin. Marraine : M. Gicquel.
    • MARIAGE -
          • Henri Clément CHEVRIER, de Tréau, et Maryvonne DELANNEE, du Vaux.
    • SEPULTURES -
          • Madame J. PROVOST, née Elisa Rouaud, à l'âge de 79 ans.
          • Madame GOULOUAND, née Jeanne Brard, décédée au Bourg, à l'âge de 76 ans.
          • Monsieur Auguste MEILLERAY, du Fao, décédé à l'âge de 87 ans.

Haut de page   

            DEPART

            Depuis quatre ans déjà on le voyait parmi nous (Voir Bulletin Paroissial de Juin 1966), et malgré les "avertissements" donnés en haut-lieu, on pensait qu'il serait resté encore un peu, tant il était harmonisé avec l'ensemble du pays. Saluant les uns, hélant les autres, connaissant chacun et sa "parentèle", l'Abbé EVEN était vraiment de chez nous, et le nombre de services rendus à la paroisse et aux paroissiens n'est guère connu que du Seigneur.

            Le voici qui s'en va pour continuer sa mission dans un autre coin du Diocèse... et je puis vous dire que son départ laisse un grand vide au presbytère, (Oh! bien sûr, je vous vois sourire!) mais n'empêche que c'est vrai. D'autant plus que l'archevêché m'a bien prévenu qu'il n'aurait pas de successeur, il n'y aura plus de vicaire à Langon!...

            Cela tombe mal, en ce moment ou vous n'avez qu'un demi-recteur. Enfin, ça va nous obliger à mettre en pratique les consignes et conseils de Vatican 2 sur le rôle des fidèles dans l'Église...

            Nous souhaitons donc à Monsieur l'Abbé EVEN un bon ministère, un sacerdoce joyeux et entraînant dans sa nouvelle paroisse de Tresboeuf, à laquelle on a ajouté La Couyère. Cela l'obligera a de nombreux déplacements... mais cela n'est pas pour lui faire peur. Tous nos voeux à Monsieur le Recteur de Tresboeuf !

            Son installation est fixée au dimanche 2 août, à 15 heures.

 

1970 - Juillet

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -

          • Valérie Françoise Annick BOUVET, fille de André et de Marcelle Gicquel. Parrain François Gicquel. Marraine : Annick Gicquel.

    • DECES -
          • Nous avons prié pour Mademoiselle Maria BAUDU, de la Moisonnais, décédée à 81 ans et inhumée à St Ganton.

Haut de page   

            KERMESSE ET FËTE DES JEUNES

            Comme l'an dernier notre kermesse est fixée le 15 Août...

            Mais avant, il va y avoir la fête des jeunes; une fameuse bagarre entre les cow-boys et les peaux-rouges, entre Langon et Beslé; c'est une lutte à ne pas manquer... les paris sont engagés! et quelque soit le vaincu, le vainqueur sera... la bonne humeur.

            Rendez-vous est pris pour le 26 juillet, au Pont de Beslé.

 

1970 - Août

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -

          • Yannick Clair Yves MACE, fils de Clair et de Maryvonne JOLLY, domiciliés à Chatou (78). Parrain : Pierre Macé; Marraine : Mme Guiheux.
          • Lionel Gérard GAUVIN, fils de Jean-Yves et de Maryvonne JOUADE, domiciliés à Rennes. Parrain : Gérard Gauvin. Marraine : Léone Jouadé.
    • MARIAGES -
          • Jean-Claude Heurlin (de Bussy-Saint-Georges) et Jacqueline POMMIER, de la Morinais.
          • Patrick Nérhot (de Toulon) et Sylvie Houillère (de Rennes).
    • ENTERREMENTS -
          • Marcel ROUAUD, de la Gare, décédé à l'âge de 62 ans.
          • Ont été recommandés à nos prières :
            • Mme Jean GUERIN, la Louzais, inhumée à Angers.
            • Auguste BARBOT, décédé à Châteaubriant, inhumé à Langon
            • Marcel ROBERT, décédé à 22 ans à St Julien de Concelles.

Haut de page   

            NOTA BENE

            Le 9 Août, le Comité des Fêtes organise à Port-de-Roche une journée de réjouissances; comme on a demandé que la Messe soit inclue à la liesse du moment, elle y sera célébrée sur place.

 

1970 - Septembre

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -   

          • Nathalie BRARD. Parrain : J.P. Brard. Marraine : P. Brard.
          • Bruno PREVAIRE. Parrain : G. Hamon. Marraine : S. Provost.
    • MARIAGES -
          • Robert LANGLAIS, de la Noë-Blanche, et Marie-Yvette GUILLET, de Langon.
          • Alain ROBBE, de Beslé, et Ginette GAUDICHON, de Langon.
          • Gérard VIAUD, de Nantes, et  Joëlle BAUTHAMY de Musson.
          • Nous nous sommes unis aussi à la joie de Jean-Jacques DANDE et Renée Guibert, qui se sont unis à Ste-Anne.
    • SEPULTURES -
          • Joseph MAILLET, âgé de 26 ans, de la Favrais, inhumé à Guéméné-Panfao.

 

1970 - Octobre

            VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -
          • Colette Marie Hélène PROVOST, fille de Henri et de Solange Prévaire, de Bernuit. Parrain : R. Perrigué. Marraine : M. Houis.
          • Philippe Pierre PERRIOT, fils de Victor et de M.T. Melleray, de la Menisais. Parrain P. Robert. Marraine : N. Perriot.
          • Sylvie Yvonne Marcelle ROBBE, fille de Marcel et de M. Jeantet de Rennes. Parrain : M. Robbé. Marraine : Y. Bauché.
          • Karine Marie LE PENNEC, fille de Jean et de Jeannine Gilbert du Bourg. Parrain : M. Besnier. Marraine : B. Thomas.
    • MARIAGES -
          • Christian DETREZ et Joëlle MASSIOT de la Lande.
          • Guy BUJON et Odile HAREL de Balac.
          • Jean-Pierre MEILLERAY, de Radineuf, et Martine De Schrooder.
    • SEPULTURES -
          • Melle Marie QUILY, de Heinlée, décédée à l'âge de 67 ans.
          • M. André NOËL, de la Cointais, décédé accidentellement à l'âge de 44 ans.
          • M. Joseph MASSIOT, de Heinlée, décédé à Rennes à l'âge de 34 ans.

Haut de page   

          SPORTS

 

          En plus des activités de la M.J.C. dont l'Étincelle vient de nous entretenir, existe aussi le sport qui regroupe un nombre respectable de jeunes.

          Pour le Foot-Ball, la saison débute magnifiquement ! - L'Équipe Première de l'Espérance Langon-Beslé a démarré en trombe : après avoir remporté deux succès en coupe de l'Ouest contre Pipriac et Retiers, elle est allé gagner à Bréal son premier match de championnat... et voici que pour le 11 octobre s'annonce un derby de grande intensité : l'Espérance conte Bains/Oust. Un match à ne pas manquer. Bon départ, donc, pour les verts de Langon-Beslé.

          Un bon départ en nombre et en qualité ! car il n'y a pas que l'équipe fanion. Le frère Félicien a du pain sur la planche : deux équipes Benjamins - deux équipes Minimes - une équipe Cadets - deux équipes Seniors-Juniors.

          - Une photo de 1970  (Avant le départ de l'abbé Even) -

          Ajoutez à cette liste une équipe féminine de volley en formation... il en a fallu des démarches et conversations pour en arriver à ce résultat !

          Ce départ réussi, c'est peut-être la conclusion de l'entente qui règne entre les membres. Ceux qui ont pu participer au banquet organisé le 26 septembre peuvent en témoigner.

          Mais, pour s'occuper de tous ces jeunes, vous pensez bien que les responsables  se sentent un peu débordés; si parmi les lecteurs ou lectrices, il pouvait se trouver de bonnes volontés pour les aider, elles seraient certainement bien venues.

          Jean Février

 

1970 - Novembre

            VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊME -
          • Régine Marie Simone Michelle RACAPE, fille de Roger et de Simone Harel, de la Chenac. Parrain : Armand Harel. Marraine : Michelle Frangeul.
    • MARIAGES -
          • Jean-Marie PROVOST et Marie-Anne GLEMEAUX
          • Michel BERTHELOT et Danielle ROBBE.
    • SEPULTURES -
          • M. Alexandre THEBAULT, décédé au Bourg, à l'âge de 71 ans.

 

          SOUVENIRS de LANGON

          - L'ETIER -

          Sans doute peut-on préférer les Landes et l'air pur des pins aux senteurs de "Barjun" du marais et de l'Etier. Pourtant jamais notre lac langonnais n'a l'air triste. Pourquoi d'ailleurs ? Il n'est peut-être qu'un ancien lit de la Vilaine; en dépit de la légende qui voit en lui une espèce de mer morte où se serait engloutie la ville pécheresse de Langueur.

          Il est peut-être dû à une crue de la rivière qui aurait envahi un endroit creusé pour son argile par des potiers ou des fabricants de tuiles ou de briques.

          Je le regarde d'abord de la Pommardière : je l'aperçois presque d'un bout à l'autre. Quand prennent leurs bourgeons les peupliers qui les bordent, le panache en est d'un délicat pastel brun. Lorsque leur cime est verte, on devine que les feuilles, toujours en mouvement, ventilent l'air, même quand, au bas de la lande, il fait chaud comme dans un four.

          A la saison où les peupliers jaunissent, pendant bien des années, ils m'ont de loin fait signe : "-La rentrée des classes approche".

          Enfin, l'hiver venu, je les vois, longue file de veilleurs toujours debout encapuchonnés, emmitouflés de brume. Jamais, malgré tout, rien de lugubre...

          Abbé Jacques

          Haut de page   

1970 - Décembre

            VIE PAROISSIALE

 

    • BAPTÊMES -             (Ces 2 baptêmes - sans autres détails - sont repris dans la liste annuelle de Janvier 1971)
          • Sandra MEILLERAY
          • Marie-Pierre BOUREL
    • SEPULTURES -
          • Madame FRASLON, née Anne-Marie Macé, de St Joseph, a l'âge de 71 ans.
          • Nous avons également prié pour Pierre RONDOUIN, inhumé à Pipriac (Ancien gérant du Bot).
          • Marcel LEBROC
          • Pierre-Marie LANOUILLE    (Pour ces deux derniers, idem que pour les 2 baptêmes ci-dessus)

 

            UN EVENEMENT A LANGON

 

            Un nouvel Hôtel des Postes vient d'être construit chez nous. Ce bel édifice spacieux et bien situé, entouré d'un parking, fait honneur à notre commune et redonne un peu de jeunesse au Bourg. Il a été inauguré officiellement par les autorités, et béni par Monsieur le Recteur, le Samedi 19 Décembre.

 

JOYEUX NOËL

Haut de page   


1971 - Janvier

BONNE ANNEE

            ...Joies dont la présence, telles un phare sur la côte, attirent et rassurent :

                  "Vois tous ces bras tendus pour implorer la joie

                  Ta mission à toi, est de cueillir pour eux

                  Des fleurs à chaque branche, d'être heureux

                  Et simple et bon, afin qu'à leur tour, ils le soient."

                                                                                    Abbé Houdayer

 

            VIE PAROISSIALE

            Regards sur le passé :

            Au premier janvier 1970, les Menhirs félicitaient Langon de voir les baptêmes l'emporter sur les décès, mais cette fois, il t a un léger recul (21 baptêmes, 23 décès); quant aux mariages (au nombre de 15), c'est la même remarque : la plupart des foyers vont vivre sous d'autres cieux.

Haut de page   

    • BAPTÊMES -

          • Marie-Christine MICHIN, fille de Louis et de Reine Massau de la Jaunais. Parrain : Dominique Guihard. Marraine : Patricia Michin.

    • SEPULTURES -

          • Marie-Thérèse RACAPE née Bauthamy, décédée à l'âge de 52 ans.

          • Nous avons également prié pour :

            • Léontine FLEURY, de Tréau

            • Raphaël BLANCHARD, décédé à Redon, de la Glaçais.

            • Alphonse DUGUE, décédé à Redon, fils de l'ancienne sacristine.

            REMERCIEMENTS.

            Après les manifestations de sympathie lors de la mort de son mari, madame LEBROC me demande de bien vouloir se faire son interprète par l'écho des remerciements qu'elle ne peut exprimer à chacun.

             

 

          ANCIENS PRISONNIERS... ET AMATEURS DE BELOTE

          Comme chaque année, l'Amicale des anciens prisonniers et combattants organise un concours de belote. - Attention ! Il est grand temps de regarder votre calendrier :

          Dimanche 10 Janvier, grande première éliminatoire du Concours 71 chez PAUL, à la Gare !

 

          LA GALETTE DES ROIS

          Une heureuse initiative : cette année, dans une joyeuse ambiance de fête, la municipalité a réuni les anciens pour un goûter. Le Dimanche 10 Janvier, une quarantaine de jeunes de 70 ans et au-dessus, étaient donc groupés dans la grande salle des Frères, et au milieu des rires et des chants, on a tiré les Rois... Et rendez-vous est déjà pris pour l'an prochain... avec espoir que personne n'y manquera.

1971 - Février

          TEMPS DE PRIERE

          ...Comme chaque année, nous aurons également des réunions de quartiers; ces réunions sont à 20H30. Cette année, je passerai des vues sur les apparitions de Pontmain, puisque c'est l'année du Centenaire,

            Pour la première semaine :

              • Mardi 2 Mars : chez Monsieur et Madame PREVAIRE, au Bot.

              • Mercredi 3 : chez Monsieur et Madame GICQUEL, à Balac.

              • Jeudi 4 : chez Monsieur et Madame PERRIGUE, à Bernuit.

Haut de page   

          VIE PEROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -

          • Isabelle Patrice Monique BASSIN, fille de Jean-Baptiste et de Monique Cognard, du Bourg. Parrain : Bernard Cognard. Marraine: Patricia Taillandier.

    • SEPULTURES -

          • Madame Véronique GICQUEL veuve de François BLANCHARD, de la Chenac, décédée à l'âge de 85 ans.

          • Marcel BARBOT, de la Louzais, décédé accidentellement à l'âge de 68 ans.

          • Mme Veuve PERRIGUE née Julienne Siloret, décédée à l'âge de 82 ans.

          • Nous avons également prié pour le père de Madame GIFFARD, de la Poste, inhumé à Messac.

 

          SAINT JOSEPH

          Comme vous le savez, des travaux ont été entrepris à la Chapelle St Joseph...( Voir : O.F.janvier1971) ils s'achèvent ! et pour inaugurer cette nouvelle présentation de l'oratoire, une cérémonie est prévue pour le jour de la fête de son saint patron, le 19 mars - sans doute cette fête ne revêtira pas la solennité de celle de 1929, dont certains se rappelaient!!! - mais nous espérons y voir les anciens recteurs et vicaires passés à Langon...

          Le dimanche suivant, le 21 mars, une kermesse sera organisée sur le terrain même du Chêne-Mort, afin d'aider au remboursement des frais. C'est donc un double rendez-vous à noter...

          ...et ceci explique le choix du chapitre que nous abordons dans les Souvenirs de l'Abbé Jacques :

           

          SOUVENIRS de LANGON

          SAINT-JOSEPH

          Au XVème et XVIème siècles, ce qu'on appelle actuellement le Chêne-Mort n'était qu'une lande inculte et inhabitée. Ce terrain faisait-il partie des communs, si nombreux alors, à Langon? ou bien était-il propriété du Sieur de la Gougeonnais? On ne saurait le dire. La Gougeonnais, en tout cas, comme il est encore facile de le constater aujourd'hui, est une ancienne gentilhommière.

          Sur cette lande se trouvait un chêne, dans lequel avait été placé une statue de Saint Joseph. Déjà sans doute, les gens avaient une grande vénération pour cette statue, car le Sieur de la Gougeonnais ayant voulu l'enlever et la transporter chez lui, la tradition raconte que les gars de Balac, fort mécontents, retournèrent la chercher une nuit et la rapportèrent dans son chêne.

          Le propriétaire de la Gougeonnais se serait alors décidé à bâtir un petit oratoire sur la lande, à l'endroit du fameux chêne et il y aurait mis la statue vénérée, remplacée sans doute ultérieurement par une statue en bois - dont le Petit Jésus avait une démarche très originale.

          Au bout d'un bon nombre d'années, ce premier oratoire, de proportions très étroites, tomba en ruines. Une chapelle plus grande fut construite sur le même emplacement. Au moment des réparations de 1929, nous avons nettement retrouvé les traces d'une porte très basse, très étroite, qui servait sans doute d'entrée au premier oratoire.

 

    -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Haut de page   

          SOUVENIRS de LANGON

     

L'ETIER (suite)

          En allant vers la rivière sans quitter le bord de l'Etier, on a trouvé autrefois des bijoux anciens, dont une sorte de croissant en or, dans un champ qui appartenait autrefois à Ernestine RENOUARD. Malheureusement ces objets ont été confiés à un voyageur de commerce et... on ne les a jamais revus!

          Dans les mêmes parages, une fouille qui voulait, plus tard, continuer les recherches, découvrit tout juste une joue de porcelaine rose, une joue de poupée...

          La promenade le long de l'Etier était bordée à droite, il n'y a pas longtemps, d'un talus avec une haie vive. Dans cette haie, on voyait naguère des vignes qui pouvaient être excessivement vieilles; n'oublions pas que le cru de Langon a été jadis connu et réputé.

          Un penduliste - ou baguettisant - convaincu a cru pouvoir me dire qu'un souterrain, venu des hauteurs de Bréheil, devait - à travers champs - aboutir au voisinage de l'Etier... Cela nous reporterait aussi à des temps, non pas antiques, mais lointains!!!

          Enfin, des savants verraient volontiers dans la "bosse" une défense faite pour protéger les potiers, leurs ateliers, leurs produits contre les bandits et les pillards. Facilement on rapproche la Bosse* voisine de l'Etier des "Bosses" proches de Balac, où il a pu y avoir une villa gallo-romaine. Le ciment (j'en ai un spécimen) était indestructible.

          En conduisant les bateaux à la perche, les anciens disaient trouver dans l'Etier, des murs, des cheminées... Vite, des hommes-grenouilles!!

    Abbé Jacques

 

 

          ATTENTION !

          Bientôt la troupe théâtrale des MENHIRS va frapper les trois coups sur une Comédie désopilante; dès que seront terminés les travaux demandés par la Commission de lutte contre l'incendie...

 

          ET LES JEUNES !!!

 

          Le sport est toujours en pleine effervescence; voici d'ailleurs un communiqué de leur responsable.

          A l'Espérance de LANGON-BESLE - L'Équipe première a enregistré cinq victoires consécutives, dont une très probante sur l'ancien leader du groupe; si bien qu'à trois matches de la fin du championnat, et malgré un faux pas (0-1) à Vézin, elle se tient en tête du classement. La première B, elle, n'a pas le même classement ! mais, à sa décharge, c'est sa première année de championnat, et avec l'espoir...

          Les plus jeunes, eux se comportent toujours aussi bien. Les Minimes I sont premiers, les Minimes 2 se maintiennent au milieu du tableau. Les Benjamins I, n'ont, quant à eux, enregistré que des victoires (et certaines avec des scores qui font penser au rugby); pour les Benjamins 2, ils font leur apprentissage avec beaucoup de sérieux er d'assiduité sous le regard et le sifflet du Frère Félicien.

          Les cadets sont troisième, à quelques points des premiers, et ils n'ont subi qu'une seule défaite. (au Grand Fougeray).

          Nos volleyeuses ont fait des progrès appréciables, et leur apprentissage en championnat porte ses fruits : les scores sont de plus en plus serrés. Il semble que les succès ne devraient pas tarder.

           

1971 - Mars

          VIE PAROISSIALE

Haut de page   

    • BAPTÊMES -

          • Françoise Marie Madeleine Joseph AMOSSE, fille de Joseph et de Madeleine Pinaud, de la Glénais. Parrain : Joël Amossé. Marraine : Marie-Madeleine Amossé.

    • MARIAGES -

          • Pierre LINO et Paule FRIN, fille de M. et Mme Roger Frin, bouchers au Bourg.

    • SEPULTURES -

          • Madame Victor BOBELIN, née Angèle Dominel, inhumée à Nantes.

          • Jean-Marie TUAL, de Balac, décédé à l'âge de 72 ans.

          • Henri HEURTEL, de Port de Roche, décédé à Rennes à l'âge de 59 ans.

          • Pierre PORCHER, de Bodiguel, veuf de Marie-Rose Massiot, décédé à l'âge de 79 ans.

          • Nous nous sommes associés à la douleur de la famille MARCHAND, de la Gare, à l'occasion de la perte de leur petite fille Delphine, âgée de trois semaines.

 

          REUNIONS DE CARÊME

          • Mardi 16 mai : à la Garelais, chez Madame GAUDICHON.

          • Mercredi 17 : à la Buntais, chez Monsieur MARSAC.

          • Jeudi 18 : à la Lande, chez Monsieur MASSIOT.

 

          SAINT-JOSEPH - MESSE et KERMESSE

          Chaque année, bien sûr, la fête de la Saint Joseph est occasion pour les Langonnais de venir se regrouper en sa Chapelle du Chêne-Mort, et il me souvient de la belle assistance qui s'y pressait l'an dernier.

          Mais cette année, une raison supplémentaire vous convie à célébrer notre bon protecteur : les travaux terminés, nous allons y réaliser une cérémonie plus importante. - Ce 19 mars, on se rassemblera à la croix de la Morinais, à 10H30, pour se rendre en procession à la Chapelle. Les anciens recteurs ou vicaires de Langon seront présents, ainsi que les prêtres du doyenné afin de donner encore plus de relief à notre fête.

          Portée par quatre jeunes gens du bas de Langon, l'antique statue de Saint Joseph viendra réintégrer sa demeure en une solennelle procession avec croix et bannière. Et une fois que sera officiellement réinstallée cette statue à la place d'honneur en sa chapelle, les premiers chants de la messe retentiront, vers 11 heures.

          A l'issue de l'office, les ouvriers ayant participé aux travaux de réfection, les responsables des stands de la kermesse, se retrouveront avec les autorités, chez "Madeleine" pour un vin d'honneur familial. Et le dimanche suivant, le 21, sur la lande du Chêne-Mort, aura lieu la kermesse de Saint Joseph, permettant, comme au plus beaux jours de la foire, de retrouver l'ambiance joyeuse, et aussi le pèlerinage à la Chapelle un vrai pardon breton en l'honneur de Saint Joseph.

          Déjà, la kermesse est commencée par la vente de cacahuètes pour gagner une poupée, et dès le matin sera lancé le concours de palets, et vous pourrez prendre des billets pour un jeune chevreau. - Sur le terrain, jeux, stands, buvette, et naturellement saucisses et galettes vous solliciteront, et j'espère que vous succomberez à leur tentation.

          Et comment mieux finir cette journée de joie que par une monumentale partie de rire... c'est à quoi vous invite la Troupe des Menhirs. - En la salle de patronage, elle vous présentera une pétillante comédie : "J'Y SUIS, J'Y RESTE"...

          Donc, rendez-vous pour le théâtre, à 20H30, le soir du dimanche 21.

Haut de page   

    -0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

          SOUVENIRS de LANGON

    Culte de Saint Joseph - suite -

          Au moment de la grande Révolution, toutes les églises et tous les édifices dédiés au culte furent fermés. La Chapelle Saint Joseph subit, sans doute, le même sort. Pourtant, nous savons que pendant la tourmente révolutionnaire, les prêtres qui s'étaient cachés dans la région - et il y en avait certainement du côté de la Riolais, car nous avons vu la cachette - seraient venus, de temps en temps dire la messe la nuit, dans cette chapelle perdue au milieu des landes.

          Ils y auraient fait du ministère : baptisé les enfants, célébré des mariages. On nous a affirmé que la grand mère du défunt père PROVOST de la Gougeonnais aurait été mariée dans cette Chapelle pendant la Révolution.

          Il n'est pas impossible que l'Abbé RACAPE, alors vicaire à Brain, et mise à mort quelque temps après, en haine de la Foi, sur la place de Redon, soit de temps en temps venu à la Chapelle Saint Joseph pour y célébrer la sainte Messe.

          Après la Révolution, il semble que pendant un certain nombre d'années, la chapelle fut délaissée, en triste état, et tomba en ruines.

          Mais, si la vieille chapelle fut abandonnée, la dévotion à Saint Joseph ne le fut pas. Les bonnes gens avaient tellement confiance dans leur saint du Chêne-Mort, qu'ils continuaient de venir le trouver dans son réduit ouvert à tous les vents. Pour montrer la foi qu'on avait en lui, on apportait un morceau de pain, dans lequel on avait mordu et aux pieds de la statue on le déposait ensuite; pauvre aumône, bien sûr, mais qui venait du coeur.

          Comme la chapelle menaçait de s'écrouler complètement, les paroissiens se mirent en tête de la restaurer eux-mêmes. Le père Jean MACE de Bernuit, prit la tête du mouvement. Beaucoup de paroissiens y contribuèrent, amenant le bois et divers matériaux. On nous a cité particulièrement un Pierre RIAUD de la Morinais. Joseph FLOT de Bernuit aurait fait la couverture.

          Pourtant ça ne marcha pas tout seul. Les travaux duraient. Il fallut l'énergie et l'esprit de foi d'un Jean MACE pour en venir à bout. C'est qu'en effet, cette première restauration paraît s'être faite en dehors du clergé, qui s'y serait plutôt opposé...

          Après de longs mois, voici donc restaurée la Chapelle Saint Joseph. Sans être belle, elle avait repris un air de jeunesse. Les pèlerins pouvaient désormais y venir prier sans craindre la pluie et la tempête.

          Il restait à l'orner. Ce fut l'oeuvre de quelques généreux donateurs. Une statue de Saint Joseph fut achetée. La famille ARGAND de Brain aurait payé la statue de Ste Anne; la famille GAULTIER du Fao un chemin de croix, disparu depuis. C'est à ce moment qu'on acheta la statue de Saint Cornély, qu'on invoque pour les animaux malades, et la statue de Sainte Appoline, bien connue de tous ceux qui souffrent des maux de dents.

          Nous sommes vers 1867-1868. C'est à cette époque que la municipalité de Langon établit la foire du 19 Mars. Le courant de dévotion à Saint Joseph devint si intense que la population vint demander au recteur de la paroisse, qui était alors Monsieur Joseph LESNE, d'y célébrer la messe le matin du 19 mars. Monsieur Lesné aurait refusé. Pourquoi? surtout s'il s'agissait de son saint patron! On ne sait la raison, mais les bonnes gens racontent qu'à partir de ce moment M. le recteur serait tombé paralysé. Ne serait-ce pas plutôt que, sentant venir le mal, il aurait hésité devant une fatigue supplémentaire.

          En tout cas, les registres nous disent que ce fut son successeur, Monsieur l'Abbé BELLAMY, qui en 1871 bénit la Chapelle et le chemin de Croix. A partir de cette époque, on y célèbre la sainte Messe le 19 Mars, fête de Saint Joseph, et un des trois jours des Rogations.

          Parmi les gardiennes de la Chapelle, on nous a nommé, pour cette période proche de la nôtre, Marie GAUDICHON de la Garelais, si dévouée, et Madame de Béru, ancienne propriétaire de la Gaudinais. Jean PROVOST de la Morinais donna bien des soins à la toiture.

          Aussi frêle et humble qu'elle fut la Chapelle allait tenir un bon moment : plus de cinquante ans, elle continua d'abriter les dévots de Saint Joseph qui pèlerinaient chaque année et surtout en la mi-mars, à la foire.

          Mais cet édifice restauré par les initiatives, les subventions et le travail personnel des paroissiens, menaçait à nouveau ruine complète : la toiture effondrée n'était plus susceptible d'aucune réparation, les murs crevaient et le plafond voyait les lézardes s'élargir et se multiplier.

          C'est alors que le pasteur se décida à une restauration complète... Nous étions au commencement de Février 1929, et Monsieur l'Abbé GAUTIER, le recteur d'alors,  entreprend un vaste travail de réfection et de rajeunissement.

           

          Abbé Jacques

             (D'après le P. Orhant, dans l'Echo de 1929)

          Photo 2014      

          Agrandir  

1971 - Avril

          ST-JOSEPH - KERMESSE (suite)

          Succès confirmé, malgré le vent, le froid et la pluie ! Il fallait le vouloir pour aller au Chêne-Mort ce 21 Mars; mais qu'importe, rien ne saurait arrêter les gens de Langon - ni les voisins - quand il s'agit d'aller faire un pèlerinage à Saint-Joseph. Merci à tous ceux qui sont venus, ceux qui ont fait des dons, et surtout toutes les personnes qui ont tenu ou préparé les différents stands.

          Et voici les divers gagnants :

          • Concours de palets : 1er A. DANDE - 2èmes J. FEVRIER et DELANNEE - 3èmes LIENARD et SYLVESTRE.
          • La bourriche pesait 12k800, gagnée par Philippe HOGUET.
          • La poupée gagnée par Isabelle DUPONT
          • Le chevreau par Marcel JOUADE.

 

1971 - MAI

          VIE PAROISSIALE

           

    • MARIAGES :
          • Alain Norbert PHILIPPEAU, de Nantes et Marcelle Germaine BAUTHAMY, de Port de Roche.
          • Jules Jean Marie DANDE, de Quenairon, et Madeleine Marie ROBERT, de la Croix de Roche.

 

          THEÂTRE

 

          Je vous avais dit que le groupe de Jeunes préparait une séance théâtrale. Celle fois la date est fixée : la première représentation aura lieu le dimanche 23 mai, à 20H30, en la Salle des Menhirs. Il est recommandé d'apporter son mouchoir, car vous risquez de pleurer... de rire !

     

Haut de page   

1971 - JUIN

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES :
          • Nicolas Pascal DERVAL, fils de André et de Marie-Françoise TREMOUREUX (domiciliés à Elven). Parrain : Pascal Trémoureux - Marraine : Marie-Andrée Geffray .
          • Géraldine Raphaël Yvette Jeanne VIAUD, fille de Gérard et de Joëlle BAUTHAMY (domiciliés à Nantes). Parrain : Jean Dubarry - Marraine : Yvette Ribot .
          • Nathalie PERRIN, fille de René et de Jeannine BRIAND (domiciliés à Rennes). Parrain : Daniel Briand - Marraine : Mme Perrin née M.F. Hervé.
          • Bruno Michel JAN, fils de Marcel et de Monique Téguel, de la Couarde - Parrain : Michel Jan - Marraine : Régine Jan.
    • MARIAGE :
          • Jean Paul Auguste HOCHARD, de Renac, et Jacqueline Michelle Marie MAILLET, de la Nouette du Bot en Langon.
          • Christian POINT, du Havre, et Christiane HINOT, de la Chapronnais.
    • SEPULTURES :
          • Madame Veuve DELANOË, née Anne-Marie Blanchard, décédée à l'âge de 83 ans.
          • Armand Julien Marie FOSSE, décédé à l'âge de 78 ans.
          • Madame Veuve GICQUEL, née Percevault Adèle, décédée à Montenac, à l'âge de 82 ans.

 

          COMMUNION SOLENNELLE

          Voici la liste des enfants de Langon qui ont fait leur engagement de vie chrétienne dans leur Communion Solennelle le jour de la Pentecôte:

          Catherine BERGER - Bernard BOSSU - Isabelle CASSADOU - Marie-Anne DANDE - Patrice DANDE - Jean-Marie FEVRIER - Jean-Luc FOSSE - Roseline GIFFARD - Martine GRASLAND - Annie GUIHAIRE - Miche JALLU - Evelyne JOLLIVET - Robert JOLY - Patrick LEHURT - Alain MAROT - Jean-François MAILLET - Vincent MOQUET - Didier ROUX - Patrick TUAL.

 

 

          LA FÊTE-DIEU

          Nous avons eu la chance pour nos deux processions de la Communion et de la Fête-Dieu, la pluie nous a épargnés. Ces processions n'ont plus le large déploiement des fastes qu'autrefois, d'ailleurs le dais est en piteux état, et ainsi s'explique son absence; mais cependant, notre montée par la côte de la Pommardière avait belle allure, et je suis certain que le Seigneur était content et qu'il saura remercier - mieux que son Pasteur - ceux qui ont orné le parcours, bâti les deux reposoirs, et suivi la marche, montante comme une ascension vers le Paradis...

 

          COMMUNION DES PETITS

          Voici la liste de ceux qui ont fait cette première rencontre avec le Seigneur :

          Joël AMOSSE - Alain BERTIN - Yves GASCARD - Jean-François GICQUEL - Pascal HEUZE - Bertrand MACE - Joël MAILLET - Didier MASSIOT - Josiane BERTIN - Michèle BLANCHARD - Aline FOSSE - Isabelle GERARD - Marie-Laure GUIMARD - Roselyne LE BROC - Nicole PERCEVAULT - Maryline MICHIN - Patricia MICHIN - Patricia RIPAUD - Brigitte RONDOUIN.

 

Haut de page   

          LANGON QUI BOUGE !

          C'est vrai que je n'ai pas souvent l'occasion de glisser une information de ce genre dans ce bulletin (ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, c'est par manque de place et non par manque de matière...).

          Déjà la municipalité a commencé à changer l'allure de notre bourg. : les joints du mur longeant la place de l'Église ont été refaits, et comme dans un printemps de conte de fées, les fleurs ont surgies presque aussitôt. Des trottoirs tout neufs, une place revêtue d'un goudron impeccable... enfin tout et tout... Langon devient une capitale du tourisme. D'ailleurs ne vient-on pas de créer un Syndicat d'Initiative et qui prend des initiatives. (P.S. Déduisons ici que le S.I. qui existait sous la présidence de Marcel Divet et qui eut ses heures de gloires dans les années 60 n'était plus... NDLR). Les membres du bureau de ce Comité sont :

          Mmes RENOUARD - DELANOË - LEHURT, Mrs DUPONT - DELANOË Emile - ESNAUD Jean - GIFFARD Arsène - MASSIOT Michel - PROVOST Albert - ROUAUD Victor - ROUTURIER Léon - THEBAULT Jean-Paul - TREMOUREUX André.

          Et voici que ce Syndicat d'Initiative a pensé relancer les festivités populaires d'antan; et pour commencer, il nous invite à fêter la Saint Jean autour du feu traditionnel...

     

    V O I C I    L A    S A I N T  -  J E A N

          S'exerce-t-on pour faire braire la chèvre ?

          Si c'est un bassin en cuivre (sans pièce) qui vous manque, des personnes ont proposé de nous en prêter. Dites-le nous; et maintenant les joncs sont poussés, vous en trouverez donc facilement. Il faut que Langon se fasse entendre loin, très loin !

          Pendant cette soirée d'amitié à laquelle vous êtes tous invités, nous chanterons et nous ferons la farandole autour du grand feu de joie. - Si nos Anciens acceptaient d'interpréter les chansons du terroir, nous serions heureux.

          Nous vous attendons nombreux ce Jeudi soir 24 Juin , sur la Lande, près de la Croix Saint-Michel. Nous ferons revivre les feux de la Saint-Jean d'autrefois! et les "Valets de Ferme" qui changent de patron, feront "braire la chèvre".

          Petits et grands, venez tous vous détendre un peu, et oublier pendant e soirée vos durs travaux.

 

Haut de page   

1971 - JUILLET

            VIE PAROISSIALE

    • Mariages -
          • André BOURDET, du Bourg, et Jacqueline LE GRAND de Redon.
    • SEPULTURES -
          • Alphonse BAUTHAMY de Musson, décédé à Rennes et inhumé à Langon, à l'âge de 62 ans.
          • Madame Vve GUILLET, née Jeanne Thébault, de la Louzais, décédée à l'âge de 75 ans.

 

          FÊTES FAITES...

                                       ... FÊTES A FAIRE.

          La fête annoncée par le bulletin du 15 et organisée par le Syndical d'Initiative a donc eu lieu en ce dernier dimanche de Juin; et, disons-le tout de suite, ce fut une réussite; pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître.

          Déjà, le feu de la St Jean avait créé l'atmosphère de fête familiale et bon enfant; entraîné dans une ronde infernale (forcément, autour d'un feu d'enfer) chacun chantait à perdre haleine sa joie délirante, anonyme dans la foule... le ciel ayant prévu quelque possible incendie dans les herbes trop sèches nous envoya une bonne averse qui détrempa la lande, mais pas les voix... sauf celle de la chèvre !

          Quant à la kermesse, favorisée par un beau soleil, elle connut un véritable succès populaire; stands variés, jeux divers maintenant l'ambiance, mais le plus beau succès fut remporté par les enfants aux costumes lumineux qui nous enchantèrent par leurs évolutions gracieuses et leurs histoires. Le soir, le groupe "Fare-Awell" nous donna, dans la salle des Menhirs, un récital de "Negro Spirituals", ces cantiques si touchants des noirs américains.

          La fête est finie... vive la fête ! Car on va bientôt recommencer; n'oublions pas notre kermesse paroissiale qui reste fixée au 15 août. - Donc, rendez-vous est pris... et En-Avant !

           

 

            VIE PAROISSIALE

    • Mariages -

          • Pierre FONTAINE de Guipry, et Germaine FONTAINE, veuve de François Blanchard.

          • Michel GUILLEUX, de Montanac, et Marie-Odile DANARD, qui se sont mariés à Sixt/Aff..
    • SEPULTURES -

          • René GUERIN, décédé à Port-de-Roche, à l'âge de 64 ans.

 

     

    1971 - SEPTEMBRE

 

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊMES -

          • Bruno jean-Yves Franck GARCON, fils de Jean-Yves et de Marie-France Hinot, à Saint Nazaire. Parrain : Claude Garçon. Marraine : Mme Gilbert.
          • Emmanuelle Thérèse Christiane POLETTE, fille de Robert et de Michelle Makohin. Parrain : Ch. Briand. Marraine : Mme Chazeau.
          • Sandra SYLVESTRE, fille de Yves et Joëlle Delannée, du Bourg. Parrain : A. Sylvestre. Marraine : Michèle Delannée.
          • Nathalie Andrée Marguerite Marie GICQUEL, fille de André et de Marguerite Massiot du Bourg. Parrain : François Gicquel. Marraine : Michelle Gicquel.
          • Evelyne Renée RIDOUX, fille de Bernard et Renée Glémeaux, de Tréau. Parrain : Jh. Glémeaux. Marraine : Odette Strouble.
          • Marie-Claudee Michelle Germaine DESCARPENTRIE, du Bas-Bot, fille de Jean-Paul et de Germaine Maillet. Parrain : Michel Maillet. Marriane : Marie-Thérèse Heurtel.
          • Rosanne Marie GAUVIN, fille de Auguste et Yvette Colin, de la Glénais. Parrain : Jean-Yves Gauvin. Marraine : Mme Heuzé.
          • Christèle Claudine Delphine FERRE, fille de François et de Michelle Heurlin, de Broons. Parrain : JC Heurlin. Marraine : Marie-Cécile Ferré.
          • Annick Marie Léone HEURLIN, fille de Jean-Claude et de Jacqueline Pommier de Bussy-St-Georges. Parrain : Françoise Ferré. Marraine : Simone Pommier.
          • Agnès Marie Clotilde DETREZ, fille de Christian et de Joëlle Massiot, de la Haye-Fouassière. Parrain : Françis Duplessier. Marraine ! Mme Massiot.
    • SEPULTURES -
          • Julien DAVID de Chaumont, décédé à l'âge de 77 ans.
          • Mme Vve DOMINEL, née Simone Déhy, décédée à Maxent à l'âge de 50 ans.
          • Frédéric FLEURY, de la Louzais, décédé à l'âge de 70 ans.
          • Baptiste GANDEBOEUF, décédé à la Gare à l'âge de 57 ans.
          • Julle BILLARD, de la Louzais, décédé à l'âge de 71 ans.
          • Madame LEPAROU, née Germaine Ferrand, décédée à Heinlée à l'âge de 66 ans.

          FESTIVITES EN TOUT GENRE

          Deux fêtes à commenter, celle du 15 Août, bien sûr, mais aussi la Fête de la Terre qui vient de se terminer.

          Que dire de la première, sinon qu'elle fut une véritable réussite - à cause naturellement du temps qui fut splendide - quoique ce beau soleil ait empêché certains cultivateurs d'y rester autant de temps qu'ils l'auraient souhaité, car la moisson commandait!; mais le succès est également le résultat des nombreuses bonnes volontés dont le dévouement est si constant qu'on ne s'en aperçoit pas, que ce soit aux stands de jeux, du buffet ou buvette, ou dans les différents points où il faut se trouver... Tout à si bien marché que rien n'est resté!

          La Fête de la Terre avec les "battous de bié naï", ce fut aussi une réussite. Quelle ambiance il y avait sur la Lande!... et de la poussière... mais de toute façon, le bon cidre bien gouleyant aidait à faire glisser cette légère poussière de balle que le van lançait avec vigueur. Le matin, à la messe, on avait procédé à la bénédiction des semences; et cela m'avait fait plaisir de voir se reprendre une vieille coutume si chrétienne...  - Photos et article de Ouest-France -

 

     

    1971 - OCTOBRE

 

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊMES -

          • Arnaud Marcel Christophe METAYER, fils de Yves et de Christiane Reverdy, de la Gare. Parrain : M. Mahaut. Marraine: Mme Nicolas.
          • Isabelle Valérie BUJON, fille de Marc et de Odile Harel, de Boulogne-Billancourt. Parrain : Bernard Bujon. Marraine: Mme Bezier.
          • Gaël Henri Ernest Marie CHEVRIER, fils de henri et de Marie-Yvonne Delannée, de Tréau. Parrain : Ernest Delannée. Marraine : Anne-Marie Chevrier.
    • MARIAGES -
          • Michel GUERIN, de la Gare, et Marie Mouginot à Gagny.
          • Ferdinand MAINGUET, de la Gare, et Louise Grodoy à St Armel.
          • Jeannine BRARD, de Tréau, et Daniel Cogrel à Brain.
          • Bernard DUCLOYER, du Brulay, et Paulette Ameline à Ste Anne.
          • Michel LESNE et Marie-Anne CHEVRIER de Tréau.
    • SEPULTURES -
          • Franceline MACE, veuve de M. PATY, de la Chapronnais, décédée au Grand Fougeray et inhumée à Langon à l'âge de 84 ans.
          • Nous avons également prié pour Ambroise RIVIERE, décédé à Ste Anne dans sa 68e année.

Haut de page   

            SOUVENIRS DE LANGON

    L'Abbé Constant GRASLAND

 

          Il est des gens qui s'imaginent que les marais font de Langon un pays fiévreux ! Il me semble entendre ce qu'ils auraient dit s'ils avaient été témoins de la petite scène que voici. - C'était à la sacristie de Renac. En surplis, un prêtre que je saluais (je n'étais pas encore à la Pommardière) attendait le moment de prendre la parole devant les enfants de Communion. Oui! Le pauvre prédicateur devait avoir la fièvre : "Ah! Mon lit! Mon lit! Mon lit!" gémissait-il, "Mon lit!". Eh bien, cinq minutes plus tard, les enfants d'écouter: Monsieur l'Abbé Grasland avait oublié la fièvre et la fatigue, devant eux était un causeur plein de vie.

          Si ses forces étaient mesurées, sa taille n'était pas non plus avantageuse. Les Choristes d'alors, François et les autres, vous vous en souvenez? au Maître-autel de l'église, il fallait lui apporter un petit banc pour que monsieur le recteur puisse atteindre le ciboire au fond du tabernacle... N'empêche que si nous avions eu un orgue à la paroisse, vous auriez vu ce que des mains et des pieds, ce que des claviers et des pédales M. Grasland vous aurait tiré! Quand il était à l'harmonium, on s'apercevait qu'à Langon, il y avait un musicien, un artiste - élève de M. l'Abbé Lepage et de Vincent d'Indy, fondateur à Saint Sauveur de Rennes de la Salvatorienne, capable d'harmoniser des mélodies, de composer des cantates, paroles et musique...

          Monsieur Grasland prit possession de la paroisse le 19 Mars 1919 à 19 heures! C'est lui qui, en s'amusant, mentionne au registre tant de 9! Je m'amuserai à mon tour, à dire: Du Neuf! Il en mettra à Langon!

          Le rectorat de M. L'Abbé Ambroise Allys (1897-1919), après avoir connu des temps troublés, s'était achevé dans les années de guerre; pendant les hostilités, il n'avait été aidé que par son vicaire intérimaire et ses forces défaillantes laissaient de l'ouvrage au successeur. L'église très particulièrement appelle des réparations. Les plafonds ne tiennent plus; le plâtre avec lequel on les a badigeonnés s'enlève par plaques. Des planches y sont brisées ou sont tombées. Des lambeaux de papier qu'on y a mis pour boucher les trous flottent après s'être décollés. L'écaillement du crépissage laisse voir aux murs des taches noires. Le bas-côté Nord a tout son plafond qui ne tient plus et au-dessus des fonds-baptismaux il a fallu des étais...

          Le nouveau pasteur va devoir, a lui tout seul, montrer du dynamisme pour plusieurs. - Évoquons le petit groupe qui tient conseil près du vaste bénitier, que vous connaissez bien, dans la Chapelle de la Vierge.

          - "Oui, il y a du travail; on abattra des arbres; on laissera le bois sécher; alors, comme ça, dans quelques années, on verra"

          - "S'il doit en être ainsi, alors les travaux se feront sous un autre recteur, car il est urgent...

          - "C'est déjà trop de cette menuiserie plate, il faut que la boiserie suive les voûtes...

          - "On aura pas assez d'argent, ne serait-ce que pour le bas-côté Nord...

          - "Eh bien, faisons le premier carré, à l'entrée Nord, pour commencer..."

          Le lendemain de la Mi-août 1920, on s'y mettait... Les paroissiens irons dire à monsieur le recteur qu'ils étaient contents, on ne s'y reconnaissait plus, tellement c'était bien...

          Quand le bas-côté Nord fut arrangé, la bonne fièvre reprit le recteur : "Le Chœur, la nef, les murs ont grand besoin de restauration...

          - "Mais il y a 50 ans on a déjà réparé...

          - "Ce qui me désole, ce sont ces murs sales, les fenêtres brisées, le chœur on en parle pas... et le travail mal fait d'un peintre...

          Enfin, carte blanche est donnée à monsieur le recteur pour la restauration du coeur. Aussitôt après la communion solennelle de 1921, on s'y remettait. Le 10 janvier suivant, tout était fini...

          A suivre  - ici -    - Abbé Jacques Porcher.

 

            VIE PAROISSIALE

             

    • BAPTÊMES -

          • Thierry jean-Claude PROVOST, fils de Jean et de Marie-Annick Glémeaux de Tréau. Parrain : C. Jobin; Marraine : mme Ridoux
    • MARIAGES -
          • Daniel MONNIER, de Radineuf, et Mauricette Deniel, de Sainte Anne.
    • SEPULTURES -
          • Louis PERRIN, décédé à l'âge de 85 ans, au Bourg de Langon.
          • Claude GUERIN de la Louzais, inhumé le 5 novembre à l'âge de 32 ans.
          • Auguste BOSSU du Vault, inhumé le 11 novembre à l'âge de 68 ans.
          • Mme BOUDEHENT, née Marie Busson, inhumée à Paris à l'âge de 42 ans.

 

 

          JE CHAUFFE, TU GRILLES, IL ECOSSE

          Nous mangeons des châtaigne, vous buvez du cidre doux, ils s'amusent... Que voilà une belle conjugaison pour ce 14 novembre, jour de la grillée des châtaignes.

          Après avoir regardé les films sur les activités de Langon, sur la vie au pays et sur le voyage d'étude touristique du S.I., une foule sympathique et joyeuse s'est retrouvée au grand air, dans la cour de l'école publique, pour déguster de délicieuses châtaignes que les durs-au-feu nous préparaient avec un art consommé (N'est-ce pas Georges Tual ou Marcel Jouadé... et les autres) et pour faire glisser les marrons, une bonne bolée de cidre doux servi avec le sourire de Germaine et de Jeannette... Ce fut une bien belle journée, dans l'ambiance de vie famille et union, comme l'avait désirée l'organisatrice, Madame Renouard.

Haut de page   

 

          Il y avait eu, en si peu de temps, une magnifique réalisation. Les murs étaient tout rajeunis de ces jolis traits rouges qui simulaient les pierres; les piliers énormes n'étaient pas devenus transparents, mais leurs arcades, comme les saillies légères qui leur tiennent lieu de chapiteaux, étaient agréablement mises en valeur, cependant qu'étaient habillés leurs bases. Les hauteurs de la nef, le pourtour de l'autel, avaient des draperies hiératiques que le peintre avait tendues entre les colonnettes. Pierre Galle avait, non seulement dessiné le devant du Maître-autel, mais, tout là-haut, les deux anges, avec le même talent que la Vierge du Salve Regina sur l'arc triomphal.

          Compléments de cette restauration, les verrières à peine teintées, qui aux extrémités du transept, diffusent la clarté que réclame ce rajeunissement. Au-dessus de la porte Nord, une ouverture romane a été pratiquée. Enfin à gauche de l'autel de la Vierge, sur un fond de vitres bleues, une croix de verres dorés met une note originale dans cette partie vraisemblablement la plus ancienne de l'église.

          Dès qu'une possibilité s'est offerte d'ajouter à l'intérêt de la demeure de Dieu, Mr Grasland a été heureux d'en saisir l'occasion. A peu de temps d'intervalle, une famille généreuse a donné deux bannières. Le registre mentionne : "Elles remplaceront les bannières rapiécées, dont se moquaient les étrangers, et dont les gens de Langon avaient honte."

          Dans les restes de murs d'une ancienne chapelle à Bréheil, il y avait un vieux bénitier : il faut qu'il prenne place dans l'église, près de la grande porte. A Roche, il y a aussi un vieux saint de bois qui vient de l'ancienne chapelle seigneuriale : qu'il soit installé aussi solidement que possible dans la chapelle de la Vierge, au-dessus de l'entrée qui donnait accès au banc des seigneurs jadis.

          Si les psaumes ont un texte qui s'applique bien à monsieur Grasland, c'est celui-ci : "J'ai chéri la beauté de Ta Maison, Seigneur, Et le séjour de Ta Splendeur."

          Pour l'église, monsieur le recteur avait montré tant de zèle que l'érection du monument aux morts de la guerre 14-18 fit dire à certains : "Encore un moyen pour embellir la vieille église"... La nuance manquait !

          A l'intérieur du sanctuaire, un tableau de dessin roman, avec imitation de mosaïques, donnait déjà par villages, la centaine de noms des langonnais morts à la guerre. A l'extérieur de l'église il fallait un monument qui ne dépareille pas. Le maire, Monsieur Boudard, avait chargé M; Frédéric du Halgouët, son adjoint, de s'occuper avec l'architecte M. Couasnon de la réalisation. L'artiste avait pensé qu'il serait excellent sur une place que surplombe la rue, d'adosser le monument à l'église, de le composer dans le même style,, et d'employer des matériaux qu'on trouve uniquement dans le pays. Alors M. du Halgouët et M. Couasnon étaient allés demander à M. le recteur  l'autorisation d'appuyer le monument à l'église. Voilà comment les choses se sont passées. Le résultat est, à coup sûr, une remarquable réussite.

          De tous ces intéressants travaux, M. Grasland, le Dimanche, au prône, entretenait ses paroissiens, demandant des services à "ses amis les hommes" comme il disait; et ainsi, il les avait bien en mains. Dans le livre de la paroisse qu'il rédige avec soin, il note leur piété eucharistique à l'occasion de la Fête du Sacré-Cœur. Je m'en souviens moi-même, en un temps où l'on faisait au 3e dimanche du mois la procession du Saint Sacrement, un bon groupe d'hommes portait les cierges derrière le dais.

          Et il a d'autres sujets de joie : une école de soeurs sur la Lande; un congrès de Jeunesse Catholique de plus de 800 participants; des bénédictions de Croix au Fao, à la Mouchais, à la Lande... Quand, à 51 ans, rappelé à Rennes qu'il n'a cessé d'aimer, il fait à ses paroissiens des adieux émus : on lui confie une fonction où la réussite, difficile et rare, lui est pourtant réservée, le poste d'Aumônier des Étudiants.

          Dans ces jours de fin d'Octobre 1922, monsieur Grasland regarda-t-il les mélancoliques brouillards blancs qui sont, par les matins déjà plus froids, les langes de l'Etier et des marais; lui, en tout cas, avait mis comme une lumière toute jeune dans l'antique église et dans les âmes.

    - Abbé Jacques Porcher.

 

     

    1971 - DECEMBRE

 

            VIE PAROISSIALE

             

    • MARIAGE -

          • Albert PLOQUIN, de Massérac, et Madeleine HAREL, de Balac.

 

            MUSIQUE... JEUNESSE... ET LITURGIE.

            Vous avez entendu récemment cet orchestre que le Fère Félicien vient de lancer... au secours de son harmonium. Oh! Ce ne sont pas encore des professionnels du xylophone ou du tambour de basque... mais ils y mettent tout leur coeur, et font résonner les voûtes d'une musique nouvelle. Nous aurons encore la joie de les entendre à Noël ! Notre liturgie trouve ainsi une allure plus dynamique; et on espère toujours que les enfants vont finir par entraîner leurs parents... Qui sait?

 

JOYEUX NOËL

Haut de page   


1972 - Janvier

LES VOEUX DE VOTRE PASTEUR :

"Beau temps, Bon An

Que Dieu soit céans."

     

          DU NOUVEAU DANS L'EGLISE

          Que les esprits chagrins se rassurent, il ne s'agit pas d'une nouvelle liturgie, ni de nouveaux dogmes présentés dans l'Église Universelle... C'est tout simplement un nouvel autel-face-aux-fidèles qui vient d'être érigé dans notre église paroissiale.

          Depuis que les Beaux-arts avaient fait resurgir les ors du retable et de l'ancien maître-autel, la petite table où se disait la messe dominicale paraissait plus "provisoire" encore, aussi j'ai pensé qu'il était temps de mettre un autel définitif. C'est alors que me revint en mémoire la chaire enlevée de l'église : avec ses anneaux sculptés et dorés, il y aurait peut-être moyen de réaliser quelque chose qui s'assortirait avec le fond du chœur. Ainsi fut fait, grâce au talent de M. LEVEILLARD - ébéniste et artiste sur bois - que nous avons la chance de trouver en retraite (fort occupé) à Port-de-Roche. Il fit les découpages, traça les lignes, remonta les puzzles; on confia les moulures chez M. ROUX, et à M. FEVRIER de Renac...

          ...Cela me valut plusieurs démarches qui m'ont fait... rater l'envoi du dernier bulletin de Décembre 71 !!; mais je suis sûr que vous me pardonnerez en admirant cette réalisation qui me semble se marier très bien avec le maître-autel.

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTEMES -

      • Nadine Annick Chantal LEBRETON, fille de Robert et de Annick Théaudin, de la Cité des Pins. Parrain : Daniel Fontaine - Marraine : Mme Ch. Grange.

      • Loïc Robert LEBRETON, fils de Robert et de Annick Théaudin. Parrain : M. Cadieu - Marraine : Mme G. Coutnant.

      • Laetitia Claude Dominique BENOIT, fille de Roger et de Maryvonne Provost, de la Cité des Pins. Parrain : Claude Saindon - Marraine : Mme Provost-Louteau.

    • MARIAGES -

      • Michel TREMOUREUX et Monique THEBAULT

      • Rémi-Toussaint PROVOST, de Bernuit, et Germaine Marie Guilmeau.

      • Daniel georges Maurice LANNIER, de NOë-Blanche, et Jeannine Annick BODIGUEL, de Cahan.

    • SEPULTURES -

      • Madame Veuve QUERARD née Anne-Marie NOEL, du Bourg, décédée à l'âge de 92 ans.

      • Albert BILLARD, de la Louzais, décédé à l'âge de 73 ans.

      • Madame Veuve BAUTHAMY née Léonie DELANOE, de Port de Roche, décédée à l'âge de 85 ans.

      • Joseph Marie MASSIOT, de Heinlée, à l'âge de 63 ans.

      • Baptiste BASSIN, de Balac, à l'âge de 61 ans.

VIE PAROISSIALE - REGARD SUR LE PASSE

(Je reprends ici les statistiques de 1971 où doivent apparaître les personnes que la non diffusion du dernier bulletin de l'année - comme le précise Monsieur le Recteur à la fin de l'article sur le nouvel autel - aura occultées. NDLR.)

BAPTEMES (26) : Françoise AMOSSE - Isabelle BASSIN - Jean-Michel BAUDU - Mariette BAUER - Isabelle BUJON - Gaël CHEVRIER - Stéphane COLLIN - Stéphane DELUCRE - Nicolas DERVAL - Marie-Claude DESCARPENTRIE - Agnès DESTREZ - Christel FERRE - Bruno GARCON - Rozane GAUVIN - Nathalie GICQUEL - Annick HEURLIN - Bruno JAN - Arnaud METAYER - Marie-Christine MICHIN - Nathalie PERRIN - Emmanuelle POLETTE - Thierry PROVOST - Evelyne RIDOUX - Remy ROUAUD - Sandra SYLVESTRE - Géraline VIAUD.

MARIAGES (12) : André BOURDET et Jacqueline LE GRAND - Jules DANDE et Madeleine ROBERT - Pierre FONTAINE et Germaine FONTAINE - Jean-Pierre HOCHARD et Jacquelien MAILLET - Michel LESNE et Marie-Anne CHEVRIER - Pierre LINO et Paule FRIN - Paul MARCEAU et Marie-Anne VITRE - Alain PHILIPPEAU et Marcelle BAUTHAMY - Albert PLOQUIN et Madeleine HAREL - Christian POINT et Christiane HINOT - Gérard SZENDROVICS et Anna ATTANASIO - Michel TREMOUREUX et Monique THEBAULT.

SEPULTURES (26) : Marie-Thérèse BAUTHAMY - Marcel BARBOT - Alphonse BAUTHAMY - Jules BILLARD - Albert BILLARD - Léonie DELANOË veuve BAUTHAMY - Germaine FERRAND veuve LEPARROU - Julien DAVID - Simone DEHY veuve DOMINEL - Véronique GICQUEL veuve BLANCHARD - Jean-Baptiste GANDEBOEUF - René GUERIN - Claude GUERIN - Frédérick FLEURY - Armand FOSSE - Auguste BOSSU - Anne-Marie BLANCHARD veuveDELANOË - Henri HEURTEL - Françoise MACE veuve PATY - Anne-Marie NOËL veuve QUERARD - Adèle PERCEVAULT veuve GICQUEL - Louis PERRIN - Pierre PORCHER - Julienne SILORET veuve PERRIGUE - Jean-Marie TUAL.

    1972 - FEVRIER

 

          VIE PAROISSIALE

           

    • BAPTÊMES -

      • Martine Marie Jeanne ESNAUD, fille de Jean et de Marie Durand, du Bot. Parrain : Emile Esnaud. Marraine : Eliane Durand.

    • SEPULTURES -

      • Jules Marie DELANEE, de TYréau, décédé à l'âge de 68 ans.

      • Eugène Marie MENAGER, de la Glénais, à l'âge de 68 ans

      • Jean-Baptiste THOMAS, de la Pommardière, décédé à l'âge de 68 ans.

       

 

            LE COIN DES SPORTS

           

          Le football se porte bien, merci ! L'équipe I° est avant dernière, c'est vrai, mais il y a des circonstances (Gégé a été blessé; les militaires ont des éclipses obligatoires). Cependant, ils ont gagné dimanche dernier (et contre le 2° du groupe!) donc, espoir! La réserve peine en ce moment : sur un effectif de 25 au départ de la saison, ils ont réussi à jouer dimanche à 9 tout juste ! Les cadets, par contre, sont en tête de leur groupe, leur dernier match se solde par un 14 à 2 en leur faveur - excusez du peu! - Quant aux minimes, après avoir occupé la 1° place, ils ont rétrogradé, mais ils sont tout de même troisième, ce n'est pas si mal. Les benjamins I ont longtemps caracolé devant les autres; n'ont-ils pas encore gagné leur dernière rencontre par un éloquent 11 à 0? Mais qu'ils se méfient de la facilité. Et nos Volleyeuses, si vous les aviez vu après leur victoire sur la I° de Lohéac! et leur lutte continue, courageuse, bien que pas toujours aussi triomphante. Malheureusement, il manque des joueuses, il n'y a pas assez de réserve pour pallier aux grippes et aux fatigues... (Photos des équipes).

Haut de page   

    1972 - MARS

            VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊME -
      • Catherine Madeleine Anne Marie DANDE, fille de Jules et Madeleine Robert, de Quenairon. Parrain : Joseph Dandé - Marraine : Mme Couasnault.
    • SEPULTURES -
      • Bernadette CHEVAL, veuve de François MACE, de Bernuit, décédée à l'âge de 79 ans.

 

          ON CHUCHOTTE!!! "En coulisse..."

          La troupe des Menhirs s'entraîne ferme pour nous présenter un nouveau spectacle. Les répétitions ont repris leur rythme de croisière, et même accéléré; et chaque acteur s'efforce de rentrer dans la peau de son personnage. - Ce sera le 19 mars (décidément la fête sera complète ce jour-là : St Joseph - Pèlerinage et kermesse) que le rideau va se lever pour nous faire participer à un magnifique et poignant drame familial écrit par Marguerite Augustin-Bunel : "Michel". Pièce en trois actes et quatre tableaux.

 

          FRERE JACQUES

          Non, non! il ne s'agit pas de l'Abbé Jacques qui ses serait fait moine, sur ses vieux jours pour mieux songer à son salut. - Il n'est pas question non plus du frère Jacques à qui on demande s'il dort, s'il ne va pas sonner les "Matines".

          Il y a un frère Jacques dont l'histoire peut jeter quelques lumières, sans doute, sur les mystères de cette colline chère au père Orhant (vicaire à Langon de 1923 à 1933) l'Hermitage (que les écoliers ne me chicanent pas sur l'orthographe!).

          Au château de Bœuvres qui n'est pas loin, le seigneur menait grande vie! Or, sur la lande, un jour, voici paraître un moine; le paysage lui sembla si beau qu'il était de nature à lui élever l'âme. Une source, dans le vallon, lui servirait son eau limpide; il y avait moyen de trouver un abri dans le rocher.

          Une anfractuosité existait (d'avance?? voilà ce qu'on aimerait bien savoir!) car frère Jacques, le moine, n'était point le premier en ces lieux. Pour ne rien dire des pierres mégalithiques des environs, on peut dire que le village voisin du Chatelier devait, avec ses retranchements militaires, surveiller la courbe de la Vilaine qu'il surplombe.

          En tout cas, voici frère Jacques dans sa grotte, et de là montent de belles prières qui font contrepoids au luxe, aux fêtes du manoir de Boeuvres. On est au XVIII° siècle.

          Le seigneur du château précisément entendit parler du moine et s'en alla visiter le saint homme.. Voici qu'il le trouve à genoux dans son creux de rocher. Son cœur en fut tout remué; après avoir salué l'ermite, s'être recommande de ses prières : "Je vous construirai, lui dit-il, une cellule en ce lieu même."

          Oui, mais frère Jacques n'était pas venu chercher ses aises sur ce coin de lande; il voulait garder sa grotte nue et froide, et il le déclara humblement. - Le seigneur fit quand même sa construction; seulement, quand celle-ci fut achevée, l'ermite avait disparu... Sur la lande solitaire, nul ne le revit plus. Il vint mourir au port de Messac. Le registre des sépultures indique :

          "Frère Jacques-Noël FELIN, du Tiers-Ordre de Saint François, solitaire de l'Ermitage de Bœuvres

          Décédé au Port de Messac le 18 Juillet 1759; inhumé le 19 du dit mois, âgé de 55 ans."

          La cellule de l'Ermitage demeurait vide; le seigneur la donna à son chapelain qui mourut en 1765. - Un de ses successeurs, René Savary, y habita vers 1780, en faisant avec son frère l'école aux petits enfants...

          Allez donc voir la grotte du frère franciscain... vous ferez une fort jolie promenade.

                                                                                                                                    - Abbé Jacques Porcher.

 

    1972 - AVRIL - MAI - JUIN - JUILLET : NEANT

         

        VIE PAROISSIALE

         

    • BAPTÊMES -

          • Véronique Marie Monique TREMOUREUX, fille de Michel et Monique Thébault - Parrain : Jean-Paul Thébault - Marraine : Mme Derval née F. Trémoureux.
          • Jocelyne Maryvonne PROVOST, fille de Henri et de Solange Prévert de Bernuit. Parrain : Jacques Provost - Marraine : Mme Georges Hamon.
          • Jézabel Marie Andrée GAUTHIER, fille de Jean-Pierre et de Régina Tessier de la Cité des Pins. Parrian : André Tessier - Marraine : Marie-Françoise Gauthier.
          • Olivier Philippe Michel DESCARPENTRIE, fils de Jean-Paul et de Germaine Maillet du Bot.. Parrain : Philippe Hamon - Marraine : Soeur Michelle Descarpentrie.
    • MARIAGES -
          • Bernard LELIEVRE et Edith DANDE (fille de Jean et Marie Porcher du Bourg).
          • Daniel CHAPEAU et Lydie ALLAIN (fille de Jean et Yvonne Allain de Port-de-Roche).
          • Gérard Jacques GUILLON d'Yssy-les-Moulineaux, et Yolande Marie-Annick Agnès GUIHAIRE (fille de Pierre et de Agnès Provost de la Morinais).
    • SEPULTURES -
          • Albany GUIHARD veuve de Pierre BOUREL de Roche, décédée à l'âge de 67 ans.
          • Joseph GAUDICHON, de Balac, décédé à l'âge de 75 ans.
          • Joseph BOIS, de Port-de-Roche, décédé à l'âge de 88 ans.
          • Nous avons également prié pour :
              • Mme HURLIN mère de l'abbé Hurlin (Cahan)
              • M. L. RENAUD de la Couaillerais, inhumé à Beslé.
              • M. DANIEL, décédé à Paris et inhumé à Sainte-Anne.
              • Mme BRUNEAU, inhumée à Sainte-Anne.
              • Mme RONDOUIN, inhumée à Saint-Ganton.
              • Mme la baronne de DAMPIERRE, inhumée à Port-Saint-Père.
              • M. Jean GUERRIER, inhumé à Saint-Nazaire.

 

    1972 - SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE - DECEMBRE: NEANT

 

Haut de page   


1973

    1973 - JANVIER à JUILLET inclus: NEANT

1973 - Août

        Monsieur l'Abbé HOUDAYER a rejoint la Maison du Père.

        Samedi après-midi 21 juillet, les obsèques de l'abbé Louis Houdayer avaient lieu en l'église de Le Pertre, son pays natal.

        La messe était célébrée par le Cardinal Guyon archevêque de Rennes, et concélébrée par 25 prêtres - Mgr Paty, évêque de Luçon, accompagné environ de 80 prêtres et des drapeaux des Anciens Combattants er Prisonniers de Guerre du canton Nord Ouest de Rennes, des communes de Chasné sur Illet et de Langon, assura la conduite au cimetière où il fut inhumé dans le caveau des prêtres de la paroisse, sous le calvaire.

        L'abbé Louis Houdayer, né en 1917, au Pertre, ne fut ordonné prêtre qu'en 1949, après avoir fait la guerre et subi la captivité. Il a été vicaire à Louvigné du Désert, St Martin de Rennes, et recteur à Chasné et Langon (1969 - 1972). Nombreux furent les paroissiens de toutes ces communes qui l'accompagnèrent en sa dernière demeure.

        P.S. Rappelons que c'est sous son ministère que fut restaurée la Chapelle Saint-Joseph : Ouest-France Janvier 1971

        DERNIERE HEURE

        Madame AUBRY, est décédée au Bourg ce er août, à l'âge de 87 ans. Elle sera inhumée ce vendredi 3 à 15H.

 

        VIE PAROISSIALE

    • BAPTEMES :
          • 5 août - André TEGUEL né le 20 mars à Lamballe, fils de Auguste et de Nicole Quernet, domicilés à Heinlée.
          • 15 août : Florence CANZIAN, né le 17 juin à Youlouse, fille de Henri et d'Anne-Marie Saulais, domiciliés à Toulouse.
    • MARIAGE :
          • 11 août : Marcel ROBBE, domicilié à Rennes et Josiane LEBLANC, domiciliée à Montrouge..

COMPLIMENTS à Eric ROUTURIER pour son succès au C.A.P. d'électro-technique.

        NOUVELLES des SOLDATS

        Reçu carte de la Cathédrale de Fort-Lamy (République du Tchad) de Alain FRIN, qui reçoit régulièrement les MENHIRS.

        STAGE d'HARMONIUM FUTURS ORGANISTES...

        3 des jeunes paroissiens de Langon, Jean-François GICQUEL, Patricia MICHIN, Annie FEVRIER ont suivi pendant une semaine un stage d'harmonium à Etrelles - Ils rentrent ce soir samedi 18 août.

        CONCOURS COMMUNAL DES MAISONS FLEURIES de LANGON

        Première Catégorie - 1er : M. et Mme RICORDEL, la Lande du Moulin - 29 points. 2e : M. et Mme A. ROUX, Pommardière - 25 points. 3e : M. et Mme L. DUVAL, Cahan, 4e : M. et Mme A. DANDE, le Grand Clos. 5e : Mme Vve LAURENT, Port de Roche. 6e : M. et Mme TREMOUREUX, la Gare.

        N.B. M. et Mme ALZON, Corbinières, avec 30 points, est classé hors concours comme les années précédentes - Mme BRIAND de la Garelais, est hors-catégorie, le Parc est magnifiquement aménagé et fleuri, mais ne peut participer au concours des Maisons fleuries.

        Deuxième Catégorie - Balcons ou Terrasses sans jardin fleuri sur la rue - 1ère : Mesdames LEBLANC, Bourg, 28 points. 2e : Mme Ant. ROUX, Bourg. 3e : Mme DELANNEE, Bourg.

         

        Le 18 Juillet ON A DANSE LE TAMOURE sur la PLACE de la MAIRIE de LANGON. - Voir quelques photos

        Langon, sur la place de la Marie, le 18 juillet. Le soleil brille d'une manière inespérée. On ne s'étonne pas pourtant, car le soleil est unanimement reconnu comme un ambassadeur... Ambassadeur de quoi, de qui? Rien de moins que les iles dans le vent, du tamouré, des vahinés... Oui, annoncés par le soleil, c'est TAHITI qui va débarquer.

        Ce n'est pas la première fois que les amis de Tahiti viennent à Langon. Le député-maire de Langon, M. Renouard, est chargé des problèmes du budget d'Outre-Mer. Ayant eu ainsi la possibilité de rencontrer des Tahitiens prêts à partir pour Rennes, il les a invités à venir passer un après midi à Langon.

        Un court instant, l'inquiétude règne sur la place. Il est 3 heures de l'après midi et le car des Tahitiens n'est pas encore arrivé. Il est vrai qu'au pays du soleil, on a l'habitude de prendre son temps... Les voilà! Le car arrive. On se précipite. Une première exclamation de joie est suivie de cris d'admiration pour les costumes bariolés et les chemises de couleurs des "amis de là-bas". A la descente du car, on sacrifie immédiatement aux traditions... Bises et colliers de coquillages pour celui qui reçoit... en l'occurrence M. Renouard qui croule bientôt sous le poids d'une bonne cinquantaine de colliers.

        Toute amitié est faite d'échanges. Ce sont les traditions qui serviront de cadeaux. Voici la vraie bolée bretonne, du bon, du vrai, du "bouché" en échange des colliers. Notre boisson nationale a l'air d'être largement appréciée. Bolée à la main, les invitations fusent... Avant la signature du livre d'or de la Mairie, les danses commencent. Ce n'est pas aussi facile qu'on le croit !!!

         

Haut de page   

    1973 - SEPTEMBRE

          VIE PAROISSIALE

    • SEPULTURES :

          • Colonel Albert GUERIN, décédé à la Gare, à l'âge de 87 ans, inhumé le 4 septembre.
          • Madame Veuve J. DANIEL, née Julie Lebreton, décédée à la Loge à l'âge de 90 ans, inhumée le11 septembre.
          • Madame MALBRUNO, née Marie-Louise Plédel, décédée à la maison de Retraite du Grand-Fougeray, inhumée le 11 septembre.
          • Jean-Michel BAUDU, décédé à la Piazais (?) accidentellement à l'âge de 23 ans, inhumé à Renac.

    1973 - NOVEMBRE

 

          VIE PAROISSIALE

    • MARIAGES:

          • Le 20 octobre à Langon Alain BERARD, domicilié à Renac, et Monique LAURAND, domiciliée à la Piais en Langon. - La Troupe Théâtrale des Menhirs, dont était membre la mariée, avait préparé pour la circonstance un très beau programme de chants. M. l'allé Gaudichon, recteur de Renac, assistait à la cérémonie.
          • Le 20 octobre à la Chapelle-St Melaine, Patrick CROCHARD, domicilié à St-Etienne-de-Montluc, et Françoise HERRERO, domiciliée à Langon.

          AUX CLASSES VERTES de LANGON

            L'inspecteur d'Académie vient de nommer M. MICHEL directeur des "Classes Vertes" de Langon. - Au nom des langonnais, les Menhirs souhaitent la bienvenue à M. Michel et lui souhaitent beaucoup de succès dans le travail d'animation qu'il aura à assurer près des jeunes écoliers qui viennent au "vert" à Langon. - Deux classes de Rennes sont inscrites pour le mois de Novembre.

          THEÂTRE

            La Troupe Théâtrale "Les Menhirs" de Langon préparent une séance de théâtre pour Noël. - La mise en route est faite et d'ici quelques semaines le programme sera publié.

          LE CHEMIN DE FER DE LANGON - HISTORIQUE  (Voir page du centenaire)

          (...suite et fin : n'ayant pas le Bulletin du mois d'Octobre, je n'ai malheureusement pas le début de cet historique. NDLR)

          ...La maison occupée par le restaurant Hameline (photo) fut construite pour servir de cantine aux ouvriers. - Quelques année après l'inauguration de la ligne un grave déraillement se produisit dans la tranchée du Vaulay (Journal "Le Gaulois" avril 1871). Les victimes, nombreuses, furent enterrées pour la plupart dans notre cimetière.

          Peut-être un jour, un érudit fera-t-il une étude historique de cette voie sur notre territoire et les conséquences qui en découlèrent pour notre petit pays. - Voir mon humble participation dans ces recherches : outre le rappel de la page "Centenaire" lire également les délibérés du Conseil Général d'Ille-&-Vilaine et le petit "topo" sur l'origine de diverses carrières. NDLR -

    1973 - DECEMBRE

          VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊME :

          • Le 2 décembre, Arnaud Jean Claude DESCARPENTRIES, fils de Jean-Paul et de Germaine Maillet, né le 20 septembre à Redon, domicilié au Bot. Parrain : Jean-Claude Cottais. Marraine : Mme Gisèle Prévert.
    • MARIAGE :
          • Notification de mariage - Albert QUELARD de Langon à épousé le 8 décembre à St-Nicolas de Redon Marie-Paule Plormel.
    • SEPULTURES:
          • M. Julien PORCHER, décédé à Port-de-Roche à l'âge de 68 ans, inhumé le 19 novembre.
          • M. Alphonse BOCHEREL, décédé dans sa 78e année, inhumé le 7 décembre.

          CONSEIL PAROISSIAL

          A la suite des votes de début novembre, le Conseil Pastoral est constitué comme suit :

          - Personnes de plus de 60 ans : M. Emile DELANOË et Melle GICQUEL

          - Agriculteurs : M. Alphonse GASCARD, M. G. LAURAND, Mme Jean HEUZE, Mme Albert RONDOUIN.

          - Salariés : M. André TREMOUREUX, M. Roger RACAPE, Mme Joseph DELANOË, Mme François GICQUEL.

          - Autres professions : M. Pierre MOQUET, Mme Jean FEVRIER

          - Jeunes : Gérard FRANGEUL, Michel FERTILLET, Chantal HINOT, Chantal DANDE

          N.B. A cette liste d'élus il faut ajouter les délégués des Frères et des religieuses.

 

          Les Lecteurs des Menhirs écrivent :

          Longue lettre du Frère Joseph Chanel... en repos à la Maison Provinciale de Varennes-sur-Allier. (Photo)

          P.S. Noter ici le prénom du Frère Chanel pour tous ceux qui, comme moi, ne le connaissait uniquement que par son nom... et sa discipline excessive ! NDLR

EGLISE, QUELQUES MODIFICAIONS

            - Les 2 confessionnaux de la Chapelle de la Ste Vierge et de celle de St Jean ont été déplacés afin de donner plus de places et de permettre de mieux voir l'autel face au peuple. -  Bénitier : le grand bénitier a été enlevé et placé près de la porte d'entrée - Croix d'Enterrement : Une petite croix remplacera aux enterrements la grande croix lourde à porter; ce sera la même pour tous.

 

Dimanche 9 décembre à 14:30

ARBRE DE NOËL DE L'ECOLE PUBLIQUE à la Salle des MENHIRS

Entrée gratuite - Il y aura du théâtre et du cinéma.

 

Dimanche 23 décembre à 14:30

Salle des MENHIRS - ARBRE DE NOËL DES ECOLES PRIVEES

Entrée gratuite - Au programme : danses, ballets, chansons et des surprises - Tombola

 

SPETACLE THEÂTRAL à la Salle des MENHIRS

 

Lundi 24 décembre à  20:30 - Dimanche 30 décembre à 15:00

 

La TROUPE des MENHIRS présentera une comédie de la "Belle Époque" en 3 actes : "Tout ce monde évolue dans un dialogue plein de verve, d'astuces, de bons mots, parfois truculents mais toujours dans la juste mesure...

Les MOINEAUX

de

MONTMARTRE

 


1974 - JANVIER

          VIE PAROISSIALE

    • BAPTÊME :

          • Le 16 décembre, Anicette Marie Madeleine DUCLOYER, fille de Bernard et de Paulette Hameline, née le 23 juillet à Redon, domiciliée à Radineuf. Parrain : André Deniel. Marraine : Denise Deniel

          COMPTE-RENDU TRIMESTRIEL DE CATECHISME

          La note indiquée est la moyenne des devoirs et des leçons

          François BLANCHARD / 16 - Dominique BASSIN / 16 - Hubert MAILLET / 15 - Didier MAILLET / 20 -  Marie-Armelle BAUDU / 19 - Léone CHAUMONT / 14 - Marie-Pierre GRASLAND / 13 - Colette JALLU / 15 - Chantal MASSIOT / 19 - Rémy DANDE / 20 - Hubert GRASLAND / 14 - Jean-Pierre GUIHEUX / 16 - Georges LAURAND / 17 - Gabriel MAROT / 12 - René PHILIPPE / 15 - Marie-Madeleine AMOSSE / 20 - Josiane BERTIN / 16 - Jacqueline BOSSU /17 - Annie FEVRIER / 19 - Françoise MACE / 19 - Maryline MICHIN / 17.

          CONSEIL PAROISSIAL - MEMBRES DES COMMISSIONS

          COMMISSION DES JEUNES -  Michel FERTILLET - Gérard FRANGEUL - Chantal HINOT - Chantal DANDE - Frère FELICIEN - Pierre MOQUET.

          COMMISSION DES MALADES - Soeur BRIGITTE - Mme DELANOE - Mme GICQUEL - M. GASCARD - Soeur FR.XAVIER.

          COMMISSION DE LITURGIE - Soeur BRIGITTE - Les Frères et Religieuses - André TREMOUREUX - Georges LAURAND - Mme FEVRIER - Chantal HINOT - Gérard FRANGEUL.

          COMMISSION DE PRESSE - Mme GICQUEL - André TREMOUREUX - Soeur BRIGITTE - Soeur FRANCOIS-XAVIER - Mlle GICQUEL - Chantal DANDE.

          COMMISSION DU 3e ÂGE - Mlle GICQUEL - Emile DELANOE - Mme RONDOUIN - Mme HEUZE - M. R. RACAPE - Soeur ANNE-MARIE.

          ARBRE DE NOËL DES ECOLES PRIVEES

          Beaucoup de parents et d'amis répondirent à l'invitation des AEPEC et APEL. - Un programme copieux permit de passer une agréable après-midi. En voici la liste : Projection artistique sur la Nativité - Accordéon avec Yves GASCARD - Les Indiens, chants et danses - Monologue - Le Petit Castor - Accordéon avec Jean-François GICQUEL - Danse avec les CP et les CE - "Que tu vives Seigneur dans nos coeurs" "Minuit sonne" (chants) - Danse de Kalocsa - Plusieurs chants de Noël accompagnés par l'orchestre de l'École.

          M. Adolphe ROUX, Président de l'AEPEC, remercia tous ceux qui avaient apporté leur collaboration pour assurer le succès de cette séance, après avoir salué la présence de M. RENOUARD, député-Maire et de M. le Recteur.

SEANCE THEÂTRALE EN SOIREE DE NOËL

"LES MOINEAUX DE MONTMARTRE"

Voir commentaires et DISTRIBUTION en page "Troupe des Menhirs"

N'oubliez pas : le 6 Janvier à 15H00, salle des Menhirs - Spectacle Théâtral...

          NOEL A L'EGLISE

          A minuit messe concélébrée : 3 prêtres. L'église était bien remplie. La chorale, sous la direction du Frère Félicien et de Soeur Brigitte, avec une bonne quarantaine d'exécutants, interpréta les chants de Noël - Après la messe, 51 chanteurs et acteurs se regroupèrent dans la grande salle du catéchisme du presbytère où un reconstituant bien chaud les attendait.

          La CRECHE de l'église est l'oeuvre de MM. Emile DELANOE et Joseph MACE. Qu'ils en soient remerciés.

          ANCIENS COMBATTANTS DE LANGON

          Communiquent :

          • REUNION ANNUELLE des A.C. le 20 Janvier 1974 à la Mairie à 10H00 - A cette réunion annuelle tous les anciens combattants sont invités.
          • FÊTES DES TOURISTES : le 7 juillet organisée par les Anciens Combattants de Langon.

          L'EUSSES - TU - CRU ?

          35 jeunes et enfants de Langon sont déjà inscrits pour le grand rassemblement Musical à la Cathédrale de Chartres le 8 Mai 1974 - Ils espèrent que beaucoup d'autres de moins de 15 ans en mai 1974 se joindront à eux.

           

          TRAGIQUE NOYADE de Joseph BAUDU de la Chaperonnais

          Mercredi 9 Janvier, en fin d'après-midi, alors qu'il revenait de l'atelier public de Port-de-Roche/Dongeloup, et rentrait chez lui, M. Joseph Baudu se noyait dans la Vilaine. Alors qu'il reprenait sa mobylette, il fut déséquilibré dès au départ en touchant la murette près de la rivière? Surpris, le malheureux tomba avec sa mobylette dans la rivière en crue.

          Ses compagnons d'atelier se précipitèrent pour le secourir. Mais en vain. Aussitôt les pompiers arrivèrent et organisèrent la recherche du corps. Après quelques heures on abandonna les recherches. Les jours suivants, les pompiers de Redon fouillèrent la Vilaine sur plusieurs centaines de mètres. Fouilles d'autant plus difficiles que la rivière, après les pluies abondantes des jours derniers atteint une cote importante.
          A ce jour, 14 janvier, le corps n'a pas été retrouvé. On devine l'angoisse de la famille. _ A l'épouse et aux enfants de M. Baudu, dans la peine, les "Menhirs" renouvellent leur sympathie, et souhaitent qu'au plus tôt soit retrouvé le corps de M. Baudu.

          INFORMATION COMMUNALES - Mairie de Langon

          AUXILIAIRE DE MAIRIE - A la suite du licenciement de l'auxiliaire de Mairie et devant le nombre des candidatures (6) le maire ne voulant pas se prononcer seul, demande au Conseil de donner son avis. - La candidature de Mme MELEARD de la Mouchais est retenue, cependant celle-ci ne pourra prendre son poste qu'à compter du 1er Février, devant donner un mois de préavis à son employeur actuel.

          PANNEAU "STOP" - En raison de la circulation assez importante sur la route du village de Vacances et arrivant en haut de la côte, face au cimetière, le Conseil charge le Maire de demander aux Ponts et Chaussées de bien vouloir faire apposer un panneau"Stop".

          DEPART EN RETRAITE

          Les "Menhirs" s'associent au long article paru dans les NOUVELLES de Bretagne à l'occasion du départ en retraite de M. Henri JOUADE, chef de train principal. _ M. Martineau, chef de gare de Redon retraça la carrière de M. Jouadé et lui souhaita, ainsi qu'à son épouse, une heureuse retraite à la Mouchais en Langon.

           

Haut de page   


1974 - FEVRIER

 

Haut de page